La petite Charlotte, la fille de Kate Middleton, héritera du diadème de Lady Diana

Découvrez l’histoire du diadème Spencer porté par Lady Diana pour le jour de son mariage, que Charlotte la fille de Kate Middleton héritera.

La petite Charlotte, la fille de Kate Middleton, héritera du diadème de Lady Diana
@Presse / La petite Charlotte, la fille de Kate Middleton, héritera du diadème de Lady Diana

La petite Charlotte de Cambridge a déjà adopté le salut royal des têtes couronnées de sa famille, en levant haut devant elle sa petite main, arborant un regard altier et un sourire à peine esquissé. La fille de Kate Middleton et du Prince William fascine déjà le monde entier avec son visage où se lisent à parts égales la douceur et l’assurance. De tous les héritiers, elle semble la plus vive, celle qui, malgré ses six années au compteur, paraît faire preuve d’une grande maturité. Si l’on ne sait pas encore auquel de ses deux parents elle ressemblera le plus en grandissant, une chose est déjà certaine : un jour, elle portera le diadème Spencer.

Un jour, le fameux diadème Spencer appartiendra à la petite Charlotte de Cambridge, que le protocole désigne comme l’héritière de ce joyau, puisqu’elle est la première petite-fille de la Princesse Diana.

Évidemment, on imagine déjà la jeune Charlotte de Cambridge resplendissante et coiffée du diadème Spencer, peut-être pour le jour de son mariage. Une date qui reste, heureusement, fort lointaine. En attendant de voir réapparaître ce chef-d’œuvre de joaillerie, on peut toujours rêver et nourrir son imagination des détails connus au sujet de ce bijou très apprécié de Lady Diana.

Des sources anonymes ont indiqué à GoodToKnow que Charles Spencer, le frère de Diana (et donc le grand-oncle de la petite Charlotte de Cambridge) avait d’ores et déjà convenu avec le prince William que ce bijou de famille ayant appartenu à Lady Di reviendrait à sa fille, en sa qualité de première petite-fille (Lilibet étant la seconde). Celui-ci sera l’un des nombreux joyaux du trésor de Diana parmi lesquels la jeune fille pourra piocher (exception faite des quelques bijoux offerts à Kate Middleton et Meghan Markle par les princes William et Harry à l’occasion de leurs mariages).

Lady Diana portant le diadème Spencer TIM GRAHAM
Lady Diana portant le diadème Spencer TIM GRAHAM

Un symbole de la liberté de Diana

Comme on le sait, l’histoire en décida autrement : Lady Diana préféra porter cet emblème de sa famille à l’occasion de son mariage avec le Prince Charles, le 29 juillet 1981, contrevenant ainsi aux conventions de la couronne. Par ce geste, elle soulignait son appartenance à une célèbre lignée aristocratique anglaise et rendait hommage à sa grand-mère Lady Cynthia Hamilton, une figure bienveillante ayant joué un rôle particulièrement important dans la vie de Diana notamment au moment du divorce de ses parents.

Le jour de son mariage, Lady Diana aurait dû porter le diadème connu sous le nom de Lover’s Knot, un don de la Reine Elizabeth II, qui l’avait elle-même héritée de la Reine Mère. Celle-ci l’avait fait fabriquer sur le modèle d’un diadème appartenant à sa propre grand-mère maternelle, la princesse Augusta de Hesse (on l’a vu à plusieurs reprises porté avec élégance par Kate Middleton).

Toutes les caractéristiques du diadème Spencer

Il ne s’agit pas à proprement parler d’une création originale, mais plutôt d’un assemblage de plusieurs bijoux provenant de diverses périodes et fabriqués par différents joailliers. La partie centrale du diadème Spencer constituait à l’origine un seul et même bijou, que Lady Cynthia Hamilton avait reçu des mains de Lady Sarah Isabella en 1919 pour son mariage. Les deux ailes sont plus anciennes et c’est cette association qui produit le diadème Spencer tel que nous le connaissons : un joyau fleuri et foliaire à volutes, serti de diamants argentés sur or.

Comme de nombreux joyaux de la couronne, le diadème Spencer a été réalisé par la maison Garrard. La commande en a été passée dans les années 1930 par Lady Cynthia Hamilton, fille du 3e duc d’Abercorn et épouse du 7e comte Spencer.

Un diadème délaissé par la mère de Diana

En dépit de la beauté, de la poésie et de la légèreté qui émanent de ce bijou, Frances Ruth-Roche, la mère de Lady Diana, décida de ne pas porter ce diadème offert par sa belle-mère lors de ses noces avec Edward John « Johnnie » Spencer8e comte Spencer (plus souvent décrit comme le « vice-comte Althorp ») en 1954.

Pourquoi Lady Kitty Spencer n’a-t-elle pas porté le diadème Spencer lors de son mariage ?

L’année dernière, Lady Kitty Spencer a épousé Michael Lewis. Deux détails de cet évènement ont particulièrement retenu l’attention des observateurs : l’incroyable beauté de sa tenue signée Dolce&Gabbana, mais également l’absence du diadème Spencer. On a ensuite donné différentes explications à ce choix : Lady Kitty Spencer aurait ainsi voulu éviter tout symbole pouvant renvoyer à la mort de Lady Di, pour ne pas jeter un voile sombre sur cet heureux évènement.

La dernière fois que le diadème a été aperçu

Celia McCorquodale, fille de Lady Sarah Spencer et nièce de la Princesse Diana, est la dernière à s’être montrée coiffée du célèbre diadème à l’occasion de son mariage avec George Woodhouse, célébré dans l’Église St Andrew et St Mary de Stoke Rochford, dans le Lincolnshire. C’était en 2018.

cover 2 13

Hebdo

Magazine Diana Unlimited

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :