Que des ennuis, les promesses qu’on ne peut pas tenir, je obéis ou pas à aucun homme.

Que des ennuis, les promesses qu’on ne peut pas tenir, je obéis ou pas à aucun homme.

On ne résout pas les problèmes avec ceux qui les ont créés

Le mal, c’est la promesse qu’on ne tient pas. Qu’est-ce que la mort, sinon la promesse de la vie qui court, là, dans mon sang, sous ma peau, et qui n’est pas tenue ?.  Prenez de l’amour ce qu’un homme sobre prend de vin ; ne devenez pas un ivrogne. Si votre maîtresse est sincère et fidèle, aimez-la pour cela : mais, si elle ne l’est pas, et qu’elle soit jeune et belle, aimez-la parce qu’elle est jeune et belle ; et, si elle est agréable et spirituelle, aimez-la encore ; et, si elle n’est rien de tout cela, mais qu’elle vous aime seulement, aimez-la encore. On n’est pas aimé tous les soirs. Il est très frustrant d’attendre qu’il se décide, de s’engager enfin. Seulement, il faut que vous sachiez que s’il a encore des blessures qui ne guérissent pas, il ne peut pas avancer. Laissez donc le temps faire son travail. Ne le forcez pas à s’engager ni à s’ouvrir à vous. Tôt ou tard, les choses s’arrangeront d’elles-mêmes. Mais est-ce que cette relation en vaut vraiment la peine ? Telle est la question.

La beauté est un pouvoir, parce qu’étant la promesse d’un bien elle vous recommande à la faveur des femmes et de ceux qui ne vous connaissent pas encore. Si je n’y arrive pas, ce ne sera pas parce que je n’étais pas assez motivé. Ce sera uniquement parce que ce n’était pas faisable.

La nature des hommes était ainsi faite. Il fallait qu’ils se divisent. C’était leur façon de s’assurer qu’un jour le bonheur leur sera possible. C’était de cela qu’avaient besoin les hommes. D’une espérance de bonheur. De cet instant sublime qu’on appelle la consolation, où soudain on reprend goût à la vie, parce que l’on pense que demain sera meilleur.

Apprends donc à tenir ta laisse t’es pas tout seul en manque de secours : la tristesse est la seule promesse que la vie tient toujours. Une promesse est une marque dans la chair, un soleil dans la nuit la plus noire. ..

Les enfants se posent beaucoup de questions et éprouvent de nombreuses craintes lorsqu’un membre de leur famille boit trop d’alcool, surtout lorsqu’il s’agit d’un de leurs parents. Si les enfants n’obtiennent pas de réponses à leurs questions, ils ont tendance à tirer leurs propres conclusions, qui peuvent être erronées et terrifiantes.

Lorsqu’un membre de la famille a un problème lié à l’alcool, ce problème peut facilement devenir un sujet tabou. Tous les enfants ont besoin d’explications et de soutien adaptés à leur âge pour mieux comprendre les problèmes liés à la consommation d’alcool.

Les problèmes liés à l’alcool dans la famille sont une question complexe. Le présent dépliant ne remplace pas les services d’un professionnel. 

Le présent dépliant vous aidera à vous préparer à discuter des problèmes d’alcool avec votre enfant (ou un autre enfant dont vous êtes proche).

La première conversation entre un parent et son enfant au sujet des problèmes d’alcool ne se déroule pas de la même façon pour tout le monde. La façon dont vous aborderez la question dépendra de l’âge de l’enfant et de sa capacité de traiter l’information. Cela dit, dans bien des cas, les enfants comprennent mieux la situation que vous ne le pensez.

Il y a beaucoup de gens qui boivent de l’alcool et qui n’ont pas de problèmes. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Il existe de nombreuses raisons possibles pour lesquelles une personne peut avoir un problème d’alcool mais les causes ne sont pas toujours connues. Il existe également de nombreuses raisons pour lesquelles les gens commencent à boire trop. Il est possible que les gens se mettent à boire parce que l’alcool leur procure une sensation de bien-être ou leur permet de se détendre, ou simplement parce que ça leur semble agréable. Certaines personnes commencent à boire de plus grandes quantités d’alcool progressivement, alors que pour d’autres, la consommation abusive d’alcool peut commencer soudainement. Parfois, le stress ou des problèmes de santé mentale peuvent pousser une personne à boire davantage.

