La femme moderne : Vingt-neuf millions de femmes et de filles sont victimes d’esclavage

7fd9ea7f3fb07c6c01b1a9753ecb885d

Un nouveau rapport estime que 29 millions de femmes et de filles sont victimes de l’esclavage moderne, exploitées par des pratiques telles que le travail forcé, le mariage forcé, la servitude pour dettes et la servitude domestique.

C8fdeeee6072fb702c7862210164ac49

En fait, les deux listes pourront être fusionnées quand les hommes et les femmes auront atteint la réelle égalité. Car ces deux listes sont des souhaits, le souhait de voir chaque personne se respecter, décider par elle-même et ne jamais se faire dicter sa vie par la société. Et j’ajouterai la phrase de mon amie Geneviève Dorais-Beauregard qui est la plus importante:

Grace Forrest, cofondatrice de l’organisation anti-esclavage Walk Free, a déclaré vendredi que cela signifie qu’une femme et une fille sur 130 vit aujourd’hui dans l’esclavage moderne, ce qui est plus grand que la population australienne.

«La réalité est qu’il y a plus de personnes vivant en esclavage aujourd’hui qu’à n’importe quel autre moment de l’histoire de l’humanité», a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse aux Nations Unies.

« Il n’y a pas de vrais hommes et de vraies femmes, que des correspondances à des stéréotypes dictés par la société et issus de l’histoire, de la religion et autre. »

Travail, argent

Pour parler du travail de la femme, il faut tout d’abord préciser qu’une femme exerce déjà une fonction au sein de la maison. En effet, quand elle est « femme au foyer », elle s’occupe de la gestion de son ménage et cela nécessite la mobilisation, à temps plein, d’un certain nombre d’aptitudes, et de capacités que seule une ménagère peut avoir. Signalons au passage, que dans certains pays développés comme l’Allemagne par exemple, une ménagère perçoit un salaire parce qu’elle est considérée comme une employée à domicile.

9a12b4f435f3fea63b769383082e6e12

1. Une femme travaille, à l’extérieur de chez elle, ou reste à la maison. Quand elle choisit de rester à la maison, c’est sa réelle volonté, pas celle de son chum. Si son chum désire rester à la maison, c’est aussi un choix qu’elle respecte et qu’elle fait respecter auprès des autres. Elle choisit la carrière qu’elle désire sans se laisser influencer et sans penser qu’elle n’en a pas les compétences. Elle peut devenir coiffeuse ou ingénieure, infirmière ou astronaute.

2. Pour des raisons tant écologiques qu’éthiques, une vraie femme limite sa consommation et évite de s’endetter sans réfléchir. La femme moderne n’est pas une tête sans cervelle qui ne trouve son plaisir que dans le lèche-vitrines et le magasinage. Il y a autre chose dans la vie que d’acheter une énième paire de chaussures ou un dixième fond de teint.

3. Une femme, une vraie ne se laisse pas impressionner par les hommes riches qui la couvrent de cadeaux et lui fait miroiter une vie de princesse. Elle ne se laisse pas acheter comme une vulgaire propriété. Elle sait être indépendante et autonome financièrement et savoir gérer ses propres affaires.

Éducation, culture, loisirs

Rendre compte de l’éducation reçue par les filles -et de ses permanences ou évolutions éventuelles- entre XVIe et XVIIIe siècle oblige à un double décryptage, de discours, d’une part, et de pratiques, d’autre part ; théories et usages ne se répondant pas forcément, loin de là. Même si l’on choisit de s’intéresser ici plus aux pratiques et à leurs résultats qu’aux productions littéraires inspirées par le sujet, un détour par les écrits s’impose. Entre Renaissance et Lumières, le souci d’éduquer les filles s’écrit de plus en plus lisiblement sous les plumes d’humanistes, de Réformateurs et de clercs, rejointes par celles de moralistes et de philosophes.

4. Une femme, une vraie, étudie dans les domaines qui l’intéressent vraiment. Elle n’écoute pas les gens qui lui disent que tel domaine ne convient pas aux femmes. Tout comme les vrais hommes, elle favorise une bonne culture générale. Elle ne limite pas ses lectures à la littérature chick lit, aux magazines dits féminins, aux émissions de téléréalité. Une vraie femme lit aussi L’actualité (même si le niveau de ces tests est pire que ceux des magazines féminins), l’Express, le Monde, The Economist. Elle développe d’autres intérêts que le maquillage, le magasinage, la cuisine, la mode et les enfants. L’économie et la politique sont aussi des sujets importants qui méritent qu’on s’en occupe.

5. Une femme, une vraie, est toujours soucieuse de développer son autonomie intellectuelle et son esprit critique (exactement ce qu’à écrit Jean-Sébastien. Aucun besoin de changer ceci).

