Préparer son retour à la vie professionnelle. Comment réfléchir à son évolution professionnelle et se fixer des objectifs ?

Préparer son retour à la vie professionnelle. Comment réfléchir à son évolution professionnelle et se fixer des objectifs ?

13577cdc0aebe5a2b9c127b0ab2079a8

Nous arrivons parfois à une période de la vie où on a l’impression de ne plus avancer dans la vie. Cette situation peut complètement inhiber notre force et nous empêcher de réaliser nos projets. Réussir et parvenir à ces fins dans la vie n’est donc pas si simple.

Pour avancer plus concrètement dans sa vie professionnelle, rien de mieux que d’avoir en ligne de mire des objectifs quotidiens modestes et réalisables facilement. Il y a sûrement un petit quelque chose à enclencher pour vous reconnecter à vos aspirations profondes et doper votre vie professionnelle. Comment être acteur de son évolution ? Se fixer des objectifs clairs et adaptés à ses aspirations ? Et préparer un plan d’attaque efficace pour les réaliser dès la rentrée ? On vous dit tout.

Pourquoi avez-vous du mal à avancer dans la vie ?

Vous ne pouvez pas avancer dans la vie lorsque vous faites face à de nombreux problèmes. Certains sont d’ordre professionnels, d’autres personnels. 40% de travailleurs connaîtraient des échecs professionnels récurrents et semblent ne pas être capables de mener à bien des projets. Plus de la moitié finiraient d’ailleurs par perdre leur emploi.

Les échecs peuvent aussi être liés aux difficultés conjugales et, rien qu’au cours de l’année 2018,  62,3 personnes ont mis fin à leur mariage chaque jour. Cela entraîne des conséquences incalculables ! Aussi bien sur leurs vies personnelles, professionnelles et sur celles de leurs proches.

image 100214252 14332662
Les tops sont le compagnon quotidien de chaque femme.

On a bien du mal à réussir dans la vie quand on a vécu une rupture amoureuse douloureuse. D’ailleurs, pour une seule séparation, il faut en moyenne 2 ans pour se reconstruire sentimentalement et, dans ces conditions, comment peut-on avancer et mener à bien des projets personnels ?

C’est quoi évoluer ?

Se fixer des objectifs, c’est bien, mais sans savoir où vous souhaitez aller, c’est vain. Comme le suggère Brigitte Sansone, coach professionnelle et ancienne DRH, le préalable à tout plan d’évolution, c’est la définition de ce que l’on met derrière le terme « d’évolution ». Certains visent la revalorisation de leur salaire, une mobilité ou une ouverture à l’international alors que, pour d’autres, évoluer signifie plus de liberté, plus de formation ou une nouvelle organisation du temps.

Brigitte Sansone identifie plusieurs questions à se poser pour préciser ses souhaits d’évolution :

  • « Est-ce que je souhaite en priorité évoluer de façon verticale ? » C’est-à-dire monter en hiérarchie, piloter une équipe plus importante, investir des fonctions managériales ou de direction.
  • « Est-ce que je souhaite en priorité évoluer de façon horizontale ou transversale ? » Il s’agit ici d’élargir mon employabilité en développant de nouvelles compétences ou en consolidant une expertise pour être plus « concurrentiel » sur le marché du travail.
  • « Quelle(s) échéance(s) je me fixe pour atteindre mes objectifs d’évolution ? » « Est-ce que j’envisage mon projet à court, moyen ou long terme ? »

L’important, pour entreprendre ce bilan et esquisser un plan d’actions, est de qualifier, le plus précisément possible, la nature de l’évolution souhaitée.

Une équation à plusieurs inconnues

Un nouveau projet professionnel questionne immanquablement d’autres points :

  • Mes compétences, forces, avantages concurrentiels
  • Mon employabilité ou ma capacité à m’adapter à un nouveau contexte professionnel
  • Mon projet de vie ou mes ambitions personnelles
  • La logique propre à l’entreprise

Chaque stratégie d’évolution doit pouvoir interroger et combiner intelligemment les éléments cités pour que votre projet soit à la fois souhaitable, réaliste et réalisable. Les choix que vous faites pour vous doivent aussi s’inscrire dans la réalité du marché, dans celle de votre entreprise et dans celle de votre vie privée.

