Dire, enterrer et passer à autre chose

Dire, enterrer et passer à autre chose

86 / 100

Aimer d'amour. Aimer un homme. Aimer une femme. Un jour, on perd cet être aimé, désiré, avec une séparation. Et ça fait mal, ça fait toujours mal, ça arrache un bout de soi.

Dire, enterrer et passer à autre chose
Dire, enterrer et passer à autre chose

Il est difficile de dire adieu lorsqu’on veut rester, compliqué de rire lorsqu’on veut pleurer, mais le plus terrible est de devoir oublier lorsqu’on veut aimer.

Le problème, ce n’est pas la douleur. La douleur, ça te fait souffrir, mais ça ne te détruit pas. Le problème, c’est la solitude engendrée par la douleur. C’est elle qui te tue à petit feu, qui te coupe des autres et du monde et, qui réveille ce qu’il y a de pire en toi. Il y a des jours ou je me déteste de t’aimer autant.

Un vieux dicton dit que ceux qui ne peuvent pas se rappeler du passé sont condamnés à le répéter, mais ceux qui refusent d’oublier le passé sont condamnés à le revivre.

Je ne pensais pas qu’un seul sourire pouvait figer le temps ni qu’un simple regard pouvait habiller mes journées. Mes voilà, au final, l’amour ce n’est qu’un simple mot. Du moins, jusqu’à ce que vous rencontriez la personne qui vous en donne la définition. Merci de m’avoir fait comprendre ce sentiment.

Pas plus tard que la semaine dernière, j’ai rencontrée un homme vraiment comment dire charmant et délicieux, j’ai eu un pressentiment d’avoir eu un coup de foudre et cela étais vraiment incroyable de sentir de pouvoir aimer une nouvelle fois en gardant la tête haute, mes le hic, j’ai la peur en moi, la peur de lui faire payer un tour de ménage et d’être blessée, car je suis une personne qui s’attache vraiment à quelqu’un, la vie et courte, la route et longue, et pleine de virage, et j’ai eu ce virage, qui me torture autant que j’ai besoin de l’écrire, pour oublier même s’il n’est pas de mon passé, je dois aller de l’avant construire ma vie, réaliser mes rêves, cela et la plus importante…

La soirée vas être encore très longue pour moi, suite à notre échange d’email, en lui disant que j’ai étais ravie de le connaître, et pourquoi pas faire connaissance, je suis complétement stupide, sûrement d’avoir dite ce genre de chose.

Es-que cela est stupide de ma part de vouloir partir à Londres, je ne sais pas quoi faire, j’ai l’impression d’abandonnée des certains personnes que j’aime beaucoup, ainsi ma famille, et cet homme si charmant qui me donne un coup de chaud les mains moite, la sueur froide, quand je pense à lui.

184cd19bd763d83dfedef62d4de4b8a6

J’ai envie de prendre un nouveau départ commencée une nouvelle vie ailleurs qu’ici, mais apparemment quand je ne m’attends pas à une rencontre si merveilleusement bien.

Toutes les histoires d’amour sont bien sûr belles mais la nôtre, elle est exceptionnelle. Elle me donne des ailes et elle me fait croire à l’impossible. Merci d’être qui tu es car tu es parfait !

Chaque jour je me lève et je me dis que je ne peux pas t’aimer davantage qu’hier. Puis, je croise ton regard et une nouvelle vague d’émotions m’envahit. Je ne peux plus continuer, il est temps de dire, d’enterrer et de passer à autres choses.

De toutes les manières que l’homme a trouvées de se faire du mal à lui-même, l’amour est la pire. Nous souffrons toujours pour quelqu’un qui ne nous aime pas, pour quelqu’un qui nous a quittés, pour quelqu’un qui ne veut pas nous quitter. Si nous sommes célibataires, c’est que personne ne nous aime ; si nous sommes mariés, nous transformons le mariage en esclavage. C’est vraiment terrible.

Il y a des hommes que fait souffrir la présence d’une femme autrefois aimée ; ils fuient ce souvenir d’un passé disparu, il leur serait douloureux de se retrouver sans nécessité devant un témoin de leur propre fragilité. Peu de femmes ont cette délicatesse. Quand elles sont assurées qu’elles ont eu affaire à un galant homme, à un homme discret, elles ne feraient point un pas pour l’éviter. Il semble que le présent ait toujours le droit de les absorber complètement. 

C’est souvent l’absence de l’être aimé qui nous montre à quel point on l’aime. C’est comme si une partie de nous n’était plus là; c’est un mélange de nostalgie, de tristesse, de mal être qui nous envahit le cœur avec ce manque récurrent de l’autre faisant que nous ne sommes plus tout à fait les mêmes.

987864aa5ad00072f5f6be0b117e0834

Qui n’a pas souffert de l’absence d’un être alors qu’il est là, en face de soi, n’a pas connu l’amour.

Rien ne rend plus rusé, plus hypocrite que l’amour. Ce sentiment, qui est censé être le plus grand de tous, nous fait faire, sans honte, les choses les plus petites et les plus mesquines.

C’est par notre amour-propre que l’amour nous séduit ; hé ! Comment résister à un sentiment qui embellit à nos yeux ce que nous avons, nous rend ce que nous avons perdu et nous donne ce que nous n’avons pas ?

J’ai soudain le sentiment étrange d’être en harmonie avec moi-même, tout est parfait en cet instant, la douceur de la lumière, ce petit parfum dans l’air, la rumeur tranquille de la ville. J’inspire profondément car la vie me parait alors si simple, qu’un élan d’amour me donne tout à coup envie d’aider l’humanité tout entière.

C’est quand même chouette d’encore pouvoir croire à l’amour. Pas à la baise, à l’amour, au sentiment qui vous emporte le cœur jusque dans les étoiles. J’ai parfois l’impression que notre époque oublie d’être romantique, qu’elle oublie d’aimer.

L’amour, c’est l’amour, qu’il soit partagé par deux personnes du même sexe, d’une couleur différente, d’une classe sociale différente, ce sentiment demeure le même… Il peut être adressé à un inconnu, quelle qu’en soit la manière. Il peut être amical ou fraternel, l’amour, c’est l’amour. Celles et ceux qui diffusent la haine, qui propage la violence à l’encontre de celles et ceux qui s’aiment, ont le coeur noirci d’obscurité. Un jour ou l’autre, cette noirceur leur sera renvoyée, car l’existence fonctionne ainsi. L’amour est si magnifique, si pur qu’il faut le diffuser quotidiennement.

Je crois que ce que j’aime le plus dans l’amour c’est qu’il n’a ni âge ni temps. Il sera toujours le même. C’est le sentiment qui nous pousse le plus à nous surpasser, à nous faire voler encore plus haut que tout ce qu’on aurait pu imaginer.???

Si j’avais à écrire un livre de morale, il aurait cent pages et quatre-vingt-dix-neuf seraient blanches. Sur la dernière, j’écrirais Je ne connais qu’un seul devoir et c’est celui d’aimer . Et pour le reste, je dis non. Je dis non de toutes mes forces, car l’amour est le seul vrai sentiment.

Parfois on a envie de laisser filer le passé, on ne veut pas le sentir sans arrêt derrière soi, prêt à vous taper sur l’épaule pour vous rappeler ce que vous préfèreriez oublier.

Si ce que je ressens pour toi N’est pas l’amour véritable Alors que quelqu’un invente ou crée Un autre sentiment Plus grand que l’amour.

One thought on “Dire, enterrer et passer à autre chose