6. Une femme, une vraie, consacre son temps libre à des activités qui l’enrichissent intellectuellement ou socialement. Elle pense à elle et ne consacre pas tout son temps à ses enfants et son chum. Ces derniers sont capables de s’organiser sans elle, quoi qu’elle en pense.

7. Une femme, une vraie, reconnaît le féminisme et surtout se rappelle les luttes menées par les femmes qui l’ont précédé. Elle arrête de se comparer aux autres femmes, de vouloir la perfection irréaliste projetée par les magazines, d’avoir peur de vieillir et des rides.

Identité féminine

L’étude des différentes représentations des femmes, qu’elles interviennent à un niveau social, corporel ou encore linguistique, amène, dans le contexte littéraire, à interroger le concept d’identité. Ce « mot-valise », au sens de Jean Petitot-Cocorda, appartient au patriarcat, ce qui signifie que la notion d’identité elle-même a été pensée, élaborée par les hommes pour les hommes, que le mot même d’’identité appartient à l’univers sémantique masculin. Lorsque nous cherchons à définir l’identité féminine, nous sommes pris au piège de la langue élaborée par le patriarcat, car la notion d’identité fonctionne pour le Masculin, et ne peut donc pas, dans une approche qui revendique l’autonomie, être signifiante pour les femmes puisqu’elle n’a pas été pensée pour elles.

8857fb23c8deb2e51485b0b182dacd19

8. Une femme, une vraie, doit assumer tant sa féminité que son côté masculin. Elle doit pouvoir se comporter comme elle le veut sans se sentir juger. Elle peut préférer changer des pneus ou coudre, poser des tablettes et/ou cuisiner un gigot, détester le ménage et aimer tondre le gazon, haïr le tricot et adorer refaire la salle de bain. Comme l’a si bien écrit Geneviève Lefebvre : « Elle doit posséder un coffre à outils, au propre comme au figuré et savoir se servir du marteau contre les voleurs. »

9. Une femme, une vraie, ne se définit pas selon son chum, selon les hommes. Elle se définit comme une personne à part entière et s’assume.

10. Une femme, une vraie, n’a pas peur d’être superficielle et capricieuse à l’occasion. Elle doit assumer tous les côtés de sa personnalité sans s’excuser d’être elle-même. L’authenticité doit gagner.

Relations sociales, amoureuses, familiales

Comment définir les relations familiales ? Que faire quand les relations familiales sont tendues, conflictuelles ou toxiques ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur la famille, les relations mère-fille, père-fille ou entre frères et sœurs.

117b2624f79b8666c31b9e54edfa7bc0

11. Une femme, une vraie, n’essaye pas de faire plaisir tout le temps à tout le monde. Elle est capable de dire non. Elle fuit les hommes qui ne la traitent pas avec respect, les remet à leur place. Elle fuit les hommes qui sont menaçants, manipulateurs. Elle aime un homme pour ce qu’il est vraiment, peu importe le métier qu’il exerce ou son statut social.

12. Une femme, une vraie, n’attend pas d’avoir trouvé l’amour et le partenaire idéal pour réaliser ses projets de vie. Elle est capable de s’acheter une maison seule si elle le désire. Elle est capable de voyager avec ses amies sans attendre après un homme pour le faire.

13. Une femme, une vraie, prend parfois les devants dans la drague et n’attend pas toujours que l’homme fasse les premiers pas. Quand l’homme les fait, elle le reçoit avec respect même si l’homme ne l’intéresse pas. Les hommes qui draguent sont peu nombreux, il ne faut surtout pas les décourager par solidarité avec les autres femmes.

14. Parlant solidarité, une femme, une vraie, ne bitche pas les autres femmes en les critiquant sur leur physique, leur coiffure, leur maquillage ou tout autre artifice. Elle travaille sur sa confiance en elle, boude la jalousie et se réjouit du succès des autres. Les femmes ne sont pas des menaces. Chacune à sa place sur la terre.

15. Une femme, une vraie, cultive ses amitiés, élargit son réseau social, à l’extérieur de son couple si c’est le cas. Si elle est célibataire, elle ne se morfond pas chez elle, elle rayonne à l’extérieur.

16. Une femme, une vraie, apprend à rompre de manière civilisée, surtout quand des enfants sont concernés. On ne critique pas le père de ses enfants, on ne prend pas les enfants en otage, on laisse la place au père qui veut la prendre (cela ne nous enlève rien en tant que mère). Si ce dernier n’est pas présent, on ne le laisse pas s’échapper ainsi. On le place face à ses responsabilités.

17. Une femme, une vraie, arrête de nourrir des fantasmes irrationnels de contes de fées, typiquement féminins : la rencontre de rêve avec le Prince charmant sur son cheval blanc, le coup de foudre qui débouchera immédiatement sur le grand amour. On arrête de croire au Père-Noël. Les contes de fées n’existent pas, sauf dans les livres et dans les films.

