Sortir est une aventure, un saut dans l’inconnu, mais en même temps un nouveau départ, une nouvelle création

Sortir est une aventure, un saut dans l’inconnu, mais en même temps un nouveau départ, une nouvelle création

81 / 100
Sortir est une aventure, un saut dans l'inconnu, mais en même temps un nouveau départ, une nouvelle création
@ Sortir est une aventure, un saut dans l’inconnu, mais en même temps un nouveau départ, une nouvelle création

On a tous des règles pour nous mêmes, ce sont ces règles qui aident à définir qui nous sommes, donc lorsqu'on transgresse ces règles on risque de se perdre et de devenir quelque chose d'inconnu. Qui est Deb maintenant ? Qui suis-je ? Est-ce un nouveau départ ? Ou le début de la fin !?

«  La croissance et le changement peuvent être douloureux, mais rien n’est plus pénible que de rester coincé quelque part où tu ne veux plus être. » Tout ce qui a un début a une fin, mais chaque fin est le début d’un nouveau départ.

Je veux partir à l’aventure, tout parcourir… Je veux tellement plus que ce qu’ils ont planifié pour moi. Personne n’est trop vieux pour se fixer un nouvel objectif ou réaliser de nouveaux rêves. 

Partir dans l’inconnu, ne prendre conseil que de ses propres forces, ne compter qu’avec sa fantaisie, voilà ce que permet la bicyclette.

Il faut renoncer à tous les préjugés, qu’ils soient de nature religieuse, raciale, nationale, ou politique, car ils sont la cause des maux dont soufre l’humanité. Il s’agit d’une grave maladie qui, à moins d’être arrêtée, est capable de détruire la race humaine toute entière. Toutes les guerres désastreuses, avec leur cortège de misères et de carnages, ont eu leur point de départ dans les préjugés.

Une révolution revient toujours à son point de départ. Soit elle est anéantie par une contre-révolution, soit elle est récupérée. Donc faut bouger. La seule manière de vivre dans la marge est de rester en mouvement.

La majorité des personnes jugent pas normal les personnes qui sont différentes, mais au départ, la normalité, c’est la différence.

L’arrêt, l’immobilité retrouvée, la tension physique de l’effort soudainement relâchée, c’est une sensation merveilleuse, celle de l’arc débandé. Il vaut la peine de marcher, et de marcher dur, rien que pour le plaisir de pouvoir s’arrêter. Et la joie du départ n’est-elle pas faite déjà, largement, de celle de l’arrivée, savourée d’avance jusque dans les cruautés que l’absence implique ?

C’est une larme émue qui se pose quelque part, juste entre le hasard et le parme de la nuit et le rêve s’arrondit à vouloir être vrai dans les ombres qui s’y glissent sans en faire le bruit. C’est un rêve nu dans le port des départs, juste au milieu des envies de ne point revenir. C’est cette larme-là habillée de mouchoirs brodés à ton nom et blanchis de la nuit. C’est une histoire belle qui cherche à éclore dans le nid des passions perchées en haut du ciel, comme une larme émue qui se pose quelque part, juste entre les soupirs et les charmes de la nuit.

Ce que j’aime, c’est partir, prendre la route. L’espace, le présent, l’oubli. La route c’est moi, c’est un serpent, et le chemin étendu derrière moi c’est mon ancienne peau que j’abandonne, encore. La route c’est ma vie, me défaire continuellement de mes enveloppes, m’extraire de moi pour renaître neuve, brillante, donner le jour à l’inconnue qui veille en moi, à fleur de peau, dans l’attente de sa libération.


