Olympia Le-Tan nous dévoile sa collection pour Maison Kitsuné

La délicieuse Olympia Le-Tan a réalisé une capsule pour ses amis de Maison Kitsuné. En exclusivité pour Diana Unlimited, elle nous raconte tous les dessous de sa collection avec beaucoup de références aussi culturelles que joyeuses. 

C’est tout d’abord une histoire d’amitié. Olympia Le-Tan connait, Gildas Loaëc et Masaya Kuroki, les fondateurs de Maison Kitsuné depuis toujours. Ils ont réuni leurs affinités électives dans une délicieuse interprétation où le proverbial preppy de Kitsuné rejoint la fantaisie rêveuse d’Olympia.  “A Fox Day Afternoon” est une collection légère, très “playfull”, une balade dans un New York que tout le monde connaît… même sans y avoir été. 

Une capsule joyeuse Olympia Le-Tan x Maison Kitsuné 

“Je vis à New York depuis plusieurs années maintenant, explique Olympia. Gildas aimait que cette collection soit ancrée dans la ville. J’ai gardé la ligne directrice preppy de Kitsuné en y ajoutant ma fantaisie faite de racines anglaises et françaises. J’ai mélangé tout ça! Je me suis inspirée du New York des années 1980/1990, les films de Whit Stillman, l’Ivy League… Et particulièrement d’un livre que j’aime beaucoup, A Chequered Past de Peter Schlesinger, l’amant de David Hockney, un recueil de photos avec toute une galerie de portraits de ses amis. D’ailleurs ses photos étaient principalement sur mon mood board. J’ai voulu pousser plus loin la connivence en lui demandant de shooter la campagne.” Entre BCBG de bon aloi, culture fashionable essentielle et recréations arty, Olympia Le-Tan commente cette capsule d’affection, en exclusivité pour Dianaunlimitedfaunesetfemmesmagazines.fr. Rendez-vous le 17 février!

Plus de mode sur Dianaunlimitedfaunesetfemmesmagazines.fr :

Inspirations déco les tendances 2022 chez Crozatier, Augny, Moselle

SKIN UP : vêtements techniques – Tonifiant et Raffermissant une mode nouvelle

Tendance chaussures : 12 mules à petits talons et compensées, sélectionnées par la rédaction

1/7

« Je me suis beaucoup amusée à faire cet imprimé pyjama avec Joana où notre renard se réveille, boit son café, devient le fameux hot-dog made in New York dans le logo de Kitsuné que nous avons revisité. »

2/7

Olympia Le-Tan : “J’ai demandé à l’illustratrice new-yorkaise Joana Avillez de travailler avec moi sur cette collection. J’adore son travail, particulièrement sa parodie de Eloise au Plaza qu’elle transpose dans un hôtel de Williamsburg, où Eloise avec son Ipad devient une héroïne de la Gen Z. C’est elle aussi qui a créé le logo pour l’artiste Dan Colen et sa Sky High Farm. Elle a dessiné le fameux petit renard de Kitsuné : il se promène dans la ville et devient l’imprimé référent de cette capsule. Notre renard illustre tout ce qu’on aime de New York avec tous les clichés qui font le mythe de cette ville… Il mange des black and white cookies, fait de la barque à Central Park, escalade l’Empire State Building, circule dans le cab jaune, passe devant le Dakota Building où vivaient John Lennon et Yoko Ono….”

3/7

« C’est une collection aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Quelques touches de broderies et aussi un imprimé Liberty spécialement dessiné pour Kitsuné. »

4/7

“Une femme habillée dans une piscine pourquoi pas? Elle est allongée sur un matelas en total look bleu, imprimé jacquard de soie, toujours en référence à Peter…” 

5/7

Olympia Le-Tan nous dévoile sa collection pour Maison Kitsuné.

6/7

« Vous l’avez remarqué, j’adore le rose! Spécialement ce trench doublé de l’imprimé renard. J’aime beaucoup cette photo du mannequin avec ses chaussures dans l’eau. C’est une référence directe à Peter Schlesinger qui a réalisé le shooting et aussi au tableau de David Hockney, Portrait D’un artiste avec deux figures, un homme en veste rose avec un autre homme qui nage dans la piscine. L’homme en veste rose était Peter Schlesinger. »

7/7

“Bien sûr, vous le savez, j’aime les accessoires! J’ai imaginé cette minaudière du renard pris dans un hot-dog. J’ai aussi dessiné des foulards, un tote-bag délicieux, un bob, des baskets et carnet… Tout pour rêver New York.”

cover 2 13

Hebdo

Magazine Diana Unlimited

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :