Melania Trump sur le départ : dans ces manœuvres pour éviter la “fureur” de Donald Trump

Melania Trump sur le départ : dans ces manœuvres pour éviter la “fureur” de Donald Trump

85 / 100
Melania Trump sur le départ : dans ces manœuvres pour éviter la "fureur" de Donald Trump
Melania Trump sur le départ : dans ces manœuvres pour éviter la “fureur” de Donald Trump

Selon une source interrogée par CNN, Melania Trump aurait dirigé les opérations de déménagement de la Maison-Blanche de manière “semi-clandestine”. Ceci, pour éviter d’attiser la colère de son mari, Donald Trump.

Les Etats-Unis s’apprêtent d’ici quelques jours à tourner les pages de la présidence Trump. Un changement de cap qui se caractérise, de manière formelle, par le déménagement de l’ancien chef d’Etat américain de la Maison-Blanche. Et il semble que l’opération ne soit pas une mince affaire. Outre une désinfection profonde des lieux pour éviter toute trace de Covid-19, les agents de la Maison-Blanche doivent également faire preuve de discrétion. Au cours des dernières semaines, alors que Donald Trump multipliaient les procédures pour annuler les résultats de l’élection américaine, Melania Trump, elle, s’est affairée à organiser le déménagement de ses affaires, ainsi que celles de son mari, vers leur résidence de Mar-a-Lago, en Floride, ou dans des lieux de stockage.

Comme l’évoque la journaliste Kate Bennett, sur CNN, l’ancienne mannequin slovène aurait avant tout voulu “canaliser la fureur de son mari”. Ainsi, le personnel de la Maison-Blanche aurait vidé les lieux et fait les cartons de manière “semi-clandestine”“(Il a) dû en faire une partie sous couverture parce qu’ils ne veulent pas contrarier (le président) Trump”, confie Kate Andersen Brower, auteure d’un ouvrage sur les First ladies américaines, auprès de CNN.

“Elle n’est pas triste de partir”

Ainsi, Melania Trump a déjà rangé une grande partie de son mobilier et de ses affaires. Preuve (supplémentaire) qu’elle quittera avec soulagement Washington. Elle n’est pas triste de partir, a dévoilé un responsable de la Maison-Blanche à Kate Bennett. Depuis l’annonce du départ de son mari, la mère de Barron Trump ne fait plus semblant et délaisse les affaires publiques. Selon certaines sources, elle ne compte pas poursuivre ses engagements pris pendant son mandat de First lady. Elle, qui n’a pas aidé sa successeure, Jill Biden, à prendre ses marques. Une attitude basse au coeur de nombreuses critiques.

Il n’y a jamais eu de première dame aussi têtue et provocante que Melania Trump, analyse Kate Andersen Brower. “(Elle) n’est évidemment pas intéressée à jouer le rôle traditionnel d’une première dame qui, en temps de crise, cherche à unir et à apaiser le pays.” Au lieu de cela, Melania Trump a préféré se tenir aux côtés de son mari, alors même que celui-ci a encouragé l’assaut du Capitole, qui a fait cinq morts. “Elle comprend son mari et ce qu’il représente, et cela ne la dérange tout simplement pas”, affirme Kate Andersen Brower. “Elle n’est pas une victime et elle ne quittera pas la Maison Blanche en s’excusant du comportement de son mari.