  • Certaines personnes disent ne pas pouvoir arrêter de boire. C’est ce qu’on appelle parfois « l’accoutumance » à l’alcool. Lorsqu’une personne développe une accoutumance, elle continue à boire, même si des choses désagréables commencent à se produire. Cette personne ressent un besoin intense de boire et il lui est très difficile de s’arrêter.
  • Imaginez que vous avez de la gomme dans la bouche, mais que ous n’avez pas le droit de la mâcher. Vous voulez vraiment la âcher et vous auriez beaucoup de mal à vous en empêcher. C’est cela lutter contre l’accoutumance.
  • Les problèmes liés à la consommation d’alcool peuvent en entraîner d’autres, comme des problèmes d’argent, de santé ou de relations. Les personnes qui ont un problème d’alcool peuvent avoir du mal à arrêter de boire, même si elles le souhaitent et même si ces problèmes commencent à surpasser les bons effets de la boisson.

Gardez à l’esprit que consommer de l’alcool n’est pas toujours un problème. Il existe tout un éventail de situations entre une consommation qui ne pose aucun problème et l’accoutumance.

Tout ce stress peut entraîner un sentiment de confusion. Les enfants peuvent ressentir :

  • de l’inquiétude ou de la peur
  • de la colère
  • de la tristesse
  • de l’embarras
  • de la culpabilité ou de la honte
  • de la confusion
  • un manque d’affection
  • de la haine
  • de la peine pour le parent qui boit trop.

Tous ces sentiments sont normaux. Même les sentiments angoissants sont normaux.

L’art n’obéit-il à aucune règle? L’art est l’activité par laquelle l’Homme crée quelque chose qui n’est pas dans la nature. L’art désigne le savoir-faire. Ici, on s’intéresse aux beaux arts et donc, à l’esthétique de l’œuvre, c’est à dire, ce qui est relatif à la beauté d’une œuvre. Une règle est une convention, une norme qui indique la marche que l’on doit suivre pour arriver à un certain résultat. Pour beaucoup l’art est considéré comme quelque chose de spontané, qui nécessite que l’on fasse appel à son esprit pour créer, et que l’on fasse alors preuve d’originalité, et donc qu’il n’existe pas de règles à l’art. Obéir signifie se soumettre, faut-il donc se soumettre à certaines règles pour faire de l’art? Ou bien au contraire, l’art est-il quelque chose de spontané, totalement libre de toute règle? En considérant ces deux points de vue, vient alors une question: peut-on concilier l’acte de création, c’est à dire l’art, à ne serait qu’une seule règle? Jusqu’au XIXe siècle, dans de nombreux domaines (poésie, peinture, sculpture…), l’art a été codifié, c’est à dire que des techniques de bases ont été imposées aux artistes pour permettre à leur œuvre d’être considérée comme une œuvre d’art, durant différentes époques. Prenons l’exemple de la Renaissance, à cette époque, le nombre d’or a été établi comme principe de base à ce qu’ils qualifiaient d’harmonie. La vie n’obéit à aucune logique, elle ne récompense pas selon le mérite.

Aucune culture, aucune religion, aucune civilisation n’est à l’abri de la destruction. Aucune philosophie, aucune analyse, aucun aphorisme, aussi profonds qu’ils soient ne peuvent se comparer en intensité, en plénitude de sens, avec une histoire bien racontée.

Plus j’y pense, plus je me dis qu’il n’y a aucune raison pour que le carré de l’hypoténuse soit égal à la somme des carrés des deux autres côtés. Il suffit de dire ce qu’on pense, sans même outrer sa pensée, pour paraître singulier ; à condition de penser quelque chose et non pas à quelque chose.

Au début, vous avez pointé du doigt les hommes avec qui vous êtes sorties. Puis tous les hommes du monde entier. Mais au fur et à mesure que vous enchaînez les histoires sans lendemain, vous vous demandez si cela n’est pas votre faute. Si ce n’était qu’un seul homme ou deux, cela n’a pas de sens. Mais si tous les hommes avec qui vous projetez d’écrire une histoire sérieuse ne veulent pas s’engager, il est tout à fait  normal si vous vous remettez en question. D’ailleurs, j’aurais vraiment fait la même chose à votre place.

