Goodbye : le courage est cette qualité supérieure qui nous permet de faire face d’un cœur égale de la vie

Lâche prise, laisse aller
Redouter l’échec, c’est redouter le ridicule, il n’y a rien de plus mesquin. Aller de l’avant – c’est justement ne pas craindre de devenir la risée de ses semblables. Peut importe à quel point on est résistant. Un trauma laisse toujours une cicatrice. Ça nous suit chez nous, ça change nos vies. Les traumas perturbent tout le monde mais c’est peut être le but. La douleur, la peur et tout le reste. Peut-être que traverser tout ça, c’est ce qui nous fait aller de l’avant, ce qui nous pousse. Peut être qu’on doit être un peu amoché avant d’être à la hauteur.

By Diana ABDOU – Le 17 Décembre 2021

Ce n’est pas parce qu’une expérience ce termine qu’elle ne méritait pas d’être vécue. On n’a pas le choix, pour aller de l’avant, il faut faire un pas devant l’autre et si l’ont essaie d’éviter ce qui nous fait mal alors on n’ira jamais nul part. On ne grandira jamais… Il faut aller de l’avant, affronter le monde en espérant que tout ira pour le mieux. Il se peut même que l’ont apprenne deux ou trois choses en cour de route. Ce que je veux dire, c’est que tu ne peux pas fuir la réalité sous prétexte que rien est éternel. La vies est pleine de surprises, bonnes ou mauvaises, elle vaut la peine d’être vécue…

Qu’est-ce que (n’est pas) le lâcher prise ? 

Transformer sa vie, faire lâcher prise et changer d’état d’esprit requiert de pratiquer la pensée méditative, de prendre du recul et de vivre dans le moment présent pour retrouver sa sérénité. Mais au fait, qu’est-ce que le lâcher prise ? 

Abonnez-vous pour y accéder

Découvrez la suite de ce contenu dès aujourd’hui en vous abonnant.

try { new KwankoSDKLoader.getSlot(« S511E115763111721 »); } catch(e) {}

Lâcher prise, c’est accepter de pouvoir perdre le contrôle 

Accepter la réalité, faire confiance en la vie, perdre le besoin de contrôle et apprendre la méditation de pleine conscience afin de vivre dans l’instant présent sont autant de déterminants du lâcher prise, libre de toute intention. « Aussi longtemps qu’il y a intention, il n’y a pas de lâcher-prise » (Jean Klein). 

Ainsi, « le lâcher-prise c’est simplement cesser de vouloir tout contrôlerLaisse les choses se faire naturellement, laisse-toi porter par la vie… Qu’est-ce que tu risques d’essayer ? » (Rava).

Lâche prise / @Presse

Le lâcher prise, un art de vivre

Aussi, est-ce que le lâcher prise est un art de vivre ? Henri Lewis répondrait par l’affirmatif. « L’art de vivre consiste en un subtil mélange entre lâcher prise et tenir bon ».

Pour le Dr. Jesse Freeland, « lâcher prise, c’est se placer en harmonie avec la vie et cesser de nager à contre-courant ».  

Aussi, et selon Sogyal Rinpoché, le lâcher prise, c’est apprendre à vivre, tout simplement : « L’idée de lâcher prise nous terrifie, mais, en réalité, c’est le fait même de vivre qui nous terrifie, car apprendre à vivre, c’est apprendre à lâcher prise. »

Le lâcher prise, une marque de faiblesse ? 

Josette Sauthier affirme que « le lâcher prise ne signifie pas que vous êtes faible, mais que vous êtes assez fort pour laisser aller ».

Nuance donc (et de taille) entre la faiblesse et le lâcher prise.

Le lâcher prise dépend du contexte… 

Il convient de préciser que le lâcher prise n’est parfois pas recommandé. Son utilisation dépend de la situation. Accepter les conséquences de certaines situations est parfois peu recommandable « celui qui tient un tigre par la queue ne doit pas lâcher prise » (proverbe chinois).

Vidéo du jour :

Le lâcher prise, quel intérêt ? 

Relaxation guidée pour calmer l’esprit et rester zen, retrouver la paix intérieure, éloigner les pensées négatives et les émotions négatives, suivre des séances de méditations qui apaisent l’esprit (petit bambou), vivre le présent pour vivre plus sereinement, apprécier le moment présent, relativiser pour réussir à se libérer, lecture des quatre accords toltèques, libérer la pensée, savoir prendre du recul, arrêter de pratiquer le bavardage mental afin d’atteindre la sérénité et ENFIN vivre l’instant présent pour lâcher prise… tout cela est-ce vraiment possible ? Si oui, pourquoi est-ce utile ? Voici quelques citations sur le lâcher prise.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Tout effacer et recommencer à zéro : les pistes à ne pas négliger

Citations sur le lâcher prise : l’acceptation de l’autre

Faire lâcher prise et libérer son esprit, apprendre à se détacher du besoin de contrôle permet de trouver la sérénité et de changer d’état d’esprit afin de vivre dans le moment présent auprès des siens. 

