60 jours pour réussir tout ce qu’il faut savoir sur l’entrepreunariat au féminin

60 jours pour réussir tout ce qu’il faut savoir sur l’entrepreunariat au féminin

Malgré les progrès, les femmes souffrent encore d'un déficit d'image dans le monde de l'entreprise. Créer son entreprise est pourtant un défi que les femmes sont de plus en plus nombreuses à relever.

Chaque année, 200 000 femmes se lancent dans l’aventure de la création d’entreprise. Pourquoi pas vous ? Quels sont les enjeux et les difficultés de la création d’entreprise quand on est une femme ?

Femme entrepreneure : lutter contre les préjugés 

Lorsqu’elles veulent entreprendre, elles se retrouvent confrontées à un univers d’hommes parfois peu désireux de leur accorder leur confiance. Entreprendre peut alors s’avérer plus difficile pour une femme, qui devra lutter contre les préjugés et peut-être s’affirmer avec davantage de force qu’un homme. Bonne nouvelle cependant : trois ans après, 66 % des femmes qui ont créé une entreprise sont toujours en activité, un chiffre comparable à celui des hommes. Il n’y a donc aucune raison de ne pas se lancer !

La société française présente un retard par rapport à certains de ses voisins européens en matière d’égalité hommes-femmes. Inégalités salariales, ” plafond de verre ” qui empêche les femmes d’accéder à des postes à haute responsabilité, déséquilibre dans le partage des tâches ménagères, la garde des enfants… Les femmes se heurtent à des difficultés pour faire évoluer leur vie professionnelle.about:blank

Femme entrepreneure : comment bien organiser ses journées ?

Si vous travaillez à la maison, faites-le dans une pièce dédiée et astreignez-vous à des horaires normaux. Ne consultez pas vos e-mails personnels en dehors de votre journée de travail. Une deuxième astuce, c’est de savoir établir des priorités. Toutes vos tâches ne sont pas urgentes : classez-les en fonction. 

De nos jours, une femme doit souvent assumer plusieurs rôles à la fois : mère, femme, et travailleuse… Difficile de se consacrer pleinement à ces différents aspects de la vie et de trouver le juste équilibre pour pouvoir s’épanouir. Gardez à l’esprit que vouloir réussir, c’est bien, vous surinvestir, cela risque de vous mener au burn-out. Sachez établir des limites claires entre votre vie privée et votre vie professionnelle.

La vidéo du jour :

Quels sont les tremplins dédiés aux femmes entrepreneure ?

Certains concours récompensent les femmes afin de leur donner une meilleure visibilité dans le monde de l’entreprise. On peut citer par exemple le Prix de l’Entrepreneure Responsable, ou encore la Bourse Création d’entreprise Michelle Maugain, ou le Prix de la Femme Entrepreneure Numérique. Enfin, certains réseaux d’entraide sont animés par des femmes pour les femmes, comme Action’elles, ou le réseau des Centres d’Information sur les Droits des Femmes.

Pour aider les femmes à booster leur carrière d’entrepreneure, il existe des concours et des aides financières spécialement conçues pour elles. Par exemple, le fonds de garantie à l’initiative des femmes (FGIF) permet d’obtenir plus facilement un prêt bancaire afin de démarrer son activité.

Créer son entreprise, c’est toute une aventure. Pour savoir si vous êtes prête à relever le défi, posez-vous les bonnes questions !

Si vous pensiez que seuls les profils de battantes, rudes en affaire et toujours prêtes à en découdre convenaient à un projet de création d’entreprise, détrompez-vous ! Pour réussir dans le domaine de l’entrepreneuriat, nul besoin de traits de caractère spécifiques. Il existe autant de chefs d’entreprise que de personnalités ! En revanche, il faut posséder un certain nombre de qualités pour espérer mener à bien son projet.

Se lancer dans l’entrepreneuriat demande une bonne dose de confiance en soi afin de ne pas se laisser submerger par les doutes, de maîtriser son anxiété, et d’avoir un certain goût du risque (même calculé). La détermination est également une clé de la réussite, avec la persévérance : en effet, il faut du temps et de la motivation pour développer son entreprise et réaliser les bénéfices escomptés. Être entrepreneure exige aussi une certaine souplesse, afin de s’adapter à tous types de situation, et transformer les échecs en expériences riches en enseignements.

Quelles compétences faut-il avoir pour se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Lorsqu’on décide de créer une entreprise, dans l’idéal, on connaît déjà relativement bien le marché visé et on possède une expérience du secteur. C’est encore mieux quand on sort du salariat, car on dispose ainsi d’un réseau professionnel déjà bien établi. Mais être entrepreneur, c’est aussi assumer tous les postes : vous devrez gérer l’aspect commercial et promotionnel de votre entreprise en apprenant, si nécessaire, à communiquer sur votre entreprise afin de la faire connaître et de rencontrer vos clients potentiels.

Avant de vous lancer, une formation peut être nécessaire pour affûter vos compétences ou combler vos lacunes. Pour y parvenir, si vous êtes ou avez été salariée, vous pouvez faire valoir votre Compte personnel de formation (CPF), qui remplace le Droit individuel à la formation (DIF) depuis janvier 2015. D’autres organismes, comme la région ou Pôle Emploi, peuvent également vous aider à vous former.

La vidéo du jour :

Entrepreneuriat : comment savoir si je suis prête ? 

Devenir entrepreneure implique un certain nombre de changements dont il serait imprudent de sous-estimer l’impact. Ce statut diffère en effet beaucoup du salariat : on peut notamment faire une croix sur de nombreux avantages : tickets restaurant, notes de frais, comité d’entreprise… Il faut également vous préparer à vivre des journées à rallonge et devoir travailler le week-end, et gérer tous les aspects de votre société : il n’y aura plus de secrétariat et de service de dépannage technique. 

Pour toutes ces raisons, il est indispensable de vous lancer après avoir mûrement réfléchi, et avec le soutien de vos proches. En effet, si vous êtes prête à vous lancer dans l’entrepreneuriat, il est important que votre famille le soit aussi !

Lire aussi :

Inscrivez-vous pour nous rejoindre

Les places sont limitées, alors assurez-vous de vous inscrire bientôt pour réserver votre place !

Un magazine est comme un plat, une personne etc…
• Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et à vous abonner sur nos réseaux sociaux.
• Nous vous remercions pour votre fidélité. Nous avons besoin de votre aide pour améliorer notre visibilité ainsi qu’accélérer notre développement éditorial et commercial.
Soutenez Diana Unlimited Faunes Et Femmes Magazine et sa ligne éditoriale.

A lire

2 thoughts on “60 jours pour réussir tout ce qu’il faut savoir sur l’entrepreunariat au féminin

  1. Merci Diana de renouer le contact une autre fois de votre part , heureusement j’aperçois que vous avez bien changer de vision, et que vous commencer à penser à la femme dans sa diversité et non pas seulement au côté sentimentale , bonne chance et continuer dans cette voie

    1. Je vous remercie de votre soutien, La nouvelle version Diana Unlimited Faunes Et Femmes Magazine, vous donnerez envie de me soutenir grâce à la cagnotte en ligne, c’est ce que j’aimerais transmettre une nouvelle vision une nouvelle mission des choses, de pensée aussi à une diversité exemplaire.

      Bien à vous,

      Diana ABDOU

%d blogueurs aiment cette page :