La peur de perdre la liberté

Nous les femmes, nous avons la réputation d’être très collante, de ne pas avoir peur de s’engager dans une relation sérieuse rapidement et d’avoir beaucoup trop d’attentes. Bref, les hommes ont tendance à penser que la femme coupera à jamais sa liberté. Et soyons sincères, parfois, c’est le cas. Au début, ce sera une petite brosse à dents dans la salle de bain et la semaine d’après c’est des vêtements dans son armoire et sans qu’il s’en rende compte, nous faisons déjà totalement partie de sa vie quotidienne.

  • Est-ce une attitude normale ?

Oui ! La peur de la liberté est une attitude normale. Surtout, si les choses vont trop vite. Il est habitué aux soirées foot avec ses amis étant célibataire. Du jour au lendemain, il doit passer ses week-ends devant le canapé à regarder des films à l’eau de rose. Certes, cela ne vous gêne pas de bouleverser votre quotidien pour passer du temps avec vote homme, mais cela n’est pas forcément le cas pour lui. L’amour et la vie de couple sont importants, mais les amis, la famille et les moments en solitaire le sont aussi.

Le passé

Vous ne vous en doutez pas, mais son passé peut également être une raison qui lui empêche de s’engager dans une histoire sérieuse. Une histoire qui s’est terminée mal, un divorce, une rupture déchirante, une infidélité…quelle que soit la raison, cela peut constituer un véritable blocage. Et sans le faire exprès, vous êtes celle sur qui tout cela tombe.

  • Ne refaites pas les mêmes erreurs

Tôt ou tard, vous sentirez que votre homme a vécu une relation pas très réjouissante dans son passé. Et si vous êtes assez complices, il pourra même vous avouer ses ressentis face à cette situation. Dans ce cas, il ne faut pas brusquer les choses. Soyez juste patiente et ne lui en voulez pas. S’il ne veut pas encore s’engager, c’est parce qu’il a encore des blessures de ce souvenir traumatisant. La solution est d’en discuter avec lui et surtout de ne pas faire les mêmes erreurs que celle qui lui a brisé son cœur.

  • Soyez vous-mêmes

Je vous ai dit de ne pas faire les mêmes erreurs que la fille qui n’a pas su le retenir, mais je ne vous dis pas d’être une autre personne. Si vous voulez vraiment vivre une bonne histoire d’amour, vous ne devez pas avoir peur d’être vous-même. Ne jouez aucun rôle et ne cachez pas des parties de votre personnalité que vous n’aimez pas. Au contraire, montrez-vous comme vous êtes. S’il décide de ne pas vouloir s’engager avec vous, vous n’y perdrez rien.

Si vous souhaitez vivre une relation sérieuse avec un homme qui n’a pas peur de s’engager avec vous, il va falloir lui donner sa liberté. Ne l’étouffez pas ! Vous devez trouver le bon rythme : accordez-vous par exemple une soirée en solitaire une fois par semaine. Certes, cela peut être assez difficile au début, mais vous verrez que votre relation s’en améliorera grandement. Faites-lui comprendre que même si vous êtes en couple, il a tout de même la possibilité de s’éclater tout seul.

  • Passez du temps en tête à tête

La liberté consiste également à vivre des aventures juste en amoureux. Lorsque vous en avez la possibilité, accordez-vous par exemple des petites vacances en mer. L’objectif est de vous libérer un peu de la routine du quotidien et de déstresser ensemble. Attention tout de même, cela doit être une décision à deux. Vous ne devez rien lui imposer.

Est-ce que vous les faites bien comprendre que vous voulez une relation sérieuse ?

Pour séduire une personne, vous lui envoyez, en premier lieu, certains signaux qui lui montrent qu’il vous plait. Et ces signaux peuvent porter à confusion si vous ne donnez pas les bons. Ma question est donc simple : « quels sont les signaux que vous envoyez aux hommes ? ».

La première conclusion que vous avez face à cette situation est que tous les hommes ne veulent que des histoires sans lendemain et qu’aucune personne de votre entourage n’est à la recherche d’une relation sérieuse. Sauf que, nombreux sont ceux qui comme vous veulent s’engager plus sérieusement dans une histoire. Le problème est que vous n’êtes pas encore tombée sur l’un d’entre eux. Ou peut être que vous en avez déjà rencontré un, mais que vous n’avez pas envoyé les bons signaux pour lui faire comprendre que vos attentes sont les mêmes.

  • Votre apparence reflète-t-elle vos attentes ?

Si a priori aucun homme sérieux n’est venu vous aborder, c’est peut-être parce que vous ne leur montrez pas que vous êtes également à la recherche d’une histoire d’amour sur le long terme. Demandez-vous donc quel est le message que vous envoyez via votre apparence ? Si vous sortez toujours avec des tenues aguicheuses, il est normal que vous attiriez les hommes, mais uniquement ceux qui veulent voir votre corps. Les hommes qui veulent une relation sérieuse, n’ira que vers les femmes qui montrent qu’elles ne cherchent pas une relation d’un soir, mais bien une véritable histoire d’amour.

Aucune promesse ne vaut pour l’ homme s’ il n’ a conscience qu’ il accomplit déjà cette promesse, et la société de l’ avenir n’ est qu’ une abstraction vide de sens si ses valeurs ne sont comprises et vécues dans la société d’ aujourd’ hui.

Promettez ce que vous pouvez à votre ami, mais ne vous mettez pas en peine de rien tenir.  C’est simple ! Pour avoir quelque chose de concret et durable, vous devez arrêter de passer votre temps en soirée à draguer tous les hommes. Ce n’est pas en faisant le tour de tous les potentiels « princes charmants » que vous tomberez sur le bon. Au contraire, c’est ce comportement qui le fera fuir. Au lieu de cela, essayer de repérer un homme bien avec qui vous vous entendez et restez avec lui pour mieux le connaitre et surtout pour voir s’il y a un avenir entre vous.

Les belles paroles et les grandes promesses ne font impression que dans l’esprit des fous, des imbéciles et des sottes gens. Celui qui promet beaucoup, ne promet ordinairement rien, puisqu’il promet toujours plus qu’il ne peut tenir. ça peut arriver de ne pas pouvoir tenir ses promesses pour x raisons … c compliquer les relations en plus si tu ne dis rien il va prendre des mauvaises habitudes et si tu fais la réflexion il va te prendre pour une chieuse (surtout si vous en été qu’au début!!)

Les préjudices des promesses à remplir

En fait, si la personne ne peut pas tenir parole, alors elle va considérer cela comme une atteinte à sa dignité, sinon elle tiendrait volontiers parole.

Devez-vous accepter de subir un préjudice afin de compenser l’autre personne de ne pas subir de préjudice ? Vous n’avez pas d’obligation ici, uniquement une occasion de créer quelque chose concernant votre qualité de vie et celle des autres.

La seule raison qu’une personne ne pourrait tenir parole, c’est qu’elle ne veut pas ou n’a pas l’impression ou la capacité de ne pas pouvoir, ce qui est la même chose.

Croyez-vous véritablement que si vous obligez ou forcez une personne à tenir promesse, que vous aurez écarté le préjudice, le dommage ou la blessure ?

Voulez-vous que quelqu’un respecte une promesse contre sa volonté ? Pensez-vous vraiment qu’il faut obliger quelqu’un à faire des choses qu’il ne croit pas pouvoir faire ? Pourquoi désirez-vous obliger quiconque à faire une chose contre son gré ?

Et si une personne ne voulait pas remplir sa promesse ou pour une raison quelconque, elle ne croyait pas pouvoir le faire, pourquoi voudriez-vous qu’elle le fasse ?

Observez le monde et vous constaterez que les plus grands torts commis, l’ont été par des gens qui menaient une vie de désespoir tranquille en étant obliger de tenir promesse que par des gens faisant ce qu’ils voulaient.

Chacun obéit à sa nature… Mais quelle nature ? Combien dénaturée est-elle dès lors que l’homme n’obéit plus aux désirs de son cœur !Comme le précise bien le Yi King, « La nature sans les directives de l’esprit n’est pas la nature véritable mais la nature dégénérée.[

Si vous êtes une lectrice assidue de mes articles, vous saurez que la première impression est importante. Ainsi, lorsque vous parlez avec un homme en soirée, la manière dont vous vous présentez à lui pour la première fois est importante. Est-ce que cette présentation indique que vous voulez une relation sérieuse ou que vous voulez uniquement un coup d’un soir ?

  • Faites-lui comprendre ce que vous attendez de lui

En une seule phrase, les hommes arrivent à détecter ce que vous attendez de lui. Faites donc en sorte qu’il comprenne bien que c’est une relation sérieuse que vous voulez et non autre chose. Bien évidemment, il n’est pas question de lui dire ouvertement vos sentiments, mais vous devez le lui faire sentir et comprendre dans votre manière de l’aborder.

