Belgique. Une femme escroquée de plus de 10 000 € via le Market Place de Facebook

Belgique. Une femme escroquée de plus de 10 000 € via le Market Place de Facebook

83 / 100
Belgique. Une femme escroquée de plus de 10 000 € via le Market Place de Facebook
Belgique. Une femme escroquée de plus de 10 000 € via le Market Place de Facebook

Une utilisatrice de Facebook vivant à Ganshoren, en Belgique, a été victime d’une escroquerie après avoir mis en vente un meuble sur le Market Place, en fin d’année dernière. La femme de 60 ans a communiqué des données bancaires à celle qui prétendait lui acheter, selon un mode opératoire bien rodé.

Une habitante de Ganshoren (Belgique) âgée de 60 ans a été victime d’une arnaque sur Facebook. La sexagénaire a été extorquée de 10 300 € sur son compte bancaire, rapporte SUD Info. Elle avait posté l’annonce d’un meuble qu’elle vendait 25 € sur le Market Place du réseau social, en fin d’année dernière.

Sollicitée par une autre utilisatrice, la prise de contact s’est effectuée sur la boîte de messagerie Messenger et son interlocutrice s’était engagée à acheter le meuble. Elles ont alors convenu de réaliser la transaction avec le service de livraison DPD express.

Victime de phishing

« Elle m’a dit qu’elle avait fait le versement à DPD Express, qu’ils allaient passer chercher le colis et me donner l’argent », détaille la victime. Cette dernière a alors ouvert un compte sur le service et a reçu un mail de confirmation, avant de cliquer sur un lien pour confirmer la transaction.

Elle a ensuite indiqué son numéro de compte bancaire et son numéro client, puis a reçu un appel téléphonique censé provenir de l’entreprise. Au téléphone, la personne lui explique qu’ils vont procéder à la confirmation de son compte et celle-ci va de nouveau communiquer ses informations bancaires, qui vont permettre aux escrocs de réaliser les virements frauduleux. La sexagénaire va se rendre compte de la supercherie lorsque les opérations apparaissent simultanément sur son compte.Sur les 10 300 € qui ont été prélevés au total, la Belge ne devrait être remboursée qu’en partie. Les sommes ont atterri sur un compte PayPal à Singapour. Les deux derniers virements ont été versés sur un compte français, ce qui pourrait faciliter ses démarches.