Vidéo du jour

🔥 Comment identifier ses peurs pour les dépasser 🔥

La vie est rasoir et inutile. Au départ, on est plein de rêves extraordinaires et puis on se retrouve assis dessus. On se rend compte qu’on va tous y passer sans avoir vraiment trouvé les bonnes réponses. On prend au sérieux toutes les théories à cent litres de salive à l’heure et, en fait, c’est nos propre vies qu’ils nous servent mais sous d’autres formes. Et jamais ils nous ont musclés les pattes avec des trucs cohérents sur les vraies grandes choses. En deux mots, ta vie est courte, décevante et ensuite tu meurs. On occupe nos vies avec de la merde, comme les carrières et les relations, pour nous faire croire que tout n’est pas totalement inutile.

Gardons-nous à gauche et gardons-nous à droite si nous voulons maintenir l’orientation de notre vie inimitable et si nous préférons chercher plutôt que détenir la vérité. Sur le château de mon âme, nul ne peut régner. Nul ne peut juger ni décider à ma place. Ces affirmations sont le départ de toute éducation à la liberté.

Partir, c’est beaucoup plus une façon de demander autre chose qu’un moyen sûr d’obtenir quelque chose. Naufragés, nous représenterions quelque chose, pour une fois, nous occuperions l’attention, nous nous regarderions nous même avec surprise, avec intérêt, avec compassion. Nous sommes l’autorité que nous conservons sur nous-mêmes. Nous ne sommes rien que l’autorité du désespoir.

À partir d’un certain moment, il devient simple de comprendre des choses très compliquées ; et compliqué de comprendre des choses très simples.

Personne maintenant ne s’intéresse aux faits. Ce ne sont que de simples points de départ pour l’invention et le travail de l’esprit.

Il faut pouvoir se lever et partir de toute société qui n’est bonne à rien et laisser les visages qui ne sont rien et les esprits d’une stupidité souvent sans limite et pouvoir sortir, descendre et aller en plein air et laisser derrière soi tout ce qui est en rapport avec cette société bonne à rien ; on doit pouvoir posséder la force et le courage et la brutalité même à l’égard de soi-même, de laisser derrière soi tous ces gens et ces esprits ridicules, inutiles et stupides et de remplir ses poumons, d’expulser de ses poumons toutes les choses qu’on a abandonnées et d’emplir ses poumons d’un air nouveau, il faut quitter par le chemin le plus rapide ces sociétés inutiles ; ces bandes rassemblées pour rien d’autre que des stupidités, afin de ne pas devenir un élément de ces sociétés stupides, en sortant de pareilles sociétés il faut revenir à soi-même et trouver en soi-même apaisement et clarté .

Personne ne peut revenir en arrière et prendre un nouveau départ, mais n’importe qui peut commencer dès aujourd’hui et faire une nouvelle fin.


RUBRIQUES POUR VOUS

PLUS SUR DIVERTISSEMENT

New york trip

C’est mon histoire : Nuit sexo torride à Brooklyn

Après un long voyage de Paris, Genève à New-York, en pensant à l’homme qui me plait que je suis prête à tout pour lui, depuis quelques semaines il passe sont temps à me snober, à m’en vouloir, pour un oui ou un non, enfin je veux dire pars la que mes amis mon prévenu que c’était pas l’homme idéal..

Park outfall pipe funds

L’histoire moderne Valley Stream New-York

Les terres que nous connaissons maintenant sous le nom de Valley Stream étaient généralement appelées « la terre située entre Near Rockaway et la Jamaïque ». La section nord-est a reçu le nom de Tigertown, et plus tard, au milieu des années 1880..

Wandering New york

De l’hypocrisie à la lâcheté, il n’y a qu’un seul pas à franchir… La fuite !

Parfois, bien qu’il soit d’or, le silence est lâche et complice. Il faut avoir le courage de parler quand le moment l’exige.

Umbrella

Rien n’est plus libérateur que de se battre pour une cause plus grande que soi-même

S’émanciper, c’est, pour moi, se battre pour obtenir un bonheur autre que celui pour lequel la plupart des femmes ont été éduquées

pareja equivocada

Je ne suis pas une prioritaire, simplement une option…

Le pouvoir de choisir l’option positive est proportionnel à notre niveau de responsabilité pour soi et sa vie. Au travail comme en amour, on donne souvent la priorité à ceux pour qui on n’est qu’une option. S’il y a bien une chose que tu dois savoir à propos de moi, c’est que j’exige d’être une priorité.

