Mieux connaître les adieux et comment  se reconstruire Chap1

Mieux connaître les adieux et comment se reconstruire Chap1

83 / 100
Architecte en formation et passionné d’aventure, Karl Shakur capture lors de chaque voyage

J’ai eu à dire adieu plus souvent que je ne l’aurais souhaité, mais tout le monde peut dire ça. Peut importe le nombre de fois que l’on ait fait ça, peut importe que ce soit pour une bonne cause, dire adieu ça fait mal. Bien qu’on oubliera jamais ceux qu’on a abandonné on se doit de toujours aller de l’avant.

On ne va pas se mentir, il y aura beaucoup de moments difficiles, surtout au début. Puis, au fur et à mesure, à force de se reconstruire petit à petit, cela ira de mieux en mieux. Mais comment se reconstruire ? Comment surmonter cette épreuve ? Promis, ce n’est pas si compliqué même si cela peut prendre du temps. Voici nos meilleurs conseils pour aller de l’avant après la fin d’une longue relation et c’est l’expérience qui parle !

Parler, parler, parler

Après une rupture, il est important de ne surtout pas garder ses sentiments pour soi et d’exprimer ce qu’on ressent, que ce soit auprès de nos proches ou d’un psy. Non, tu n’embêteras personne avec tes états d’âme. Les gens ne sont pas là que pour les moments de bonheur. Ils sont aussi là pour nous aider quand ça ne va pas, quand on arrive plus à avancer seul·e. Ils peuvent nous conseiller, ou seulement nous écouter. Parler aide à poser des mots sur ce qui s’est passé, à prendre du recul et ainsi, à faire le deuil de la relation plus facilement.

Voir ses proches

Se changer les idées avec ses proches pour gérer une rupture au mieux
Crédit : Unsplash

Après une rupture, il ne faut surtout pas s’isoler. Ou du moins, pas trop longtemps. S’accorder du temps pour soi, pour digérer la situation, c’est important, mais pas trop longtemps, car le risque est de ruminer, de se morfondre et cela n’aide pas. Il ne faut donc pas hésiter à multiplier les sorties avec ses proches, pour se changer les idées, se sentir moins seul·e, mais aussi pour passer de bons moments, positifs, qui aident à traverser cette période difficile et qui contrebalancent avec tout ce tu vis. Des moments qui se ressentent comme une bouffée d’air frais et qui motivent à aller de mieux en mieux.

Se fixer des objectifs

La vie ne s’arrête pas après une rupture ! Et cela peut parfois être difficile de réapprendre à vivre seul·e. Il faut y aller petit à petit, un jour après l’autre. Et en même temps, il est important de se fixer des objectifs pour continuer à avancer. Une bonne idée ? Établir une liste de tes envies. Toute envie est la bienvenue, qu’il s’agisse d’apprendre une nouvelle recette, une nouvelle langue, de tester telle activité qui te tente depuis longtemps, d’une destination où tu rêves d’aller ou d’un projet qui te tient à cœur. En voyant toutes ces nouvelles choses qui t’attendent, cela te reboostera.

Accepter sa souffrance

Accepter ses émotions et la situation pour aller de l'avant
Crédit : Pexels

Inutile de nier l’évidence : tu souffres et c’est tout à fait normal. Personne n’est heureux ou ne pète la forme après une rupture. Et c’est en acceptant la situation, en acceptant ses émotions, que tu peux réussir à aller de l’avant. Cela fait partie du processus. Il faut voir la rupture comme un deuil, le deuil d’une histoire d’amour et comme dans tout deuil, il y a des étapes à passer : le déni, la colère, le marchandage, la dépression et enfin l’acceptation. Ne t’empêche surtout pas de pleurer ou d’aller mal.

Se faire du bien

Ta nouvelle priorité, c’est toi et uniquement toi. Il faut que tu te retrouves et cela passe par le fait de prendre soin de toi, de ton corps et de ton esprit. C’est prouvé scientifiquement, s’occuper de soi est bon pour la santé mentale et fait du bien au moral. Alors n’hésite pas à faire tout ce qui te fait plaisir : prendre un bain moussant avec un bon livre, te caler devant un film feel-good avec un chocolat chaud ou un verre de vin, faire du sport, méditer.

Ce que l’on ne peut pas faire c’est vivre en ayant peur du prochain adieu, parce qu’il y a peu de chance qu’il n’y en ai pas d’autres. Le tout c’est de savoir reconnaître quand un adieu est une bonne chose, l’occasion de prendre un nouveau départ.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Épanouissement personnel

Encore plus de contenus

2 thoughts on “Mieux connaître les adieux et comment se reconstruire Chap1