Étiquette : L'amour psychotique

Les adieux : l’amour de soi passe chez tout le monde avant l’amour du prochain

Le regret du passé, la peur de l’avenir nous égarent sans cesse. Nous cherchons obstinément des chemins dans ces inexistences.

Des projets d’avenir : choix de conjoint, choix de carrière

N’empêchez jamais votre coeur d’aimer. Si vous craignez qu’on abuse de votre amour, gardez-le intérieurement et qu’il fasse son travail sans se montrer. Mais ne le tuez pas, sinon c’est vous qui mourrez.

Un drame, une bombe, des adieux… Juste quelques mots pour soulager mon âme et cesser de boire le sel de mes larmes

Quand la vie est si brève et l’avenir si trouble, pourquoi se dire adieu ? Un amour éprouvé par l’épreuve du feu ne compte-t-il pas double ?

Une rupture est comme un miroir brisé. Il vaut mieux le laisser brisé, car tu réaliseras que ce chapitre n’avait rien de plus à te raconter.

Une rupture est comme un miroir brisé. Il vaut mieux le laisser brisé, car tu réaliseras que ce chapitre n’avait rien de plus à te raconter.

Si tu veux passer à autre chose, tu dois d’abord comprendre pourquoi tu ressentais ces émotions et pourquoi maintenant, tu n’as plus besoin de les ressentir. Une rupture est toujours douloureuse, au moins permet-elle de sauvegarder l’essentiel.

Amour : La peur de l’abandon, le mal du siècle ?

Dans tous cela, je me suis fait une raison, les Français(e) ont le droit d’être heureuse, quand un homme français par en Afrique, ben voyons pour aller épouser une femme sans papier et de la faire venir ici, ensuite cela pleure que cette femme Africaine le quitte pour un autre Français…

Quand on vit, qu’on s’aime, et que l’un a pleuré; on pardonne, on oublie, et tout est réparé.

Même les plus sages et les plus grands de ce monde connaissent le chagrin et l’échec ; mais contrairement à nous, ils ont appris qu’il n’est pas de repos sans effort, pas de joie sans chagrin, pas de victoire sans combat et que c’est le prix qu’il nous faut payer pour vivre.

%d blogueurs aiment cette page :