Quelles sont les typiques fêtes américaines les plus importantes 2020 ?

Quelles sont les typiques fêtes américaines les plus importantes 2020 ?

Participez au financement de l’entreprise Diana Unlimited sur Papayoux.com papayoux

De nombreuses fêtes américaines sont bien connues des Européens (Thanksgiving, Halloween…), notamment en raison de leur exposition par le cinéma. D’autres célébrations sont moins connues, mais sont typiques de la société américaine, comme l’hommage à deux présidents ayant marqué le cours de l’Histoire des Etats-Unis ou la mise à l’honneur d’un activiste afro-américain… Le plus souvent, les grandes parades animent les rues de plusieurs villes américaines, les célébrations se terminant par des repas en famille traditionnels. Découvrez dans cet article notre sélection des fêtes américaines les plus importantes!

Edb3fe98fd579296a9c005ca858279b4

Aux Etats-Unis, les décorations sont avant tout une histoire de famille, l’objectif étant de partager de jolis moments de complicité. Petits et grands participent donc aux installations de la maison.

Thanksgiving

Thanksgiving remonte à l’automne 1621, où les colons venus d’Europe décident de célébrer les premières récoltes de Plymouth, dans le Massachussetts – cette colonie fut fondée par des dissidents anglais ayant débarqué du Mayflower l’hiver précédent. Ces moissons sont censées assurer la prospérité de la population. Mais rien ne se passe comme prévu le premier hiver, le scorbut, le froid et la faim décimant la moitié des habitants.

Thanksgiving est une des fêtes familiales les plus importantes dans la société américaine. Même si elle est également célébrée au Canada ou au Libéria, c’est sa version américaine qui est la plus connue partout dans le monde. Cela s’explique avant tout par sa vulgarisation par les films américains, mais aussi par le fait que Thanksgiving est intimement lié à l’identité et à l’Histoire des premiers colons américains.

La vidéo du jour :

Le savoir-faire des Wampanoags fut salutaire pour la colonie de Plymouth. Aussi les colons décident-ils, lors de la première récolte de 1621, de dédier trois jours aux actions de grâce. A l’occasion de cette célébration, Indiens et colons partagent des repas. Ces derniers se voient offrir des dindes sauvages dont ils ne connaissent pas l’existence jusque-là.

Les pionniers du Vieux Continent devront leur salut à des Indiens de la tribu des Wampanoags. Au printemps, ces derniers offrent aux colons de la nourriture, leur apprennent à se débrouiller ainsi que l’art de la pêche et de la chasse. Les autochtones leur montrent également comment cultiver et récolter le maïs, leur indiquent les vertus de certaines plantes…

À lire aussi : Etam nouvelle collection

En souvenir des repas partagés par les colons de Plymouth avec les Wampanoags, la dinde est le plat principal pour Thanksgiving. La plupart des familles américaines l’aiment farcie aux marrons, aux pommes, aux huîtres ou aux saucisses. Elle s’accompagne le plus souvent de gratin de courges ou parfois de purée de pommes de terre et de patates douces. Le menu comprend également des haricots verts et du maïs, le plat étant agrémenté d’une sauce aux canneberges.

image 100214252 11136064

Thanksgiving a la même importance que la fête nationale. De grandes parades sont organisées, en particulier à New York. Le grand magasin Macy’s par exemple organise un défilé de trois heures avec des chars customisés et des artistes. A l’occasion de cette fête américaine, chaque famille se retrouve pour un grand repas traditionnel. Ce repas est également offert aux soldats américains présents sur les théâtres d’opération étrangers.

0c6986ccf75c34083173d4c5ddb30a38

J’aime fêter Noël chez moi entourée de ma famille, faire la cuisine tous ensemble et passer du bon temps autour d’un bon verre de vin ou de champagne car je suis Française (rires) ! Sinon en ce qui me concerne j’aime être en France pour les fêtes car je retrouve les traditions françaises et la bonne bouffe ! 

Halloween

Cette fête américaine d’origine celte fait partie intégrante du folklore de la société américaine. Le 31 octobre, on se déguise, on décore les maisons, on défile dans les rues à la recherche de gourmandises… L’une des traditions d’Halloween consistant au début à vider des betteraves et des navets pour en faire des fêtes de mort. Avec le temps, les citrouilles auront pris le dessus, taillées elles aussi avec des visages plus ou moins effrayants.

Des parades plus ou moins grandioses sont organisées dans de nombreuses villes américaines le soir d’Halloween. Les habitants sont nombreux à y participer, tous ou presque avec des déguisements plus ou moins morbides – une partie de la population estime que l’essentiel n’est pas tant de « faire peur aux esprits » que d’avoir une apparence qui sorte du lot, préférant parfois les déguisements risibles aux visages effrayants. Toujours est-il qu’à l’occasion de cette fête américaine, les parades les plus célèbres sont celles de New York, Las Vegas et Anoka, dans le Minnesota.