  • Ne soyez pas trop sérieuse

Certes, vous êtes à la recherche d’une relation sérieuse, mais ce n’est pas une raison pour agir comme une coincée. Même les hommes qui veulent une histoire d’amour sur le long terme ont besoin d’être séduits. Profitez au maximum de l’instant présent, pensez à vous amuser et surtout à rester naturelle.

Voyons ensemble “ce qui est” actuellement concernant le respect contre son gré d’une promesse et un autre point de vue afin de déterminer, d’avoir un choix conscient pour vous et ainsi penser ouvertement. Par cette prise de conscience, vous serez en mesure de choisir librement, l’option qui pourrait créer de l’harmonie en vous et dans vos relations, si c’est ce que vous cherchez à vivre.

Si votre bonheur dépend d’un autre, dépend de ce que l’autre vous a promis, alors croyez-vous que les attentes pourraient créer quelque chose de plus malheureux en vous et dans vos relations ?

Probablement, vous désirez que les gens tiennent promesse, car cela pourrait vous nuire, pourrait nuire à votre famille et ainsi créer un tort ou un préjudice. Mais pourquoi vouloir obliger une personne à tenir promesse contre sa volonté ?

Le respect contre son gré d’une promesse

Dans notre société, les gens sont venus à croire que tenir une promesse est un devoir respectable et ainsi obliger les gens à faire quelque chose contre leur liberté, contre leur gré, afin de tenir parole concernant l’obtention de quelque chose.

Quelle est votre intention d’obliger une personne à faire une chose contre son gré ou sa volonté ? Croyez-vous que cela pourrait causer des torts et des dommages à votre personne ou votre famille, si elle ne tient pas sa promesse ?

Le devoir est une forme d’obligation qui force un autre à se soumettre, mais le respect n’a absolument rien à voir avec le devoir. Un devoir respectable est une contradiction, car on ne peut respecter quelqu’un par obligation, par devoir.

Ainsi, afin d’échapper ou d’écarter un tort, vous êtes prêt à riposter ou à infliger un tort aux autres ? Vous êtes prêt à aller en guerre, car vous croyez l’obliger à faire quelque chose de force afin que les autres tiennent parole ?

Est-ce que le respect d’une personne est plus important que de tenir promesse ?

En vérité, lorsque vous redonnez la liberté, le pouvoir à l’autre, vous vous redonnez également votre propre liberté. Par conséquent, vous vous libérez des inconforts et des chagrins, ainsi que les attaques à votre dignité et à votre amour-propre qui suivront inévitablement lorsque vous obligerez une autre personne à tenir promesse contre sa volonté.

Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d’entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez… il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même… L’amitié, comme l’amour, demande beaucoup d’efforts, d’attention, de constance, elle exige surtout de savoir offrir ce que l’on a de plus cher dans la vie : du temps !

Quand vous offrez la liberté à quelqu’un, vous éloigner le danger, vous ne l’augmentez pas.

Ainsi, pourquoi ne rien promettre dans vos relations ? Pourquoi ne pas affirmer quelque chose de juste et de libre ?

Certains ne présentent jamais leurs excuses. Soi-disant par fierté. Quel excès d’orgueil et d’irresponsabilité pour cacher la lâcheté ! Ces gens là sont doublement lâches. Ils le sont une première fois car ils n’ont pas le courage de présenter leurs excuses et ils le sont une deuxième fois, par hypocrisie en inventant de fausses excuses. Savoir reconnaître ses erreurs, assumer ses responsabilités et s’excuser, voilà ce que c’est être un homme ou une femme digne de ce nom !

Probablement, vous pouvez croire qu’une promesse non tenue va vous donner l’impression d’avoir des préjudices à très court terme. Cependant, cela ne pourra jamais vous nuire à long terme. Il y a toujours une raison quand une personne ne va pas bien, différentes raisons que l’on peut montrer ou ne pas montrer… on peut cacher sa tristesse par un sourire, un rire … Mais des fois, certaines raisons, certaines erreurs peuvent faire si mal que l’on ne peut les oublier, on ne peut pas passer au-dessus, on est obligé de montrer ce mal qui nous envahit … Il nous suffit d’avancer, de refermer cette cicatrice et ne pas se retourner, détourner le regard du passé et vivre au présent.