Retrouver la paix intérieure, cela vous permet d’accepter la situation qui se présente à vous et à celle des gens que vous aimez. Se centrer sur soi et éprouver de la culpabilité est sans intérêt. 

Ainsi, « lâcher prise ne signifie pas que vous arrêtez de prendre soin. Cela signifie que vous arrêtez d’essayer de forcer les autres à le faire » (Mandy Hale).

try { new KwankoSDKLoader.getSlot(« S511A015763111745 »); } catch(e) {}

Tracer son propre chemin 

Le pouvoir du moment présent est immense lorsqu’il s’agit de faire le point, d’apaiser son esprit et de développer la prise de conscience. Cela peut se faire en thérapie, auprès d’un psychiatre, en trouvant un temps de méditation adéquat, voire en lisant des citations inspirantes…

Ainsi, Michel Poulaert affirme que « Lâcher prise, ce n’est pas adapter les choses à ses propres désirs, mais prendre chaque jour comme il vient et l’apprécier sans oublier de s’aider soi-même »

Prendre du recul, écrire ses pensées et libérer l’esprit, cela permet de lâcher prise et de savoir ce qu’on veut (vraiment).

Vers la voie de la sérénité et du bonheur

La pratique régulière du lâcher prise, cela permet d’atteindre une certaine forme de bien-être. 

Pour Épictète, cela permet d’être heureux ; « il ne faut pas demander que les événements soient comme tu le veux, mais il faut les vouloir comme ils arrivent ; ainsi ta vie sera heureuse ». 

Dans ce contexte, Démophile compare le lâcher prise aux mélodies des instruments de musique. « Je compare la vie aux cordes d’un instrument de musique, qu’il faut tendre et relâcher pour qu’elles rendent un son plus agréable ». 

Helen Keller affirme quant à elle que « Lorsqu’une porte du bonheur se ferme, une autre s’ouvre ; mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée qu’on ne voit pas celle qui vient de s’ouvrir à nous. » 

Le lâcher prise est également essentiel en ce qu’il permet aux initiés de s’ouvrir à la nouveauté. « À partir du moment où l’on peut lâcher prise, où l’on ne désire plus être heureux à tout prix, on découvre que le bonheur, c’est cette capacité de garder les mains ouvertes, plutôt qu’agrippées sur ce que nous croyons être indispensable. » (R. Poletti).

Le chemin pour vous retrouver

Il est nécessaire de développer la prise de conscience de l’immuabilité de la plupart des circonstances et se focaliser sur ce qui peut être changé. Cela est une « grande source de sérénité ».

Le chemin vers soi passe par le lâcher prise, et sa visualisation. « Il y a de grands changements à vivre une fois que vous apprendrez le pouvoir du lâcher-prise. Arrêter de permettre à n’importe qui ou quoi que ce soit de contrôler, limiter, réprimer ou de vous décourager d’être votre véritable soi ! Aujourd’hui est le vôtre à façonner, possédez-le, libérez-vous des gens et des choses qui empoisonne ou dilue votre esprit » (Steve Maraboli). 

Certaines techniques de méditation peuvent vous apprendre la bienveillance envers vous et autrui. Ceci afin de vous permettre d’avoir confiance aux cadeaux de l’existence.

L’amour et le lâcher prise

Aussi, le lâcher prise s’invite aux parades amoureuses. 

Selon Joseph Adam Jonas, « Si tu aimes quelque chose, laisse-la partir. Si elle revient, elle est à toi. Si elle ne revient pas, cela veut dire qu’elle n’avait pas lieu d’être. »

Le lâcher prise, marque d’humilité 

Jour après jour, vous pouvez faire un travail sur vous-même. Ainsi vous demeurerez conscient du fait que vous ne savez en réalité pas grand-chose de la vie.   Ce que l’on ne peut pas faire c’est vivre en ayant peur du prochain adieu, parce qu’il y a peu de chance qu’il n’y en ai pas d’autres. Le tout c’est de savoir reconnaître quand un adieu est une bonne chose, l’occasion de prendre un nouveau départ.

La marche méditative peut vous y aider. 

Eckart Tolle affirme ainsi que : « Parfois, lâcher prise signifie de cesser de comprendre et se sentir à l’aise dans le fait de ne pas savoir. »

Revendiquez votre ignorance !

2 thoughts on “Goodbye : le courage est cette qualité supérieure qui nous permet de faire face d’un cœur égale de la vie

cover 2 13

Hebdo

Magazine Diana Unlimited

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :