Noël et Déconfinement  : quelles règles pour les fêtes de Noël en famille ?

Noël et Déconfinement : quelles règles pour les fêtes de Noël en famille ?

Participez au financement de l’entreprise Diana Unlimited sur Papayoux.com
papayoux

Il sera “impératif” de “limiter” le nombre de convives pour célébrer les fêtes de Noël et du Nouvel An en raison de l’épidémie de Covid-19, a averti jeudi le Premier ministre.

En apparence, ce sont des fêtes de fin d’année presque normales qui se profilent. Les courses de Noël vont pouvoir se faire normalement et, si les conditions sanitaires continuent de s’améliorer, il sera possible de se déplacer partout en France à compter du 15 décembre et de retrouver ses proches pour festoyer à Noël et pour le Nouvel An. Il sera même envisageable d’aller à l’étranger, a annoncé jeudi Jean Castex. Mais, coronavirus oblige, la comparaison avec les années précédentes s’arrête là.

abd42239022bb8c2cc3d2404951f6bde
Chaque année, à quelques semaines de Noël, on prend du plaisir à décorer sa maison et surtout son sapin de Noël. 

Les prochaines étapes à venir pour alléger le confinement, Emmanuel Macon et Jean Castex ont tenu à rassurer les Français pour les fêtes de fin d’année. Le Premier ministre a tout de même précisé qu’il était “prématuré de parler de déconfinement”, mais que l’objectif était aussi de permettre à chacun de passer les fêtes de fin d’année avec leurs proches (tout en limitant les risques de contaminations). 

Noël 2020 : calendrier des étapes avant de passer Noël en famille

Samedi 28 novembre : première phase d’allègement du confinement

Dès ce samedi 28 novembre, durant cette phase d’allègement du confinement, les déplacements resteront contraints et les attestations obligatoires pour toutes les sorties. La promenade et l’activité physique individuelle sont autorisées en extérieur dans un rayon de 20 km et pour trois heures. Les activités extra-scolaires en plein air sont autorisées, et les lieux de culte sont à nouveau permis dans la limite de 30 personnes. Enfin, tous les commerces et services à domicile sont autorisés à reprendre dans le cadre d’un protocole sanitaire strict (jauge, sens de circulation, renouvellement de l’air, gel hydroalcoolique, etc). Aussi, pour éviter un flux trop important pendant les fêtes de fin d’année, les commerçants pourront étendre leur ouverture jusqu’à 21h et les dérogations seront facilitées pour une ouverture le dimanche. Les visites immobilières ainsi que les auto-écoles pourront reprendre leurs activités (uniquement pour les préparations pratiques et non théoriques).

A partir du 15 décembre : couvre-feu de 21h à 7h excepté pour Noël et le jour de l’an

Fin du confinement le 15 décembre. A partir du 15 décembre, sur l’ensemble du territoire, le couvre-feu remplacera le confinement. L’attestation sera supprimée en journée mais restera obligatoire le soir, de 21h à 7h. “Si nous arrivons aux alentours des 5000 contaminations par jour, et environ 2500 à 3000 personnes en réanimation, nous pourrons alors franchir un nouveau cap : le confinement pourra être levé avec un couvre-feu de 21 heures à 7 heures du matin, excepté les soirs des 24 et 31 décembre. Nous pourrons alors nous déplacer sans autorisation, nous pourrons circuler librement entre les régions pour partager ces moments en familleIl faudra au maximum limiter les déplacements inutiles” a déclaré Emmanuel Macron ce 24 novembre. “Il ne s’agira pas à coup sûr de vacances de Noël comme les autres” a-t-il ajouté. A noter que les rassemblements restent interdits sur la voie publique. Pas question donc de fêter le passage à l’an 2021 dans la rue. A partir du 15 décembre, les activités extra-scolaires en salle pour l’accueil des enfants pendant les fêtes de Noël seront autorisées avec des règles strictes. Les cinémas, salles de spectacles et théâtres ainsi que les musées pourront de nouveau ouvrir (les mêmes règles qu’après le premier confinement devront être appliquées). 

Dernière étape : le 20 janvier

Les bars et restaurants resteront fermés jusqu’au 20 janvier. Les salles de sport ne pourront pas ouvrir non plus avant cette date, tout comme le sport collectif. Au retour des fêtes de fin d’année, le gouvernement évaluera de nouveau la situation pour prendre de nouvelles décisions. Enfin, Emmanuel Macron a rappelé que les grands rassemblements et les événements festifs dans les salles à louer resteront interdits durant cette nouvelle période, y compris les bars, restaurants, discothèques et parcs d’attractions.

L’exemple des autres pays européens

Jean Castex a assuré que le gouvernement allait “regarder ce que font tous les pays européens” afin d'”essayer d’en tirer quelques enseignements utiles”. L’Allemagne a décidé mercredi que les réunions privées pourraient atteindre 10 personnes du 23 décembre au 1er janvier, enfants de moins de 14 ans non compris. En dehors de cette période, les réunions privées sont limitées à cinq personnes. De son côté, le Royaume-Uni a autorisé les réunions de famille du 23 au 27 décembre.

A partir du 15 décembre, il sera de nouveau possible de voyager, y compris à l’étranger, sous certaines conditions et selon l’évolution de l’épidémie. “Il sera indispensable de se tenir informé avant d’envisager tout déplacement pour connaître les restrictions de séjour au fur et à mesure”, avait rappelé Emmanuel Macron lors de son discours. 

