Comment savoir sur l’année 2020 : S’accrocher abandonner ou lâcher prise

Comment savoir sur l’année 2020 : S’accrocher abandonner ou lâcher prise

82 / 100
Comment savoir sur l'année 2020 : S’accrocher abandonner ou lâcher prise
Comment savoir sur l’année 2020 : S’accrocher abandonner ou lâcher prise

Quand le couple va mal, comment savoir s’il faut s’accrocher ou abandonner ? Quand est-il temps de lâcher prise ? La ténacité et la persévérance sont des qualités reconnues que nous admirons. Ce sont des indicateurs de la réussite à long terme, que ce soit dans les affaires ou dans la vie de couple.

Cependant, quand nos valeurs ne sont pas — ou plus — respectées, savoir abandonner une relation qui ne nous aide plus, ou pire, qui nous fait du mal est une décision salutaire.
Car la ténacité, si elle est souvent une vertu, peut aussi devenir synonyme de rigidité, comme le dit la docteure en psychologie Susan David dans son livre « L’agilité émotionnelle » :

Nous accrocher à des objectifs irréalistes ou nuisibles est la pire forme de rigidité,
qui mène à toute sorte de malheurs et d’occasions ratées.

Elle illustre son propos d’exemples variés et notamment celui de ne pas vouloir quitter son conjoint parce qu’on a investi des années dans cette relation. Nous sommes souvent poussées dans ce comportement par la peur de reconnaître nos erreurs ou d’admettre que nos valeurs ont évolué.

Faire un choix entraîne toujours une perte, un deuil : celui du chemin que nous décidons de ne plus suivre. Mais c’est parfois la chose la plus courageuse que nous puissions faire pour nous-mêmes en admettant :

« je ne peux pas continuer à m’infliger cela ».

hqdefault

Pour nous aider à prendre ces décisions qui nous terrifient, la psychologue nous suggère trois étapes :

  • prendre du recul par rapport aux événements de notre quotidien et aux émotions qu’ils génèrent,
  • identifier nos valeurs profondes, les choses qui ont vraiment de l’importance pour nous et nous laisser guider par ces valeurs pour prendre nos décisions,
  • ne pas considérer les changements de direction comme des échecs personnels, mais comme des progressions sur le cours de notre évolution personnelle.

Pour mettre ces changements en pratique, elle nous rappelle que l’évolution convient bien mieux aux humains que la révolution !
Il est important de modifier notre état d’esprit et notre vie en effectuant des microactions et des microchangements, qui par leur accumulation sont le vecteur de notre transformation.

Être connectée à nos valeurs, c’est retrouver l’assurance de prendre les bonnes décisions… que ce soit pour persévérer ou pour abandonner.

À LIRE : Les femmes au POUVOIR seront toujours l’avenir de l’Humanité 2020….

C’est plus comme avant

Que ce soit plus comme avant, c’est normal. Tout change. Mais vous ou en êtes- vous avec ça ?

Si vous êtes dans une entreprise qui “bat de l’aile”, le chiffre d’affaire connaît une chute vertigineuse, vous remarquez l’incompétence des dirigeants, vos points de vues divergent sur la politique commerciale de l’entreprise, levez le nez du guidon et réfléchissez !

Ne faites pas comme l’orchestre du Titanic qui continue à jouer alors que le bateau coule. Il est temps d’ouvrir les yeux et d’arrêter de s’accrocher au passé. L’Univers vous prépare surement quelque chose d’encore meilleur. Il faut surement faire les choses d’une autre manière.

Acceptez l’impermanence des choses. Vous hésitez, vous êtes dans la confusion ? Arrêtez de vous agiter. Posez-vous. Méditez. Laissez votre voix intérieure vous parler. Elle, elle sait ce qu’il faut faire.

Vous sentez vous heureux dans ce que vous faites ? Prenez-vous du plaisir ? Ou au contraire, êtes-vous dans l’effort ?

Êtes-vous tendu, stressé, irrité, inquiet ?  Attention, les émotions que vous ressentez, émettent des vibrations dans l’Univers, et celui-ci vous renvoi des événements qui vous donneront des émotions semblables.

D’ailleurs, abandonner peut être aussi vu comme une forme de ténacité :
celle de s’accrocher à sa propre vie et de vouloir qu’elle soit la plus belle possible.

Stop à la peur, place à la joie. Tout est possible si cela dépend de vous ! Sinon vous devez apprendre à lâcher prise !

Et vous, arrivez vous à lâcher prise, faites nous part de vos impressions. Laissez votre commentaire.