J’ai pardonné des erreurs presque impardonnables, j’ai essayé de remplacer des personnes irremplaçables et oublié des personnes inoubliables. J’ai agi par impulsion, j’ai été déçu par des gens que j’en croyais incapables, mais j’ai déçu des gens aussi. J’ai tenu quelqu’un dans mes bras pour le protéger. Je me suis fait des amis éternels. J’ai ri quand il ne le fallait pas. J’ai aimé et je l’ai été en retour, mais j’ai aussi été repoussé. J’ai été aimé et je n’ai pas su aimer. J’ai crié et sauté de tant de joies, j’ai vécu d’amour et fait des promesses éternelles, mais je me suis brisé le coeur, tant de fois ! J’ai pleuré en écoutant de la musique ou en regardant des photos. J’ai téléphoné juste pour entendre une voix, je suis déjà tombé amoureux d’un sourire. J’ai déjà cru mourir par tant de nostalgie. J’ai eu peur de perdre quelqu’un de très spécial (que j’ai fini par perdre). Mais j’ai survécu ! Et je vis encore ! Et la vie, je ne m’en lasse pas. Et toi non plus tu ne devrais pas t’en lasser. Vis ! Ce qui est vraiment bon, c’est de se battre avec persuasion, embrasser la vie et vivre avec passion, perdre avec classe et vaincre en osant… parce que le monde appartient à celui qui ose ! La vie est beaucoup trop belle pour être insignifiante !

Et si vous étiez dans les souliers de celui qui ne peut pas tenir parole, de quelle façon aimeriez-vous être traité ?

Essayez dans vos relation cette petite phrase et observez la réaction agréable de l’autre personne.

Maintenant vous ?

Quels sont vos sentiments qui résonnent le plus avec ce qui est écrit ? Laissez-moi vos commentaires pour mieux écouter vos inquiétudes.


A LIRE SUR FAUNES ET FEMMES MAGAZINE

RIHANNA FENTY

Rihanna Badgalriri Fenty Beauty

Eco-friendly. Mais pas une ligne infinie avec tout plein de produits, non.
Rihanna voulait une routine basique. Et c’est ce qu’elle a fait !

Françoise Sagan

Les femmes inspirantes au monde à ne jamais oublier

Les femmes sont destinées à une vie d’immoralité parce que pour une femme, être morale, c’est incarner quelque chose d’impossible : la femme forte, la mère admirable, la femme honnête

Maladies Sexuellement Transmissibles

Pourquoi les hommes sont il plus attirés ou être infidèle par des plans cul que leur mariage soit disant bon ménage

L’infidélité est présente dans pratiquement toute l’histoire de l’humanité, cela a même parfois été le théâtre d’événements historiques très importants.



6 thoughts on “Que des ennuis, les promesses qu’on ne peut pas tenir, je obéis ou pas à aucun homme.

  1. Bonjour cher Diana, vous êtes un peu sévère avec les hommes , personne n’est parfais,
    la faute est humaine, comme il y a des femmes infidèle il y a aussi des hommes infidèles,
    ça ne veut pas dire qu’ils doivent vivre séparer , ils sont faite l’un pour l’autre, c’est le manque de dialogue et de transparence qui pousse à l’échec d’une relation entre les deux ,

    1. Sûrement, hier en fin d’après-midi j’ai rencontrer une étudiante de 19 ans qui sait fait agresser par un chef d’entreprise juste le prétexte que sa femme lui et infidèle, alors pour mon magazine c’est normal que je dise les choses car quand un homme ou une femme infidèle cela regarde que c’est personne, mais courir derrière une personne qui vous désire pas ce n’es pas normal. Alors si les relations vous pousse à l’échec posez-vous la question, le pourquoi et le comment…

      1. Tout à fait d’accord Diana, mais, il y a aussi des femmes mariées qui adoptent le même comportement , avoure-le ! , bien sûr je comprend bien que votre devoir comme femme et de defendre la cause des femmes agrrssées, mais rester comme logique et voir le sujet de tout ces còtés , bonne journo

        1. Enfin, jai gagner un match contre vous, Diana, je vous considere comme une bonne amie, c’est pourquoi je m’autorise de vous parler librement et sincerement, bien sùr il n’a ni gagnant ni perdant, l’essentiel est de discuter et de changer des avis , merci pour votre compréhension

%d blogueurs aiment cette page :