10 idées de voyage pour rêver d’ailleurs en 2021

10 idées de voyage pour rêver d’ailleurs en 2021

87 / 100

Nos dix voyages les plus beaux à entreprendre cette année, dès demain pour certains ou plus tard dans le monde sanitaire d’après. De la steppe mongole aux cocotiers de la Martinique, des paysages à couper le souffle pour repartir à la découverte du monde.

10 idées de voyage pour rêver d'ailleurs en 2021

En ce début d’année, l’envie de prendre le large est dans toutes les têtes. Que l’on puisse prendre son billet d’avion tout de suite, par exemple pour la Martinique ou la Tanzanie, ou qu’il faille attendre des jours meilleurs pour franchir des frontières comme en Asie, une fois la crise sanitaire résorbée. Voici dix idées de voyage “waouh!”, pour rêver d’ailleurs en grand et se projeter dans un horizon 2021 au ciel dégagé.

Cap sur l’Arctique

Un nouveau navire d’exploration pointe sa proue sur les océans du globe. Baptisé par Carla Bruni en avril, le World Explorer commencera par voguer vers le Grand Nord pour Rivages du monde. Rodée aux croisières fluviales, cette compagnie française se lance sur les mers avec ce yacht pouvant accueillir 180 passagers, à mille lieues des mastodontes flottants. Sa croisière phare mettra le cap mi-juin sur le Spitzberg, la plus grande des îles norvégiennes du Svalbard, dans l’océan Arctique. Depuis le bastingage, les chances sont alors grandes d’apercevoir des ours blancs et des baleines. Des Zodiac permettent de s’approcher au plus près des glaciers ou de débarquer dans la toundra sur les traces des anciens trappeurs et explorateurs. Ce décor polaire se dévoile sous une lumière particulière, à l’heure du soleil de minuit.

A partir de 4.615 euros du 16 au 25 juin (tout inclus), rivagesdumonde.fr

Japon tropical

Iriomote et Taketomi, deux grains de paradis dans l’océan Pacifique. Cet autre Japon est le coup de cœur 2021 de Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du monde. “Au large de Taïwan, ces îles sont sublimes et peu fréquentées. On y retrouve toute la culture nipponne, si prisée par les Français pour sa subtilité et sa finesse”, décrit cet adepte du voyage à contre-courant. Iriomote et Taketomi appartiennent à l’archipel d’Okinawa, à l’extrême sud-ouest du Japon, juste au-dessus du tropique du Cancer. Tout de corail et d’eau turquoise, elles tiennent une place à part dans l’imaginaire japonais. Les cerisiers y fleurissent dès janvier, des torii surgissent des rizières, ses plages de sable étoilé invitent au farniente en mode zen… Pour se déplacer : un vélo ou un char tiré par un buffle coiffé d’hibiscus, entre des villages marqués par un sens profond de la communauté.

Treize jours à partir de 5.300 euros (en combiné avec Taïwan), voyageursdumonde.fr

Couleur Martinique

Ses voiles rouges, jaunes ou roses apportent une note colorée supplémentaire sur la carte postale idyllique : flots bleus, cocotiers vert tendre et sable blanc. La yole ronde de Martinique vient d’être classée au patrimoine immatériel de l’Unesco. Sans gouvernail ni quille, ces bateaux de pêche tiennent en équilibre grâce à des “bwa dressés”, poutres tendues sur les côtés sur lesquelles se penche l’équipage. Bref, du sport. Chaque été, le Tour de Martinique des yoles rondes assure le spectacle le long d’un littoral préservé. On peut à son tour embarquer à bord d’une yole au François, vers les fonds blancs, et s’y tremper jusqu’à la taille dans un site joliment appelé la Baignoire de Joséphine. Une virée est aussi proposée depuis le parc naturel de la Caravelle, destination 2021 pour Philippe Gloaguen, fondateur du Guide du routard. “C’est un lieu peu connu, où on peut partir en randonnée dans une nature vierge au fil de criques totalement désertes, à travers la savane, la forêt et la mangrove”, souligne-t-il. On ne résiste pas à l’appel du ti-punch, d’autant que les bars sont rouverts depuis décembre dans ce département d’outre-mer.

Rens. : martinique.org et Guide du routard Martinique 2021-1922 (13,95 euros).

Grandioses Dolomites

Le Corbusier les qualifia de “plus belle architecture naturelle du monde”. Au coucher du soleil, leurs falaises verticales se colorent de rose avant de s’embraser d’un rouge vif, une féerie appelée “enrosadira”. Les Dolomites du Sud-Tyrol baignent dans une culture mêlant l’Italie et l’Autriche, toute proche. C’est la dolce vita à la montagne, avec le plus haut alpage d’Europe, l’Alpe de Siusi, éden de la randonnée. L’hiver, les pentes se dévalent dans une Alurodel, luge effilée en aluminium, l’équivalent d’une Ferrari. Les designers jouent aussi avec les sommets, à l’image de la nouvelle plateforme d’observation hissée au haut du glacier de la vallée de Schnals. Ce belvédère d’Ötzi Peak rend hommage à Ötzi, “l’homme des glaces”, corps momifié découvert en 1991 d’un homme ayant vécu 3.300 ans avant notre ère. Dans cette province italienne qui compte 27 tables étoilées, le plaisir est aussi de l’assiette, à commencer par les traditionnelles knödels au speck et au gorgonzola. Les pépites hôtelières se bousculent avec un dernier-né, le Milla Montis, à Maranza, créé par le studio milanais Peter Pichler Architecture (à partir de 136 euros en demi-pension, hotel-milla-montis.com). Plus traditionnel, mais valeur sûre des adeptes de la chaîne Aman : le refuge ultraluxe de Rosa Alpina (aman.com).