18. Une femme, une vraie, arrête de jouer une game avec les hommes et de suivre de soi-disant règles pour les attirer dans son filet. Elle reste authentique et honnête en tout temps. Elle se présente sous son vrai jour.

19. Une femme, une vraie, élève ses enfants sans faire de différence selon leur sexe. Elle respecte leurs jeux même si son garçon joue à la poupée et sa fille au hockey. Elle évite de transformer sa fille en poupée et résiste à l’hypersexualisation des filles.

Publicités

20. Une femme, une vraie, peut être célibataire, vivre sans homme sans être jugée et se sentir extraterrestre.

21. Une femme, une vraie, ne juge pas les autres femmes qui décident de ne pas devenir mères, qui décident de ne pas allaiter, qui décident de boire un verre de vin quand elles sont enceintes.

22. Une femme, une vraie, n’est pas nécessairement une mère. Lorsqu’elle décide d’avoir des enfants, c’est un geste assumé et décidé par elle et son conjoint. Elle ne devient pas mère par habitude, car c’est ainsi que la société voit les femmes.

23. Une femme, une vraie, laisse le père s’investir dans l’éducation des enfants et les tâches ménagères. Elle évite de toujours dire à son chum comment agir avec les enfants ou comment faire le ménage. Elle évite de toujours lui faire des reproches quand il prend des initiatives. Elle évite de considérer son chum comme un enfant et de lui donner des ordres de manière constante. Un père ne garde pas ses enfants, il s’en occupe. Elle exige le partage des tâches en évitant de faire trop de compromis.

24. Une femme, une vraie, arrête de s’exprimer en métaphores et dit clairement ce qu’elle veut.

25. Une femme, une vraie, se pardonne de ne pas être parfaite et pardonne aux autres de ne pas l’être. Elle pratique l’équilibre et le lâcher-prise en tout temps.

AJOUTS (important car on remet chaque jour ces droits en question):

26. Une femme, une vraie a le droit d’avorter ou non. S’il est préférable qu’elle fasse ce choix en consultation avec son partenaire, c’est elle qui a le choix final. Car c’est corps. Point à la ligne.

27. Une femme, une vraie a le droit d’avoir le type de corps qu’elle a. Elle a le droit d’avoir des formes sans qu’on la traite de ronde ou de grosse. Elle a le droit d’avoir de la cellulite sans qu’on lui balance des reproches, des suggestions d’exercices ou de crèmes en tout genre. Elle a le droit d’avoir des rides et des cheveux blancs. Elle a le droit d’avoir un petit ventre sans qu’on lui demande si elle est enceinte. Elle a le droit d’avoir la peau qui flétrit sans qu’on lui conseille un bon chirurgien esthétique. Elle a le droit de vivre sans qu’on lui fasse remarquer qu’elle vieillit et qu’elle pourrait « faire quelque chose ». Car vieillir n’est pas une maladie. Car vieillir n’enlaidit pas les femmes. Car vieillir est normal.

En fait, les deux listes pourront être fusionnées quand les hommes et les femmes auront atteint la réelle égalité. Car ces deux listes sont des souhaits, le souhait de voir chaque personne se respecter, décider par elle-même et ne jamais se faire dicter sa vie par la société. Et j’ajouterai la phrase de mon amie Geneviève Dorais-Beauregard qui est la plus importante:

Publicités

La campagne encourage également la transparence et la responsabilité des multinationales.

«Nous savons que les femmes et les filles subissent des niveaux d’exploitation et de travail forcé sans précédent dans les chaînes d’approvisionnement des biens que nous achetons et utilisons quotidiennement 

Cette liste est totalement inspirée par celle de Jean-Sébastien dans les catégories et le style. Elle est cependant inspirée de ma situation et mon expérience. J’ai sûrement oublié certains points. N’hésitez pas à l’améliorer et à ajouter des habiletés comme l’ont fait certains commentateurs.

Par Diana Unlimited Faunes Et Femmes Magazine

Les 8 tendances bijoux chez Laura Kent

Cette saison, on met le cap sur des bijoux voyants et assumés. Âmes discrètes, n’ayez crainte. Il se trouve que les bijoux minimalistes auront aussi la cote cet été. 

Les 8 tendances bijoux chez Laura Kent
Les 8 tendances bijoux chez Laura Kent

Bagues fines, sautoirs colorés, bracelets à perles multicolores… les bijoux d’été insufflent une aura sur-vitaminée à nos tenues estivales avec une facilité déconcertante. Zoom sur toutes les tendances bijoux de la saison. 


Si nos bijoux fétiches ne nous quittent pas de l’année, l’été, ces derniers trouvent une place toute particulière dans notre garde-robe. Ils illuminent un visage, subliment notre bronzage et féminisent nos tenues en un tour de main. En or ou en argent, à perles multicolores ou breloques fantaisistes, d’inspiration bohème ou rock, tour d’horizon de toutes les tendances bijoux de l’été. 