Les plus jolies photos à faire pour immortaliser le premier Noël de bébé

Comment les Français comptent-ils passer Noël en famille ? Selon un sondage Odoxa réalisé pour Le Figaro et Franceinfo auprès de 1005 Français, 65% des personnes interrogées déclarent qu’ils fêteront Noël d’une façon totalement différente des autres années. Près de 4 personnes sur 10 comptent néanmoins célébrer Noël en famille, comme d’habitude. S’ils semblent majoritairement prudents en limitant le nombre de personnes à six, 19% ont prévu de se réunir à plus de dix le soir du réveillon. Les sondés sont 78% à être soulagés de pouvoir fêter Noël en famille, mais ils sont également tristes (56%), et stressés (50%) par le contexte sanitaire.

Limiter le nombre de personnes à table pour Noël. Si le couvre-feu est levé les soirs des 24 et 31 décembre, “il reste impératif de limiter le nombre de personnes à table et d’éviter les rassemblements trop nombreux” préconise Jean Castex. Avant les fêtes, le gouvernement se prononcera sur des recommandations plus précises concernant les fêtes de Noël.

Faire un test antigénique pour passer Noël en famille, une bonne idée ? De nombreux Français misent sur les tests antigéniques avant de retrouver leurs proches pour les fêtes de fin d’année. Le résultat rapide, qui s’affiche en une vingtaine de minutes, et l’accès sans ordonnance en pharmacie, chez un médecin ou un cabinet d’infirmier, semble donc pour certains être une solution, par précaution. Pour autant, ces tests sont moins fiables qu’un test PCR notamment lorsque le test est négatif.

Thanksgiving aux Etats-Unis. Ce jeudi, les Américains ont célébré la traditionnelle fête de Thanksgiving, organisée chaque année le dernier jeudi de novembre. Les autorités sanitaires craignent une hausse des contaminations alors que le pays enregistrait la veille, plus de 2400 morts du covid en 24 heures selon l’université Johns Hopkin.

Une jauge réévaluée pour les messes. La limite de 30 personnes est jugée “inapplicable” par l’épiscopat catholique qui réclame dans un communiqué “une jauge réaliste tout en étant stricte”. Jean Castex a précisé qu’à partir du 28 novembre, les lieux de culte pourront accueillir jusqu’à 30 personnes. Cette jauge sera progressive et pourra être réévaluée à partir du 15 décembre.

L’OMS recommande un Noël en petit comité. “C’est incroyablement difficile parce que, particulièrement pendant la période des fêtes, nous voulons vraiment être avec notre famille. Mais dans certains cas, ne pas avoir de réunion de famille est l’option la plus sûre“, a précisé ce 23 novembre Maria Van Kerkhove, chargée de la gestion de la pandémie à l’OMS, qui préconise notamment une fête par visioconférence. L’Organisation mondiale de la Santé fait aussi référence aux fêtes de Thanksgiving, célébrée ce jeudi aux Etats-Unis.

Des stands dans la rue à Nancy. Les commerces non-essentiels pourront recommencer à accueillir du public dès samedi. Pour leur permettre de recevoir leurs clients en respectant la jauge d’un client par 8m², la mairie de Nancy va leur permettre d’installer des stands de Noël dehors. Gratuits, ils pourront être mis en place du 1er décembre 2020 au 3 janvier 2021.

Un repas de Noël à distance de papy et mamie ? C’est ce que préconise ce 24 novembre le professeur Rémi Salomon, président de la commission médicale d’établissement de l’AP-HP (assistance publique – hôpitaux de Paris), rappelant la dangerosité du virus. “On coupe la bûche de Noël en deux et papy et mamie mangent dans la cuisine et nous dans la salle à manger (…) Il ne faut pas manger avec papy et mamie, même à Noël, même si on a pris des précautions avant”, a-t-il déclaré sur Franceinfo.

Achat des cadeaux de Noël : le report du Black Friday au 4 décembre. Les différents acteurs de la vie économique commencent malgré tout à s’organiser et les petits commerçants ont obtenu gain de cause : prévu initialement le 27 novembre, le “Black Friday” a été reporté au 4 décembre. Amazon a également accepté de reporter ses offres promotionnelles. De quoi permettre aux parents d’acheter les cadeaux de Noël à petit prix.

Les Français comptent dépenser plus que d’habitude pour Noël. Selon une étude CSA Research pour Cofidis et Rakuten, les Français ont pu épargner durant ces deux confinements. Et ils comptent bien en profiter pour les achats de Noël : le budget moyen consacré aux fêtes et aux cadeaux est cette fois supérieur aux précédentes années. En 2019 : 549 euros avait été dépensés, et 571 euros en 2018. L’étude précise que le budget le plus important devrait se retrouver chez les 50 ans et plus avec en moyenne 696 euros, et jusqu’à 744 euros pour les plus de 65 ans.

Etat d’urgence sanitaire : jusqu’à quand ? Ce 7 novembre, les députés ont adopté la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 16 février, par 154 voix pour et 38 contre, lors de l’ultime lecture du texte. Il permet au gouvernement de mettre en place des restrictions dans le cadre de la lutte contre la deuxième vague de la Covid-19. Les députés des trois groupes de gauche (GDR, LFI et PS) et sept élus de Libertés et territoires ont cependant annoncé leur volonté de saisir le Conseil constitutionnel concernant l’ensemble du projet de loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire car ils estiment qu’il “contrevient à plusieurs principes constitutionnels

Pas de marchés à Noël. La plupart des marchés de Noël ont été annulés. Les villes de Nice, Strasbourg, Metz, Lyon, Lille, Limoges, Bordeaux, Grenoble, Colmar, Toulon ou Nantes annoncent tour à tour que les traditionnels chalets de Noël ne seront pas mis en place cette année, mais certaines villes proposent des marchés de Noël virtuels !

À LIRE AUSSI :


LA PLUS BELLE POUR NOEL