Covid-19 Le Festival de Cannes reporté en juillet

Covid-19 Le Festival de Cannes reporté en juillet

86 / 100
Covid-19 Le Festival de Cannes reporté en juillet

Initialement prévu du 11 au 22 mai 2021, le prochain Festival de Cannes pourrait être reporté à cause du coronavirus. C’est en tout cas la question qui va être abordée ce mardi 26 janvier lors du conseil d’administration de l’événement. Si l’idée est validée, le Festival de Cannes devrait se tenir au mois de juillet 2021.

Face à la crise sanitaire du coronavirus, les organisateurs du Festival de Cannes réfléchissent à décaler la tenue de l’événement.

Ponctuel
Mensuellement
Annuellement

Faire un don ponctuel

Faire un don mensuel

Faire un don annuel

Choisir un montant

€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00
€5,00
€15,00
€100,00

Ou saisir un montant personnalisé


Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un donFaire un don

En effet, le conseil d’administration du plus grand festival de cinéma au monde se penchera sur cette question lors d’un conseil d’administration prévu ce mardi 26 janvier, rapportent nos confrères du Parisien.

Le Festival de Cannes est normalement prévu du 11 au 22 mai 2021 mais le rebond de l’épidémie de Covid-19 inquiète les organisateurs. Ils vont donc étudier la possibilité d’un report. « Rien n’est acté, mais ce n’est pas une rumeur », a déclaré le délégué général du Festival Thierry Frémaux dans les colonnes de Nice-Matin.

« L’important c’est que ce festival existe »

En cas de report de l’événement, le mois de juillet serait privilégié. Le Festival de Cannes pourrait se tenir à partir du 5 juillet jusqu’au 17 ou même jusqu’au 25. Une période pourtant compliquée en raison des congés d’été et de la fréquentation touristique.

« Le cinéma a besoin du rendez-vous cannois. L’important, c’est que ce Festival existe, que ce soit en mai, en juillet ou même en octobre », a martelé Gilles Sacuto, président du Syndicat des Producteurs Indépendants.

Les organisateurs ne travailleront à la mise en place d’un événement en ligne qu’en dernier recours.