9fc3a24cd63dbc74ee2ff9a8704c6931

Commencer par le diagnostic

Avant de claquer sa dem’ pour aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs, il serait sage de démarrer avec un état des lieux. Il faut savoir quelles sont vos forces, vos faiblesses et vos leviers de motivation pour définir votre projet d’après. Deux étapes clés dans cet incontournable audit de carrière.

L’heure de l’inventaire

Pour faire bouger les lignes en interne, monter votre propre business, envisager une reconversion ou aller voir la compétition, il va falloir vous vendre. Et la base du marketing professionnel, c’est l’expertise et le feeling. Brigitte Sansone recommande donc de questionner les facteurs de la compétence et les facteurs de motivation avant de construire son plan d’action.

➔ Questionner les facteurs de la compétence

Il convient de se demander ce que vous savez faire et ce que vous avez envie de faire de plus ou de différent : négocier, piloter un projet, concevoir, solutionner, manager, déployer ? Pour ce faire, Brigitte Sansone conseille de détailler vos missions passées et actuelles et de faire une liste exhaustive des savoir-faire et compétences mobilisés.

➔ Questionner les facteurs de motivation

Comme elle le souligne encore, « ce qui me motive aujourd’hui est peut-être radicalement différent de ce qui me motivait hier ». Aussi, il est primordial de pouvoir identifier ce qui vous stimule, vous grise et vous met en mouvement pour demain. Pour mieux comprendre vos leviers de motivation, vous pouvez par exemple repérer vos « activités de flow ». Ce concept de psychologie positive élaboré par le psychologue Mihály Csíkszentmihályi désigne « un état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité, et se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement. Fondamentalement, le flow se caractérise par l’absorption totale d’une personne dans son occupation. » (Wikipedia).

46f3e0a11a1b21b7aa2b4a4da48a6b82

ACHETEZ-VOUS UN JOURNAL OU UN CARNET DE NOTES

En 2003, les chercheurs Emmons et McCullough observent une chose intéressante : les personnes qui tiennent quotidiennement un journal de gratitude développent un sentiment de bien-être plus élevé que les autres. Ainsi qu’un meilleur niveau de sommeil, une volonté accrue d’accepter le changement et une diminution des symptômes de douleurs physiques.

Sans nécessairement vous tenir à un journal de “gratitude” stricto sensu, allez faire un tour chez Filigranes ou à la Fnac, et trouvez un carnet qui vous correspond et que vous ayez envie d’utiliser. Ensuite, sentez-vous libre de le remplir à votre sauce : laisser libre cours à vos rêves, à votre créativité, aux idées qui vous viennent en tête. Repartez éventuellement de votre Roue de la Vie en vous demandant quelles sont les choses que vous souhaitez changer ou améliorer.

Vous pouvez ainsi noter des références d’articles, des compte-rendus de conversations que vous avez eues… bref, c’est votre carnet : gardez-le dans la proche. Il vous servira de “banque” quand votre mémoire n’est pas disponible. Si vraiment vous n’avez pas d’idées, vous pouvez également trouver sur le web des carnets, agendas, conçus spécifiquement pour mener à bien vos projets personnels et professionnels (par ex. Commit30Spark NotebookPanda Planner Pro…).

Personnellement, j’adore les cahiers Moleskine, mais ils ne sont pas donnés. Si votre budget est un peu serré, le moindre cahier ou carnet basique vendu en supermarché fera l’affaire (d’autant qu’il y a certainement encore des promos pour la rentrée des classes !). L’important, c’est que vous puissiez le garder à portée de main (avec un stylo, bien entendu !) et que vous capturiez ce qui vous passe par la tête au moment T.

N.B. Pour les plus geeks d’entre-vous, Evernote pourra convenir également. Et l’application est disponible sur tous systèmes et supports (tablettes et smartphones).