LES BAGUES DE L’ÉTÉ 

Cet été, on adopte les bagues fines dorées, argentées ou serties de perles colorées pour booster son look en toute discrétion. Autre option : on opte pour une bague plus imposante au caractère affirmé et qui se suffit à elle-même.

LES COLLIERS DE L’ÉTÉ

Pas besoin de choisir entre nos colliers fétiches, cet été, on les porte en accumulation. On cumule chaînes fines, colliers à perles multicolores et jolis sautoirs pour un rendu des plus cool et désinvolte. Le modèle phare de notre boîte à bijoux : le collier de surfeur. Pièce phare des années 90, il relève nos tenues les plus sobres avec une facilité déconcertante et se porte aussi bien à la plage sur un t-shirt blanc, un short en jean et une paire de tongs qu’en ville avec une robe longue épurée, un sac en paille et de jolies sandales.

LES BRACELETS DE L’ÉTÉ

De la même façon que les colliers, cet été, les bracelets s’accumulent autour de notre poignet pour une allure tendance et ultra-vitaminée. Joncs dorés ou en argent, bracelets à perles colorées, à breloques fantaisistes ou bracelet en tissu déniché en voyage… on mélange les métaux et les styles pour un look pile dans l’air du temps. La tendance vintage que l’on adopte sans hésiter cet été : le bracelet de cheville, qui fait un comeback remarqué chez les modeuses.

LES BOUCLES D’OREILLES DE L’ÉTÉ

Cet été, nos boucles d’oreilles se feront remarquer sinon rien. Exit les bijoux discrets, désormais on embellit nos looks à coups de boucles d’oreilles XXL serties de coquillages, perles nacrées ou pompons imposants. 

LES BRACELETS DE CHEVILLE DE L’ÉTÉ

Aperçu noué autour des chevilles des filles dans le coup aux prémices de l’été, le bracelet de cheville fait un come-back haut en couleur et se décline version dorée, perlée ou colorée. On l’adopte pour une allure de surfeuse ultra cool. 

Voici donc 8 tendances bijoux phares de l’été 2022.


Parure de bijoux 3 pièces avec aigues-marines et perles de culture d’eau douce

49,99 €

Bracelet avec topazes bleues

249,99 €

Pendentif Ancre et chaîne

129,99 €

Collier Multicolore

29,99 €

Pendentif Grenouille avec péridots et zirconia blancs

89,99 €

Bague à cristaux colorés

29,99 €

Breloque « trèfle avec coccinelle »

89,99 €

Montre femme

39,99 €

SKIN UP : vêtements techniques – Tonifiant et Raffermissant une mode nouvelle

Entourée de scientifiques, chercheurs, stylistes et fabricants elle pense alors une mode nouvelle qui agit naturellement sur le corps et la silhouette, d’Active Body Wear.
Installée quelques années plus tard au sein de la Cosmetic Valley en Touraine, le plus grand pôle international de compétitivité des sciences de la beauté, cette start-up devenue grande s’impose rapidement comme acteur référent des vêtements techniques.

SKIN UP : vêtements techniques - Tonifiant et Raffermissant une mode nouvelle
SKIN UP : vêtements techniques – Tonifiant et Raffermissant une mode nouvelle

SKIN UP entame son repositionnement avec la création de SKINUP ACTIVE BODY WEAR. Marque premium, celle-ci se décline à travers les univers Sport, Everyday et Maternité pour accompagner tout à chacun au quotidien.
L’ACTIVE BODY WEAR, à porter tout au long de la journée ou lors de ses activités sportives, trouve naturellement sa place dans un univers sanitaire propice à l’accélération de la distribution digitale mais aussi aux changements : évolution de la société, des modes de consommation et des pratique sportives. Plus qu’un textile, l’Active Body Wear devient aujourd’hui un précieux allié.

Libres et responsables

SKIN UP développe une nouvelle gamme de produits menstruels sous la marque FREEDOM. De nouvelles étiquettes qui témoignent des valeurs de la marque : un engagement en faveur de l’environnement et la recherche de produits toujours plus en harmonie avec le bien-être de la personne. Les textiles sont composés de coton biologique et labellisés Oeko-Tex standard 100® : garantie d’absence de toutes substances nocives pour le corps et l’environnement.

SKINUP ACADEMY

Academy du sport crée en 2020, SKINUP ACADEMY est la première en France à proposer une offre complète : tennis, padel et pickleball pour tous.
Au-delà de cette offre sportive unique, SKINUP ACADEMY est une structure novatrice où un acteur économique des textiles fonctionnels et actifs vient apporter son savoir et son expérience au service de sportifs en recherche de performance. Travaillant main dans la main, cette collaboration vertueuse permet d’élaborer des Active Body Wear à l’écoute des besoins physiques pour tous ceux en recherche de performance : maintien, récupération physique, compression…

En 2021 Lancement de la nouvelle gamme, MATERNITY

SKIN UP se veut aux petits soins pour les futures et jeunes mamans et lance sa collection Maternité. Des vêtements de grossesse responsables en coton biologique et en fibres minérales.

Pour le sport ou au quotidien, les textiles actifs SKINUP Active Body Wear vous accompagnent tout au long de la journée pour sculpter la silhouette, tonifier le corps et raffermir la peau. Concepteur de textiles intelligents depuis 15 ans, SKINUP Active Body Wear propose des vêtements innovants et brevetés. Destinés à tous ceux qui recherchent du bien-être au quotidien avec l’univers EVERYDAY, de la performance sportive avec l’univers SPORT ou encore à prendre soin d’elles avec l’univers MATERNITY, nos vêtements intelligents bénéficient de notre UNIK Technology®. Cette technologie triple action sculpte, raffermit et tonifie le corps à chacun de vos mouvements.
Soyez actif avec SKINUP Active Body Wear et rejoignez-SKIN UP

Ne jamais abandonner ses rêves : 12 conseils pour réaliser ses rêves

Avoir le courage de changer ce qui peut l’être, accepter avec sérénité ce qui ne le peut pas et posséder le discernement nécessaire pour faire la différence entre les deux. 

Ne jamais abandonner ses rêves : 12 conseils pour réaliser ses rêves
Ne jamais abandonner ses rêves : 12 conseils pour réaliser ses rêves

Ne jamais abandonner est une phrase que l’on voit partout et pourtant, il n’est pas rare que nous laissions tomber nos projets et nos rêves. Car, nous avons peur. Peur de tant de choses. De l’échec, mais aussi du qu’en dira-t-on et plus étrange encore, nous avons même peur de réussir. Je te propose ici 12 conseils pour réaliser tes rêves.

1 – Ne jamais abandonner ses rêves : Être honnête avec soi-même

Qu’est-ce qui vibre au fond de toi ? 

Trop souvent, nous évitons habilement cette question. Nous nous répétons que nous sommes des personnes banales avec des rêves on ne peut plus classiques : avoir un bon travail, fonder une famille, acheter une maison, adopter un chien et/ou un chat, faire des enfants et faire des repas en famille le dimanche…

Vraiment ? Au fond de toi, qu’est-ce qui vibre ? 

Car, oui, fonder une famille, avoir un bon travail, ce sont des rêves merveilleux, mais moi, je te parle de la magie que tu as au fond de toi et qui ne cherche qu’à se révéler.

Qu’est-ce qui te fait vibrer ? Si tu fermes les yeux et que tu te laisses aller à rêver à un monde idéal, qu’est-ce que tu y ferais ? Comment te sentirais-tu ? Quelle vie mènerais-tu ? 

Quels sont ses rêves qui n’appartiennent qu’à toi qui sont cachés au fond de toi ? Va à leur rencontrer le cœur battant de joie.

Ne jamais abandonner ses rêves, c’est tout d’abord être honnête avec nous-mêmes. Oui, c’est accepter de voir nos rêves en face. C’est se dire : « Oui, moi, [prénom, nom], je rêve de cela. Et, c’est merveilleux. ».

2 – Accepter de briller pour ne jamais abandonner ses rêves

Nous avons appris depuis tout petit à ne pas faire de vagues, à nous fondre dans la masse, à rentrer dans le moule. Ne pas être le plus intelligent ni le plus bête. Ainsi, on est tranquille, on n’attire pas les regards.

Nous ne sommes pas là pour attirer les regards, mais nous sommes là pour briller, chacun à notre façon. 

Nous ne sommes pas nés pour vivre comme tout le monde, vivre les mêmes rêves des autres. Non. Nous sommes là pour donner vie à notre propre magie, à notre propre lumière.

Nous sommes tous différents, nous avons des talents, des goûts et des rêves tous différents. Donnons-leur vie. 

Oui, nous sommes là pour briller de mille feux ! Briller de joie et de bonheur.

Ne jamais abandonner, c’est comprendre que nous existons pour réaliser nos rêves. 

3 – Accepter de ne pas être compris et soutenu 

Nous sommes tous différents. Oui, nous avons tous une personnalité, des rêves et des goûts, une histoire aussi tout à fait différents. C’est pourquoi les autres, même les personnes les plus proches de nous ne peuvent pas partager notre enthousiasme pour nos rêves. Car, nous n’aimons pas les mêmes choses de la même façon. 

Pourtant, nous avons grandi en recherchant l’approbation des autres. Une fois adulte, il est temps que nous arrêtions cela, car ça nous gâche la vie.

Ne jamais abandonner, c’est accepter que nous ne serons pas toujours compris et soutenus et que c’est tout à fait normal.

Tu n’as pas à être compris pour être heureux. Réalise tes rêves et tu seras heureux. 

4 – Accepter de ne pas savoir pour ne jamais abandonner ses rêves

Réaliser ses rêves nous confronte en plus de la peur du rejet des autres, à la peur de ne pas savoir.

Oui, dans notre société moderne qui met en lumière la performance, ne pas savoir, être débutant, devoir apprendre est plutôt mal vécu.

Pourtant, ce sera aussi un passage obligé. Oui, réaliser tes rêves va te demander d’apprendre des choses, d’accepter de ne pas savoir et d’avoir à demander de l’aide.

Ne jamais abandonner, c’est accepter de ne pas savoir et c’est prendre conscience qu’il n’y a aucune honte à apprendre et à demander de l’aide, bien au contraire ! 

5 – Réaliser ses rêves : accepter les échecs

Ah, les échecs… un grand obstacle. En effet, nous sommes tellement nombreux à avoir peur d’échouer que nous ne tentons rien du tout.

Malheureusement, notre zone de confort est bien trop étroite pour nous et nos rêves. On étouffe là dedans et on perd notre joie de vivre petit à petit.

Nous avons appris à avoir honte de nos échecs. En effet, à l’école, dès qu’on faisait et qu’on pensait faux, on était « récompensé » d’un zéro. Le choc ! 

Mais, maintenant, nous sommes adultes et nous avons le droit de changer notre regard sur l’échec. 

L’échec n’est pas un obstacle, mais plutôt une occasion de revoir notre plan d’action et d’apprendre quelque chose. L’échec est un passage obligé, c’est une étape et non une ligne d’arrivée.

Ne jamais abandonner, c’est changer son regard sur l’échec pour l’accepter en toute sérénité.

6 – Célébrer les victoires, aussi petites soient-elles

Autant nous avons appris à avoir honte de nos échecs, autant nous avons appris à avoir la victoire modeste. 

Oui, nous vivons un sacré paradoxe : quand nous perdons, c’est de notre faute, mais quand nous gagnons, c’est que nous avons de la chance.

Comment avoir confiance en nous en pensant de cette façon ?

Alors, arrêtons de penser ainsi. Les victoires comme les échecs t’appartiennent. Cependant, ils ne te définissent pas. En effet, un échec ne vient pas te dire que tu n’es pas suffisamment fort ou intelligent et une victoire ne vient pas te dire que tu es le meilleur des meilleurs et que tu le resteras toute ta vie. 

Les échecs comme les victoires te construisent. Ils te rendent plus fort, plus humble et plus reconnaissant. Ce sont des étapes. L’échec est à accepter et la victoire est à célébrer.

Oui, célèbre tes victoires. Toutes.

Laisse le feu de la joie et de la fierté t’envahir et faire battre ton coeur plus fort.

Ne jamais abandonner, c’est savoir savourer ses victoires pour faire le plein d’enthousiasme et de motivation.

7 – Vivre au présent pour ne jamais abandonner ses rêves

Le risque quand on réalise nos rêves, c’est de rejeter notre passé et notre présent pour idéaliser notre futur.

En fait, nous mettons sous conditions notre bonheur. On se dit : « Je serais heureux quand j’aurais atteint mon objectif. »

C’est une grave erreur bien trop répandue. 

Accepte ton passé, accepte ton présent, car ce sont sur ces piliers que ta vie repose. Ne pense pas trop au futur et ne l’idéalise pas trop.

Concentre-toi plutôt sur ton présent. Sois fier de toi, de tes efforts. Sois confiant dans l’avenir et sois bienveillant envers ton passé. Ni plus ni moins.

Tu es déjà quelqu’un de bien. Tu es déjà en train de réaliser tes rêves et c’est merveilleux.

La ligne d’arrivée n’existe pas. Seul ce que tu fais aujourd’hui importe. Alors, savoure chaque pas que tu fais aujourd’hui. 

Ne jamais abandonner, c’est voir tous les efforts que nous faisons jour après jour et c’est être fier de nous à chaque instant.

8 – S’aimer, de tout son cœur

Tout comme nous avons tendance à mettre notre bonheur sous conditions, nous mettons aussi notre amour pour nous-mêmes sous conditions. 

En effet, quand nous avons un objectif, consciemment ou inconsciemment, nous nous disons : « Je m’aimerais quand j’aurais atteint mon objectif ». 

Là, aussi, il est important pour nous de nous concentrer sur la personne que nous sommes aujourd’hui et nous aimer de notre coeur.

Arrêtons d’idéaliser notre moi futur et préférons notre moi d’aujourd’hui qui fait de son mieux jour après jour. Tu es ton héros de maintenant et non ton héros de demain.

Ne jamais abandonner, c’est voir combien nous faisons de notre mieux et c’est nous aimer de tout notre coeur pour cela. 