Zeren badar

Il est difficile de cacher longtemps un feu qui couve en secret

Il faut savoir quitter la table, lorsque l’amour est desservi, sans s’accrocher l’air pitoyable et partir sans faire de bruit. Il faut savoir cacher sa peine, sous le masque de tout les jours et retenir les cris de haine qui sont les derniers mots d’amour.

Boom in Africa

Les objectifs des femmes en tous genres et le développement durable

Dans un contexte international difficile pour l’égalité et les droits des femmes, le nouveau rapport d’ONU Femmes illustre comment les droits humains peuvent dépasser le stade de la simple rhétorique des Objectifs de développement durable et de la promesse de ne « laisser personne de côté».

Femme darfour

Les véritables enjeux de crise au Darfour

Les heurts ont éclaté lorsqu’un « groupe armé a attaqué des citoyens qui se rendaient en ville », en tuant trois, a affirmé le responsable. Les Nations unies avaient, elles, évoqué des « affrontements entre l’ethnie Massalit et les tribus arabes ».

Le passé présente le futur : Prendre un nouveau départ

Mon Cyril à Bréval

Je vais prendre ma plus belle plume pour te faire comprendre une chose, cette chose qui est venue et qui a pris possession de ma vie. Cette sensation brûlante d’un amour unique, ce sentiment si exaltant que plus rien n’existe autour de moi, qu’il n’y a qu’une personne qui compte. Cette chose, tu t’en doutes, c’est le coup de foudre et la personne en question, c’est toi.

Vous vous sentez inferieur e

Tout abandonner et aller de l’avant

L’amour arrache les masques sans lesquels nous craignons de ne pouvoir vivre et derrière lesquels nous savons que nous sommes incapables de le faire. car si un homme t’aime vraiment il aurait fait ce que toi tu voulais, mais pas ça…

Les femmes et la pauvreté en Afrique
@dianaunlimiedfaunesetfemmesmagazines / Les femmes et la pauvreté en Afrique

Les femmes et la pauvreté en Afrique

On trouve principalement des femmes parmi les 1,5 milliard de personnes qui vivent avec 1 dollar par jour ou moins. De plus, le fossé entre les femmes et les hommes pris dans le cycle de la pauvreté a continué de se creuser au cours de la dernière décennie.

Running Away

Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d’aller de l’avant

Ayez le courage de ne pas savoir un grand nombre de choses afin d’éviter le certitude de ne rien savoir.

Covoa Harvest

Afrique subsaharienne : faible croissance et augmentation de la pauvreté en perspective pour 2021

L’Afrique subsaharienne devrait connaître une reprise de son Produit intérieur brut (PIB) de 2,7% en 2021, après une chute de 3,7% en 2020, selon des prévisions publiées le 5 janvier 2021 par la Banque mondiale (BM).

Agenda et Grands Evènements à Nancy
@dianaunlimitedfaunesetfemmesmagazines / Agenda et Grands Evènements à Nancy

Agenda et Grands Evènements à Nancy 2021

Une activité Segway unique à nancy pendant les vacances de printemps. Activité dans le respect des gestes barrières. Port du masque et distances comprises. Curieux de découvrir la conduite du gyropode Segway ?

La violence verbale est la première étape de la violence générale contre les femmes
@dianaunlimitedfaunesetfemmesmagazines / La violence verbale est la première étape de la violence générale contre les femmes

La violence verbale est la première étape de la violence générale contre les femmes

L’homme, doué de sa force physique, exerce l’amour par la violence ; la femme, douée du charme, domine par la caresse. C’est difficile à comprendre la haine quand on ne l’a pas connue ou lorsqu’on a oublié la brûlure de la violence

SONGAGE DIANA UNLIMITED FAUNES ET FEMMES MAGAZINES