3. CRÉEZ VOTRE PROPRE BUSINESS MODEL PERSONNEL

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du Business Model Canvas ? Il s’agit un poster divisé en 9 cases, chacune représentant un élément indispensable à prendre en compte pour assurer le fonctionnement (et la viabilité économique) d’une entreprise.

Dans son ouvrage “Business Model You”, l’auteur Tim Clark décrit comment appliquer cette méthodologie pour faire le point sur sa carrière (que l’on soit employé ou indépendant), et comment jouer sur chacune des cases pour se poser les bonnes questions et amorcer un changement. Pratique, ludique et visuel !

Si vous souhaitez tester l’utilisation du Business Model personnel pour votre carrière, voici quelques pistes :

  • Téléchargez le “Personal Business Model Canvas” en PDF sur le site de la communauté Business Model You.
  • Faites un tour chez un imprimeur près de chez vous, et imprimez-le en format A1 ou A0.
  • Procurez-vous un marqueur noir et faites-le plein de post-its (indispensables pour compléter les cases).
  • Utilisez les questions sur chacune des cases pour compléter le canvas au fur et à mesure.

4. Inspirez-vous !

La curiosité vous mènera sur des chemins dont vous n’aviez même pas idée ! L’intérêt d’imaginer son parcours professionnel à partir d’une feuille blanche c’est que tout est possible. Alors inspirez-vous : livres, podcasts, conférences, tous les moyens sont bons pour développer vos centres d’éintérêts, votre expertise dans un domaine, mais aussi pour repérer de potentiels modèles. On vous livre quelques pistes pour vous aider à trouver votre voie :

  • Le blog Careershifters regorge d’articles passionnants pour trouver sa voie.
  • Les talks du Wagon Chaque semaine, un entrepreneur raconte son parcours, l’histoire de sa start-up et partage ses ambitions. Rien n’est caché, échecs et coups de génie sont aux rendez-vous afin de découvrir l’envers du décor.
  • Nouvelle école : le podcast en français pour sortir des sentiers battus. Chaque lundi, Antonin Archer rencontre les français les plus inspirants. Entrepreneurs et artistes, ils racontent leur histoire et ce qui les pousse à tracer, chaque jour, leur propre chemin.

5. Suivez les traces de pas de ceux qui vous inspirent

Regardez les profils LinkedIn des personnes qui occupent le poste que vous aimeriez avoir pour vous renseigner sur leur parcours. Quelles expériences et compétences avez-vous en commun ? Prenez des mots-clés intéressants et inspirez-vous des parcours pour écrire un résumé de ce que vous voulez faire, de ce que vous recherchez, des compétences que vous devez encore développer pour y arriver…

6. Rencontrez des personnes pour élargir son réseau et s’inspirer

Identifier plusieurs personnes qui travaillent dans le domaine qui vous intéresse et invitez les à prendre un café pour discuter. Les applications de networking sont d’excellents moyens de proposer à un entrepreneur ou un salarié de prendre un café et d’échanger sur son expérience.

Sortir de sa zone de confort

Gare à la routine ! Celle-ci peut être insidieuse et vous empêche d’observer au-delà de votre cercle habituel. Faites des rencontres, allez à des meet-up, des conférences qui s’éloignent du type d’événements auxquels vous participez habituellement. Le hasard favorise les rencontres, et la diversité.

Si vous avez amorcé ces étapes et vous êtes engagé sur ce chemin, vous avez fait le plus dur. Vous avez déjà réussi à changer d’état d’esprit. En étant vous-même aligné avec ce qui a du sens pour vous, vous allez voir les rencontres se multiplier et les opportunités s’ouvrir à vous.

Si vous bloquez, vous pouvez aussi commander le livre complet (en français) sur Amazon et poser vos questions dans les commentaires.

A LIRE AUSSI

One thought on “Préparer son retour à la vie professionnelle. Comment réfléchir à son évolution professionnelle et se fixer des objectifs ?