9 – Aimer, de tout son coeur

Nous oublions souvent de faire quelque chose et cela gâche notre vie. Oui, nous oublions de mettre de l’amour dans tout ce que nous faisons.

Trop souvent, nous rechignons à la tâche, nous disons que c’est difficile ou que c’est trop routinier, et nous sommes de mauvaise humeur.

La vie est un miracle et elle est remplie de magie. Mais, pour nous en apercevoir, il faut d’abord remplir nos yeux d’amour. 

Fais tout ce que tu fais chaque jour avec amour. Oui, apporte de l’amour partout où tu vas, car c’est le seul moyen pour qu’il s’invite dans ta vie.

Ne jamais abandonner, c’est tout faire avec amour. C’est aller au-delà de la fatigue, de l’ennui et de la frustration et les transformer en amour. 

10 – Se rappeler pourquoi nous sommes nés

Trop souvent, nous doutons de nous. Nous pensons que nous ne méritons pas de réaliser nos rêves et d’être pleinement heureux. 

Oui, nous avons peur que ce bonheur vienne illuminer notre vie, comme si on n’en valait pas la peine.

Chaque jour, rappelle-toi combien c’est un miracle de te lever et d’être en vie. Rappelle-toi combien la vie est magique et donne-toi le droit d’être heureux, pleinement heureux.

Lève-toi pour réaliser tes rêves. Tu le mérites !

Ne jamais abandonner, c’est se rappeler que tu as le droit d’être heureux et de faire ce qui te rend heureux. 

11 – Se faire une promesse

Aujourd’hui et pour tous les jours qui suivront, fais-toi une promesse. 

Promets-toi de faire ce qui te rend heureux. Note ces mots partout autour de toi. Laisse-les s’imprimer dans ton cœur et te donner l’élan de réaliser tes rêves. 

12 – Rester humble et remercier pour ne jamais abandonner ses rêves

Trop souvent, nous avons peur de réaliser nos rêves et d’être pleinement heureux, car nous avons peur de changer. Peur que le bonheur nous change et que notre entourage nous aime moins, voire pire qu’il nous rejette. 

Le bonheur, la réussite ne nous rend pas moins aimables, bien au contraire.

Car, réaliser ses rêves, c’est rester humble et c’est devenir de plus en plus reconnaissant de la chance que nous avons.

C’est se dire chaque matin que nous sommes à la bonne place et que nous l’avons toujours été.

Oui, car quand nous sommes heureux, nous arrêtons de rejeter la faute sur les autres et sur la vie.

Nous devenons un exemple, une lumière qui fait du bien aux autres. 

Ne jamais abandonner, c’est avoir la certitude que ce bonheur que nous ressentons est la meilleure chose que nous puissions nous offrir à nous-mêmes et offrir aux autres, à ceux que nous aimons. 

En savoir plus pour se motiver

Je t’invite à lire ces trois articles complémentaires :

  • Découvre Pourquoi ne jamais se retourner en arrière et aller de l’avant  en cliquant ici.
  • Découvre Le meilleur moyen d’atteindre ses objectifs et ses rêves : l’espoir est le commencement de toute chose. en cliquant ici.
  • Tu peux également découvrir dans cet article : Rêver de bâtir l’avenir

La maison Briochin en quelques mots : C’est toute une histoire de savons

Tout commence en 1919, Raoul Renaud, marchand cirier, sillonne les routes bretonnes à bord de sa camionnette.
Il fabrique et commercialise des savons et produits d’entretien de qualité destinés aux professionnels sous la marque Le Briochin.

Ce savoir-faire de droguiste centenaire s’exprime au travers de notre gamme de produits : des remèdes traditionnels pour votre maison (savon noir, bicarbonate, etc.) et de véritables soins naturels pour votre bien-être (soin du corps traditionnel).

Découvrez less nouveautés pour prendre soin de la maison du sol au plafond !

Toute une gamme de produits concentrés en doses pour qu’en un étui, vous ayez tout le nécessaire jusqu’à 1 an de ménage.

Au programme : dégraissant, détartrant, multi-usages et sols, ou encore lessive en doses ! Disponible en abonnement, tous les 2 mois ou bien en achat simple !

Livraison OFFERTE dès 39€ d’achat avec le code LIVRAISON22 jusqu’au 30/05/2022

Johnny Depp acculé ? L’ex de l’acteur appelée à la barre dont la charge va être un cauchemar 

Alors que s’ouvre le dernier volet du procès intenté par Johnny Depp à Amber Heard pour diffamation, l’actrice Ellen Barkin va témoigner contre l’acteur, qu’elle a fréquenté en 1997.