Rens. suedtirol.info/fr

Peuple de Mongolie

Au cœur de la steppe mongole, le ciel semble rejoindre la terre. Dans un désert aux teintes vertes, les nomades plantent leur yourte. L’occasion d’une halte pour boire un thé au lait au cours d’un trek, d’une chevauchée ou d’un road-trip. “Là, au sein de cette immensité où la nature est reliée à l’homme, tout le monde est chaman, une démarche spirituelle passionnante”, note Eric Bonnem, à la tête de Tamera. Cette agence d’aventures à la rencontre des peuples propose une immersion dans le berceau du chamanisme, près de la frontière sibérienne. D’autres préféreront les montagnes transfrontalières de l’Altaï avec les nomades aigliers kazakhs ou un festival des glaces avec les Tsaatans. L’accueil est préparé par Narantsetseg Dash, qui vient de publier Moi, Naraa, femme de Mongolie (éditions Transboréal). Cette fille de la steppe donnait la réplique à Cécile de France dans le film Un monde plus grand (2019), de Fabienne Berthaud, dont les images étaient déjà une invitation au voyage.

Deux semaines à partir de 2.690 euros, tamera.fr

Safari en Tanzanie

La Tanzanie est l’une des plus belles terres de safari sous le ciel africain. Les girafes y déploient leur silhouette gracile à travers la savane, les hippopotames barbotent dans le marigot et, parfois, un lion laisse apercevoir sa crinière. De décembre à juin, la grande migration des gnous se met en mouvement dans les plaines du parc du Serengeti. Les mois suivants, le spectacle se joue au bord de la rivière Mara, où l’on vient observer les traversées. De quoi immortaliser des scènes animalières inoubliables façon Yann Arthus Bertrand, qui y a commencé sa carrière de photographe à la fin des années 1970 en suivant le comportement des lions. “Pour moi, c’est la destination du moment, dit Lionel Habasque, PDG de Terres d’aventure. Pas besoin de test PCR et les touristes sont peu nombreux dans une ambiance à la Out of Africa comme il y a cinquante ans, avec une faune et une flore qui revivent.” Ce safari peut se conclure à Zanzibar, l’île aux épices, idéale pour buller face aux flots bleus.

Dix jours à partir de 2.650 euros, terdav.com

Costa Rica nature

Les amateurs de nature en prennent plein les mirettes. Ils s’enfoncent dans une jungle truffée de singes et de perroquets, goûtent un délicieux arabica (bio) au milieu des caféiers, arpentent des paysages lunaires au flanc de volcans en activité… Le Costa Rica abrite à lui seul 6% de la biodiversité mondiale, tandis qu’un quart de son territoire est classé en parcs nationaux ou réserves naturelles. L’objectif de ce champion de l’écotourisme : devenir le premier pays neutre en carbone en 2021. Pour l’heure, ses hôtels ne sont pas récompensés par des étoiles mais par des feuilles - jusqu’à cinq -, en vertu de leur respect de l’environnement. “Je garde un merveilleux souvenir d’un séjour en cabane dans un lodge forestier puis dans une finca, une ferme de café”, raconte Alain Capestan, le patron de Comptoir des Voyages. Côté farniente, on pique une tête dans le Pacifique ou la mer des Caraïbes, au choix. C’est la pura vida, devise locale pour dire que la vie est belle.

Circuit d’une semaine à partir de 2.110 euros, comptoir.fr

Egypte millénaire

Remonter le temps le long du Nil à la rencontre des mystères des pharaons, pendant que les fellahs cultivent leurs champs entre les roseaux… Eric La Bonnardière, président d’Evaneos, ne se lasse pas de ce spectacle millénaire. Spécialement en 2021, “qui sera l’année pour visiter de manière plus qualitative des pays habituellement connus pour le tourisme de masse”. Il s’est rendu en Egypte en octobre. “C’était fabuleux de découvrir ces sites en ayant l’impression d’être un explorateur des siècles derniers”, confie-t-il. Avec un peu de chance, le Grand Musée égyptien du Caire, dont l’inauguration ne cesse d’être repoussée, exposera enfin ses trésors courant 2021.

Croisière de huit jours sur le Nil à partir de 680 euros, evaneos.fr

Robinson chic aux Seychelles

Ses plages restent reconnaissables entre toutes, uniques en leur genre : d’énormes blocs de granit polis par le temps, en fait des pics de l’ancien continent Gondwana, submergé et disloqué il y a des millions d’années entre l’Afrique et l’Inde. Des tortues géantes se déhanchent sur ses plages frangées de palmiers. En mars, un nouveau Club Med va ouvrir sur l’île Sainte-Anne, seules habitations sur ce gros caillou où on se prend pour Robinson en version chic. L’île fait partie du parc national marin de Sainte-Anne aux fonds coralliens très réputés pour la plongée.

Semaine à partir de 2.083 euros, clubmed.fr

Chevauchée fantastique au Botswana

Le vaste delta intérieur de l’Okavango constitue l’un des plus beaux paysages de la planète, particulièrement vu du ciel. Les grandes plaines se découvrent aussi au galop, lâché sans bride au milieu d’une myriade de canaux, îles et lagons qui hébergent une faune d’une prodigieuse variété. À la saison sèche, de mai à octobre, quelque 200.000 grands animaux s’y concentrent lorsque le delta rétrécit : léopards, zèbres, rhinocéros… C’est sur une monture rustique venue de Namibie que l’on prend les rênes d’un safari à cheval, invitation à se fondre en liberté dans cette vie sauvage.

Dix jours (dont sept à cheval) à partir de 3.150 euros, cheval-daventure.com