Les Français(es) qui se plaignent sans cesse des fautes d’orthographe sont moins sympathiques et plus fermées que les autres. C’est la science qui le dit !

Les scientifiques viennent de mettre le doigt sur un sujet sensible sur Internet : les erreurs grammaticales. D’après leurs conclusions, il semblerait que les personnes qui s’en offusquent sans cesse soient, de manière générale, « moins agréables et plus fermées » que celles qui les laissent passer.

Lire la suite