Alors que le procès Depp-Heard reprendra lundi 16 mai pour une dernière ligne droite de sept jours, la fin de la trève pourrait être rude pour Johnny Depp. A la barre du tribunal de Fairfax, où se déroule le procès depuis le 11 avril, en Virginie, une ancienne compagne de la star de Pirates des Caraïbes devrait témoigner. Selon People, il s’agit d’Ellen Barkin, ex-partenaire de Johnny Depp dans le film Las Vegas Parano (1998) de Terry Gilliam. L’actrice âgée de 68 ans avait entretenu une brève liaison avec la star en 1997, après sa séparation d’avec Gabriel Byrne, son mari d’alors.

Et celle qui a partagé l’affiche du film culte avec l’acteur fétiche de Tim Burton ne devrait pas être tendre avec son ex-amant. En effet, Ellen Barkin est proche d’Amber Heard et c’est en sa faveur qu’elle témoignera en vidéo, tout comme elle l’avait fait lors du précédent procès des ex-époux au Royaume-Uni. Lors du récit qu’elle avait livré à Londres en 2020, Ellen Barkin s’était souvenu d’une bouteille de vin que lui aurait lancé Johnny Depp, « jaloux«  et agressif, corroborant la version d’Amber Heard.

Johnny Depp : « Je ne ressentais pas la même chose »

Interrogé à son tour sur cette relation, Johnny Depp avait été clair. Ce dernier, cité dans le Daily Mail, avait précisé qu’il connaissait Ellen Barkin « depuis de nombreuses années« , avant qu’ils ne débutent une liaison plus sexuelle que sentimentale en marge du tournage de Las Vegas Parano. Une idylle que la comédienne ne percevait pas comme lui : « Je ne ressentais pas la même chose pour elle qu’elle ressentait pour moi« , avait expliqué l’acteur. Une divergence qui d’après l’interprète de Jack Sparrow aurait nourri du ressentiment chez Ellen Barkin : « Elle voulait plus qu’une liaison, elle voulait une vraie relation avec moi, ce que je ne souhaitais pas.« , et d’ajouter que cela l’aurait rendue « très en colère« . Les anciens amis ne seraient plus adressé la parole. Ellen Barkin témoignera en parallèle de Whitney Henriquez, la soeur d’Amber Heard.

«Faire de longues promenades»

Selon le journal américain, un porte-parole du père de Lily-Rose Depp a également confirmé la présence de l’acteur sur le sol britannique. «Johnny est en Europe pour prendre le temps de se reposer quelques jours, passer du temps avec de vieux amis, faire de la musique et de longues promenades dans la campagne», a témoigné l’informateur au New York Post.

En vidéo, ces grands noms impliqués dans le procès de Johnny Depp et Amber Heard

Johnny Depp poursuit son ex-compagne Amber Heard pour diffamation, après que cette dernière a insinué dans une tribune pour le Washington Post avoir été victime de violences conjugales lors de leur mariage. Il lui demande la somme de 50 millions de dollars. L’actrice d’Aquaman a pour sa part contre-attaqué, en demandant 100 millions de son côté pour avoir sali sa réputation.

Tendance chaussures : 12 mules à petits talons et compensées, sélectionnées par la rédaction

Tous les produits mis en avant dans cet article ont été sélectionnés indépendamment par la rédaction. Les prix mentionnés dans cet article le sont à titre indicatif et susceptibles d’évoluer. Lorsque vous achetez via nos liens de vente, nous pouvons percevoir une commission d’affiliation.

Tendance chaussures : 12 mules à petits talons sélectionnées par la rédaction
Tendance chaussures : 12 mules à petits talons sélectionnées par la rédaction

Tous les produits mis en évidence sur Diana Unlimited ont été sélectionnés indépendamment par la rédaction. Les prix mentionnés dans cet article le sont à titre indicatif et susceptibles d’évoluer. Lorsque vous achetez via nos liens de vente, nous pouvons percevoir une commission d’affiliation.

Quelles chaussures privilégier ce printemps-été 2021 ? Les mules demeurent l’un des ultimes investissements mode estival, ancrées dans une esthétique nineties qui inspire la mode depuis plusieurs saisons. Exit le plat, elle prennent cette saison de la hauteur, dotées d’un petit talon. Bijou pour Cult Gaia, immaculées pour Neous, effet croco pour Rouje ou minimaliste pour aeyde… Ces 12 mules sélectionnées chez Laura Kent et marques du moment s’imposent au rang d’incontournables du vestiaire cet été. 

Mules d’aspect féminin et mode

89,99 €

Mules à boucles mode

79,99 €

Mules à détails brillants

99,95 €

Mules en cuir nappa de chevreau

89,99 €

Mules de style coloré

39,99 €

Mules en cuir de chevreau

79,99 €

Mules compensées avec bandes croisées d’aspect liège

24,99 €

Mules à jolie bride fantaisie

24,99 €

Mules Semelle intérieure en liège avec inserts en mousse

69;99 €

Mules à bride auto-agrippante réglable

44,99 €

Mules en polyamide extensible

59,99 €