L’art de bien vivre c’est simple, il suffit de se laisser-aller, de lâcher-prise

L’art de bien vivre c’est simple, il suffit de se laisser-aller, de lâcher-prise

81 / 100

C'est vrai ce que les gens disent : pour pouvoir avancer il faut se détacher du passé. Se détacher c'est facile, avancer c'est une autre paire de manches. Alors parfois on se renferme. On essai de résister au changement. Mais les choses ne peuvent pas rester comme elles sont. À un moment, il faut lâcher prise. Avancer. Parce que même si c'est difficile, c'est la seule façon de grandir. Parfois, tout ce dont on a besoin c'est de crier, pleurer et lâcher prise, car la douleur est intense.

Il ne faut jamais précipiter les choses. Si une chose doit arriver, elle arrivera, au bon moment, avec la bonne personne, pour la meilleure raison et pour durer.

Parfois, la meilleure chose à faire est d’arrêter de penser, de se poser des questions, de s’imaginer plein de choses… Simplement, respirez et ayez confiance que tout va aller pour le mieux.

L'art de bien vivre c'est simple, il suffit de se laisser-aller, de lâcher-prise

Le hasard n’existe pas. Chaque circonstance de la vie est un cadeau pour amener à grandir davantage dans la lumière.

Ici et maintenant, je ne résiste plus, je lâche prise et j’apprends à faire confiance à l’Univers. J’avance avec patience, car je sais que tout arrive au bon moment sur mon chemin. La peur enveloppe nos corps dans les vêtements, l’amour nous permet de rester nus. La peur s’accroche et se cramponne à tout ce que nous avons, l’amour donne tout ce que nous avons. La peur retient, l’amour chérit. La peur empoigne, l’amour lâche prise. La peur laisse de la rancœur, l’amour soulage. La peur attaque, l’amour répare

Le plus grand secret c’est que la vie n’est pas un processus de découverte, mais de création. Tu ne te découvres pas, tu te crées à nouveau. Par conséquent, ne cherche pas à savoir Qui Tu Es, mais chercher à déterminer Qui Tu Veux Etre.

Je choisis de me créer à nouveau à chaque instant. Je choisis de faire l’expérience de la version la plus grandiose que j’ai jamais eu de qui je suis.

Personne ne s’en sortira vivant. Alors, vis pendant qu’il est encore temps. Arrête de te prendre au sérieux. Mange ce que tu aimes. Marche au soleil. Saute à pieds joints dans les flaques d’eau. Dis toujours la vérité. Écoute ton cœur. Suis ton intuition. Sois bizarre. Sois généreux. Sois toi. Laisse tomber tout le reste, tu n’as pas le temps pour ça.

Tourner la page ne veut pas dire oublier, cela veut seulement dire que tu choisis d’être heureux, au lieu d’être blessé.

Aujourd’hui est le plus beau jour de notre vie, car hier n’existe plus et demain ne se lèvera peut-être jamais. Le passé nous étouffe dans les regrets et les remords, le futur nous berce d’illusions. Apprécions le soleil qui se lève, réjouissons-nous de le voir se coucher. Arrêtons de dire « il est trop tôt » ou « il est trop tard » ; le bonheur est là : il est l’instant présent.

Parfois, nos vies ont besoin d’être chamboulées, changées et réorganisées pour nous replacer à l’endroit où nous sommes censés être.

Il suffit d’une promenade au milieu de la nature, s’arrêter un moment pour écouter, s’écouter, se déshabiller du superflu et comprendre qu’il ne faut pas grand-chose pour bien vivre.

Il n’y a qu’un seul chemin pour le bonheur, c’est cesser de nous tracasser pour des choses qui ne dépendent pas de notre volonté. Parfois la sagesse se résume à deux choses : se taire et observer. 

On devrait vider nos cœurs comme on vide un grenier. Jeter les vieilles querelles qui l’encombrent, les tristesses qui prennent trop de place.

Tout changement est difficile au début, compliqué au milieu et magnifique à la fin. Ne gâche pas aujourd’hui en pensant à hier. Laisse-le partir.

 Rien n’est absolu. Tout est changement, tout est mouvement, tout est révolution, tout s’envole et s’en va. Il arrive un moment où tu dois cesser de te battre sur les erreurs que tu as faites et passer à autre chose. 

 L'art de bien vivre c'est simple, il suffit de se laisser-aller, de lâcher-prise
@dianaunlimitedfaunesetfemmesmagazines / L’art de bien vivre c’est simple, il suffit de se laisser-aller, de lâcher-prise

Renoncer, ce n’est pas décider de nier l’action. Renoncer, c’est décider de ne plus avoir besoin d’un résultat particulier. La différence est vaste.

Comme toute mauvaise habitude, vous devrez vous entraîner à réfléchir différemment pour parvenir à vous en débarrasser de vos pensées négatives. Lâcher prise, c’est faire confiance en ce que la vie nous propose et cesser de faire son procès si elle ne nous donne pas ce que nous attendions.

