Ces personnages transgenres qui ont marqué le petit écran 2020

Ces personnages transgenres qui ont marqué le petit écran 2020

 

D'Ally McBeal à Orange is the New Black, en passant par Transparent.


TF1 dégaine ce soir sa nouvelle série, Louis(e), une création originale audacieuse, qui met pour la première fois en France, un transgenre en vedette. Claire Nebout incarne en effet Louis, un homme qui a quitté sa famille pour changer de sexe et devenir une femme. 7 ans plus tard, Louise revient brutalement dans la vie de son ex et de leur fils…

Une première pour le PAF, mais pas pour le petit écran. Depuis des décennies, les “trans” ont trouvé à la télévision une place où faire entendre leur voix. On compte déjà nombre de personnages marquants dans le petit monde des séries .

Marsha P. Johnson et Sylvia Rivera, deux figures emblématiques des émeutes de Stonewall, vont avoir un monument commémoratif à New York. Ce sera l'un des premiers édifices en hommage à des personnes trans dans le monde.

HP réinvente le mode de conception, fabrication et récupération de ses produits

Désormais, tous les New-yorkais se souviendront de Marsha P. Johnson et Sylvia Rivera. Les deux femmes trans emblématiques de Stonewall auront droit à une statue commémorative, en plein coeur de Greenwich Village, non loin du bar éponyme qui a vu naître la révolte de juin 1969. C’est ce qu’a annoncé la ville de New York jeudi 30 mai, à l’occasion de la commémoration des émeutes, qui fêtent cette année leurs 50 ans.

“La légende retient que Marsha P. Johnson a lancé la première brique contre la police”, raconte Philippe Corbé dans un long article sur les événements du Stonewall Inn, disponible dans le dernier numéro de TÊTU. Dans la nuit du 28 juin 1969, une descente de police évacue violemment les habitués du Stonewall Inn, un bar gay de Christopher’s Street. Mais, cette fois, les clients ne se sont pas laissés faire. Et c’est en commémoration de cette nuit-là qu’est née, l’année suivante, la première marche des fiertés.

Johnson et Rivera étaient toutes les deux bien connues du quartier gay de la grosse pomme. Si elles étaient en première ligne du Mouvement de Libération Gay, elles venaient aussi en aide aux jeunes LGBT+ sans domicile, et aux malades du Sida. Toutes les deux avaient cofondé Star, “Street transvestite action revolutionaries”, pour apporter soutien et abri aux personnes transgenres marginalisées. A l’époque, le terme ‘transgenre’ n’était pas utilisé.

Une première ?

Dans une interview au New-York Times, la première dame de New-York, Chirlane McCray, a rappelé l’importance d’inclure les histoires de ces deux activistes issues de minorités ethniques à la mémoire collective de la lutte pour les droits LGBT. “Le mouvement LGBTQ a été beaucoup représenté comme un mouvement d’hommes homosexuels blancsCe monument ira à l’encontre du ‘whitewashing’ de l’histoire.” Cette sortie fait clairement référence à la polémique qui a suivi la sortie du film de Rolan Emmerich, Stonewall, qui érigeait au rang de leader du mouvement un homme blanc fictionnel. Alors que ce soir-là au Stonewall Inn, une majorité de gays racisés et des femmes transgenres se seraient soulevés contre la police.

C’est la première fois qu’un monument à l’effigie d’une ou plusieurs personnes transgenres sera érigé à New-York. L’initiative fait partie d’une politique de la ville plus large, visant à honorer des femmes qui ont contribué à l’histoire de la ville. La chanteuse de jazz Billie Holiday, entre autres, devrait également avoir sa statue, raconte The Guardian. New York a seulement cinq monuments à l’effigie de femmes, mais plus de 150 statues d’hommes. La municipalité entend donc agir pour que les femmes soient représentées sur 50% des monuments de la ville.

Denise Bryson dans Twin Peaks (1990)

Un peu avant X-FilesDavid Duchovny crève l’écran dans la peau de l’agent de la DEA Dennis Bryson, qui débarque en femme à Twin Peaks pour aider l’Agent Cooper. Désormais, il se fait appeler Denise, mais pour tout le monde, c’est du pareil au même.

Lire Plus : Etam l’emblématique de la mode

Cindy McCauliff dans Ally McBeal (2000)

Après une première affaire “trans”, en 1997, la série judiciaire va un peu plus loin et offre à Lisa Edelstein, pas encore connue comme la Cuddy de Dr House, un rôle récurrent, celui de Cindy McCauliff, une cliente transgenre du cabinet, qui va vivre une relation passionnée avec Mark (James Legros).

Louise dans Dark Angel (2000)

Petite révolution à la télé US : dans cet épisode de la saison 1, l’actrice Jessica Crockett est la première actrice transgenre à jouer un personnage “trans” sur le petit écran. Elle incarne Louise, une jeune femme avec qui Normal a un rencard.

Zoe dans All My Children (2006)

C’est le tout premier soap à introduire un personnage transgenre. L’acteur Jeffrey Carlson incarne pendant plusieurs épisodes un homme en transition, pour devenir une femme.

Unique Adams et Shannon Beiste dans Glee (2012)

La série musicale a été l’un des portes-paroles majeurs des différentes communautés LGBT, à la télé américaine, ces dernières années. Dot Marie Jones a ainsi incarné la coach féminine de l’équipe de foot US, en transition pour devenir un homme. Alex Newell, acteur transgenre, a lui joué l’une des jeunes voix du Glee Club, le petit Wade Adams, surnommé “Unique”.

Sophia Burset dans Orange Is the New Black (2013)

 

Laverne Cox est devenue une figure emblématique du mouvement transgenre, en incarnant avec brio cette détenue de Litchfield, connue autrefois sous le nom de Marcus. L’actrice est la première personne ouvertement transgenre à avoir été nommée aux Emmy Awards.

Maura Pfefferman dans Transparent (2014)

 

L’histoire de Morton, professeur à le retraite, qui veut devenir Maura et qui tente de le faire accepter à sa famille, a clairement inspiré la nouvelle série de TF1. Un magnifique drama Amazon, qui a valu à Jeffrey Tambor deux Emmy Awards et un Golden Globe.

Charlotte DiLaurentis dans Pretty Little Liars (2015)

Attention spoilers ! Dans l’épisode 10 de la saison 6, celui de la grande révélation, on apprend que CeCe Drake (jouée par Vanessa Ray) n’est autre qu’une femme transgenre. Elle est née sous le nom de Charles DiLaurentis, le frère d’Alison, qui est ensuite devenu Charlotte DiLaurentis. Charlotte alias CeCe n’est autre que le fameux “A”.

Nomi Marks dans Sense8 (2015)

 

Les frères Wachowski étant eux-même des symboles forts du mouvement transgenre – après être devenus des femmes – on pouvait logiquement s’attendre à ce que cela se ressente dans leur série pour Netflix. Ainsi, c’est le personnage de Nomi Marks, génie informatique, autrefois nommée Michael, qui endosse la cause. L’actrice transgenre, Jamie Clayton l’incarne.

A LIRE