La collecte de bonbons marque aussi Halloween, en particulier pour les enfants. Déguisés en différents personnages plus ou moins effrayants ou pittoresques (vampires, sorcières, goules…), frappent aux portes et laissent aux propriétaires le choix entre subir une farce ou donner des friandises (« trick or treat »).

Métamorphoser les maisons fait aussi partie des traditions du soir d’Halloween. Les demeures sont notamment décorées avec des animations lumineuses, des citrouilles, des squelettes, des toiles d’araignées…

Le soir du 31 octobre, on mange notamment de la citrouille. Généralement consommée en souple, on s’en sert pour agrémenter les cookies, eux-mêmes en forme de fantômes ou de monstres.

85595ad10124234e8de73b0afcbebe28

La fête nationale du 4 juillet

Les Américains célèbrent à cette date l’officialisation en 1776 de la scission, actée par les « Pères fondateurs », des Etats-Unis d’Amérique avec le Grande-Bretagne. La fête nationale retrace aussi en quelque sorte ce nouveau continent qui est vite devenu le nouvel eldorado des Européens au 18ème siècle. La nation américaine est née progressivement de colons anglais, hollandais ou français, entre autres.

Ces pionniers incarnent aujourd’hui l’esprit de conquête auquel s’identifie la société américaine moderne. L’esprit de conquête en question comporte en lui-même la prise de risques. Le 4-juillet rend par ailleurs hommage aux treize colons qui auront tenu tête à la monarchie anglaise – les rédacteurs de la Constitution américaine précisent d’ailleurs dans ce texte fondateur que les Etats-Unis sont gouvernés par un président (dont les pouvoirs sont encadrés par le droit) et non par un roi.

image 100214252 14103566

L’institutionnalisation des cérémonies du 4 juillet n’arriveront pourtant qu’en 1941. Comme pour les autres grandes fêtes, les parades animent plusieurs villes américaines. Les Américains sont nombreux à y participer, arborant fièrement leur drapeau aux cinquante étoiles. Les célébrations se terminent invariablement par des feux d’artifice.

Martin Luther King Day

En Floride – ancien Etat esclavagiste où aujourd’hui la population afro-américaine mais aussi latino-américaine est importante –, les célébrations du MLK Day occupent une place importante. Des hommages publics ont lieu dans plusieurs villes comme Miami, Tampa ou Orlando.

Le Martin Luther King Day est fêté chaque année le troisième lundi du mois de janvier.

Le fait que l’une des principales fêtes américaines soit dédiée à Martin Luther (MLK) montre bien à quel point le charisme de cet activiste afro-américain aura marqué aura marqué le 20ème siècle et laissé des empreintes indélébiles dans le 21ème siècle. C’est le 2 novembre 1983 que le président Ronald Reagan promulgue la loi instaurant un jour férié fédéral pour rendre hommage à MLK.

Martin Luther King day aux États Unis

President Day: Une fête américaine importante

L’institutionnalisation du President Day fut décidé par le président Richard Nixon en 1971. Ce jour férié est fêté le troisième lundi du mois de février. Les cérémonies patriotiques vont bon train dans plusieurs villes américaines. Les familles profitent également de ce weekend de trois jours pour se retrouver.

Le President Day met à l’honneur les présidents George Washington et Abraham Lincoln. Le premier président fait partie des « Pères fondateurs » auxquels les discours inauguraux des différents présidents américains rendent hommage. Abraham est quant à lui connu surtout pour être celui qui a aboli l’esclavage sur le sol américain. Cette décision aura néanmoins mis la poudre au feu – le Nord avait une économie plus moderne et plus prospère, tirant profit des produits (notamment agricoles du Sud) ; mais la victoire du Nord aura conféré au président Lincoln l’image du dirigeant qui aura maintenu l’unité de l’Amérique.

image 100214252 12690311

Noël

A l’image de Thanksgiving, Noël se fête traditionnellement en famille. La période de fin d’année est celle de l’année où des Etats comme la Floride accueillent le plus de visiteurs. Comme partout dans le monde, les villes, les rues et les maisons sont décorées avec toute sorte de lumières. Les parcs d’attractions font le bonheur des enfants, comme ceux situés à Orlando, mais aussi à Miami, Jacksonville, Tampa, Fort Lauderdale ou Palm Beach.Un séjour linguistique aux États-Unis est une occasion formidable de vivre un Noël à l’américaine!

Le Memorial Day

Célébré le dernier lundi du mois de Mai, le Memorial Day également appelé Decoration Day est un jour férié américain qui rend hommage aux soldats tombés pour le pays. L’origine de cette célébration américaine vient de l’époque de la guerre de Sécession. En effet, les soldats, étaient décorés de fleurs quand ils mouraient au front.

Cet article sur les fêtes américaines les plus importantes touche à sa fin. Si vous en avez d’autres en tête n’hésitez pas à nous l’indiquer.