Les pensées et émotions négatives surgissent souvent pour nous détourner des belles choses de la vie. C’est alors que notre esprit commence à glisser de plus en plus souvent dans la négativité et ressasser les idées noires devient une mauvaise habitude dont il est difficile de se débarrasser.

Vivez davantage dans le moment présent. En faisant attention à ce qui se passe ici et maintenant, vous arracherez votre esprit les pensées négatives et vous permettra d’apprécier les petites choses de la vie qui peuvent contribuer à votre bonheur.

Cela semble très simple, mais comme vous devez probablement le savoir, ce n’est souvent pas si facile à faire. Les pensées et sentiments sont comme le climat. Ils vont et viennent. Plus vous pratiquerez à entretenir des pensées plus positives, plus le lâcher prise se fera facilement et rapidement.

Combien de fois a-t-on entendu : je ne l’avais pas prévu, j’aurais tellement dû réfléchir plus et vérifier les conséquences ou encore je n’aurais pas pu faire mieux ! Combien d’entre vous aviez un objectif clair, vous saviez tous les gestes à poser pour arriver vers celui-ci et lorsque vous vous y attendiez le moins un événement imprévu arrive. Est-ce possible que même si l’on avait pris le temps d’y réfléchir ou de voir les conséquences que l’événement imprévu serait quand même arrivé ?

Il est important d’avoir un objectif dans la vie, quel qu’il soit, car l’objectif permet de ne pas se disperser. Bien entendu, vous faites toutes les actions humainement possibles pour vous approcher jour après jour de votre objectif.

Une fois que vous avez tout prévu, vous savez où aller et comment y aller, lâcher prise ! Vous ne pouvez plus rien faire, vous savez que vous avez fait au maximum de vos capacités, de vos connaissances et aptitudes. Que voulez-vous faire d’autre ? Vous inquiétez et vous ronger les ongles au cas où une de vos peurs se réalise ? Lâcher prise est le meilleur outil que vous avez une fois que les dés sont lancés, une fois que vous avez mis tout en œuvre pour arriver à votre objectif.

Lâcher prise, c’est quoi au juste ?

Lâcher prise, c’est accepter ses limites. Le lâcher-prise va de pair avec lâcher le contrôle. Vous ne pouvez pas contrôler quelque chose que vous ne pouvez pas ou ne savez pas contrôler. Nous n’avons aucun contrôle sur les événements de la vie. Nous agissons au mieux sur ce qui nous appartient soit nos actions, nos paroles, nos croyances et nos perceptions. Nous pouvons prendre une situation difficile et changer notre perception.
Par exemple, prenez la perte d’un travail. Nous pouvons le voir comme une trahison de l’entreprise ou comme le point qu’il nous manquait pour aller chercher le travail de nos rêves. Nous ne pouvons pas faire changer l’idée de l’entreprise, mais nous pouvons changer notre perception. Derrière un événement malheureux de la vie peut se cacher votre bonheur ou un chemin qui vous fera grandir et avancer.

Et comment fait-on pour lâcher prise ?

Étape 1 : comprendre 3 points et en faire la différence. Le premier c’est ce que l’on peut contrôler, le second ce que l’on peut influencer et le dernier ce que l’on peut ni contrôler ou influencer.

Étape 2 : avez-vous remarqué que plus vous vous acharnez à faire quelque chose plus il résiste ? Par exemple, vous cherchez vos clés de maison, plus vous essayez de les trouver, plus vous stressez, plus vous vivez des émotions et moins il y a de chance que vous les trouviez. Mais si vous prenez une minute pour vous poser, respirer il se peut que vous vous souveniez de l’endroit où vous les aviez posés. Essayez donc de vous détacher au lieu de vous acharner.

Étape 3 : vérifier votre degré de confiance face aux autres. Lâcher prise veut dire aussi être confiance que les personnes autour de vous feront ce qu’ils ont à faire. Vouloir tout contrôler amis, collègues de travail, conjoint ou famille montre à quel point vous manquez de confiance envers les autres et surtout en vous. Est-ce possible que les autres respectent leurs limites et que vous ne respectiez pas les vôtres ? Est-ce que lorsque vous voulez que quelqu’un face quelque chose cela doit être comme vous voulez ?

Étape 4 : derrière le manque de lâcher-prise gît une croyance. Voici quelques exemples de croyances : je dois toujours donner mon 100%, tout doit être parfait ou il n’y a que moi qui puisse faire ce travail. Il est temps de vous poser cette question : si je lâche prise dans la situation, qu’est-ce qui peut arriver de pire ou de désagréable ?

Étape 5 : la dernière et non la moindre, voulez-vous continuer à croire à votre croyance ?

En résumé

Lâcher prise c’est être conscient de nos limites, de faire du mieux que l’on peut avec ce que l’on a. C’est essayer avec d’autres moyens, outils ou techniques si l’ancienne méthode ne marche pas, c’est être flexible et s’adapter à la vie et c’est être moins dans le contrôle et plus dans l’amour de soi. ESSAYEZ, UNE ÉTAPE À LA FOIS !



DERNIÈRES PUBLICATIONS DE DIANA UNLIMITED FAUNES ET FEMMES MAGAZINES