Témoignages : « Pourquoi je veux rester célibataire »

Témoignages : « Pourquoi je veux rester célibataire »

lesfe

Dix d’entre elles nous expliquent pourquoi, Etre célibataire a ses avantages et ces femmes l’ont bien compris. et tu subis la pression de tes proches, selon lesquels ce n’est pas « normal » ? contre vents et marées, elles veulent rester des « single ladies ».

« CAR J’ATTIRE LES RELATIONS INSTABLES »

« Je ne veux pas paraître méchante avec les amoureux que j’ai rencontrés dans ma vie, mais certains m’ont vaccinée des relations. Ceux qu’on appelle entre nous les “bolosses”, très peu pour moi. Je les attire on dirait ! J’ai choisi d’être célibataire plutôt que de jongler entre les relations instables qui me compliquent la vie plus qu’autre chose. Puis, il paraît que c’est lorsqu’on ne cherche pas que l’amour se dévoile. Attendons alors ! » Sarah, 30 ans.

« CAR JE NE VEUX RENDRE DE COMPTE À PERSONNE »

« In-dé-pen-dan-ce. C’est mon leitmotiv. Certains diront que le couple est aussi synonyme de liberté et d’épanouissement, mais j’ai la conviction que cela n’est possible que lorsqu’on est seule à gérer sa vie. Je n’ai aucun compte à rendre à personne, et ça, c’est ce que j’aime. Si je devais me mettre en couple demain, cela devrait être l’une de mes conditions non-négociables. » Lorraine, 35 ans.

« CAR J’AIME VIVRE L’EXCITATION DES PREMIÈRES RENCONTRES »

« La surprise de la rencontre ! Voilà ce qui m’excite, ce qui m’enthousiasme vraiment. Dans une relation, je préfère les débuts. C’est pour cela que j’ai une prédilection pour le célibat. J’aime aller à un premier rencard, me préparer, découvrir le prétendant que j’ai en face de moi. Mais n’allez pas croire que j’enchaîne les “plans cul”, au contraire. Le passage à l’acte est une autre étape à laquelle je n’arrive pas systématiquement. En revanche, je suis accro aux applis de rencontres pour m’organiser des rendez-vous. Mais je n’exclus pas un jour de m’engager. » Sophia, 32 ans.

« CAR JE VEUX ME CONSACRER À MA CARRIÈRE »

« Je fais partie des femmes qui se sont dit : “Entre l’amour et le travail, fais un choix.” Il y a un an, j’ai mis fin à une relation de cinq ans pour me concentrer sur ma carrière professionnelle. Mon compagnon ne comprenait pas mon rythme de travail (je suis intermittente du spectacle). Je ne peux pas être à 100% sur les deux fronts. J’ai donc décidé d’être focus sur mon travail pendant quelques années, pour ensuite tenter de rencontrer l’homme de ma vie ! Mais j’espère ne pas passer à côté entre temps ! » Elodie, 29 ans.

femme

« CAR JE SUIS UNE CÉLIBATTANTE »

« Je crois que je suis amoureuse du célibat. J’aime être tranquille, seule et disponible pour mes amies. J’aime n’avoir à m’occuper que de moi, sans me prendre la tête. Et même si j’ai eu des relations très épanouissantes, elles ne l’ont jamais été autant que le célibat. Bref, je suis ce qu’on appelle une “célibattante”, une femme heureuse et épanouie dans son célibat, comme bien d’autres. D’ailleurs, mon statut marital sur Facebook n’a pas changé depuis trois ans ! » Nadia, 26 ans.

« CAR JE SUIS TROP DÉÇUE PAR LES HOMMES »

« Pendant longtemps, j’ai enchaîné les relations amoureuses. Je ne supportais pas d’être seule. Mais après plusieurs échecs, j’ai préféré m’enfermer dans le célibat, volontairement. Et je ne m’en porte pas plus mal, je suis heureuse. Aujourd’hui, je n’imagine pas revivre une histoire d’amour avec un homme. » Shanna, 39 ans.

« CAR JE ME RÉSERVE POUR L’HOMME DE MA VIE »

« Dit comme ça, cela fait un peu “nunuche qui attend le prince charmant”. Mais je ne veux pas perdre mon temps avec des hommes qui ne me correspondent pas. “Comment savoir si un homme en vaut la peine ou non ? “, me demandent mes amies. Je leur réponds que j’ai besoin de connaître et de découvrir un homme avant d’envisager une relation avec lui. Un jour, je tomberai certainement sur un homme qui “en vaut la peine”. » Betty, 32 ans.

Qui exige de toi que tu sois « normale » ?

Ce genre de remarque m’intrigue beaucoup par ce qu’elle dit des gens qui les formulent.

D’ailleurs, qui sont les gens qui te font ce genre de remarques ?

Est-ce que ce sont des proches auxquels tu tiens, qui sont censés te soutenir ? Auquel cas, ça vaut le coup de te prendre la tête en soulevant le débat !

Si la question est bienveillante, alors ces gens ont sûrement peur pour toi. Peur que tu sois « bizarre » et surtout que tu en souffres. Sophia, 34 ans

Pourquoi ce n’est pas « normal » de ne pas vouloir de relation ?

J’ai vraiment du mal avec ce mot, « normal ». Car je ne le comprends pas. Mais soit. Je vais plutôt utiliser le terme « bizarre », il a déjà un peu plus de sens à mes yeux.

Déjà, quand bien même tu serais bizarre car tu ne souhaites pas être en couple, je ne vois pas le problème.

Bizarre, ça veux dire être singulière, se démarquer ! Encore une fois, je ne vois pas pourquoi des gens s’en serviraient pour évoquer quelque chose qu’ils considèrent comme négatif.

Ensuite, ce qui compte ce n’est pas de faire les choses pour être comme tout le monde. Ce qui compte c’est de faire les choses pour être bien, SOI.

Toutes proportions gardées, ceci dit, car je vais ressortir ce vieux dicton :

La liberté des uns commence là où s’arrête celle des autres.

Si tout le monde appliquait cette phrase comme une règle inviolable, on vivrait actuellement dans le meilleur des mondes.

beay

Que signifie ce dicton ? Que tu peux faire ce que tu veux dans la limite où tu n’empiètes pas sur le bonheur de quelqu’un. En gros, toi, tu n’emmerdes personne en te consacrant à toi-même.

Mais ceux qui y voient un problème, eux, empiètent sur ta liberté à toi en donnant leur avis probablement non sollicité…

Encore un truc que j’ai du mal à comprendre : pourquoi les gens mettent-ils tant d’efforts à se mêler de la vie des autres au lieu de se consacrer à améliorer la leur ?

Tu AS « quelqu’un dans ta vie ». Tu as des gens dans ta vie. Tu as tes proches, tes amis, peut-être des animaux de compagnie, et toi-même.

Pourquoi « avoir quelqu’un dans sa vie », ça signifierait choisir une personne avec laquelle tu décides d’être une paire, avec laquelle tu dois être romantique, fidèle, et avoir une relation amoureuse et sexuelle ?

C’est super pour les gens qui aiment ça. Vraiment. Et eux, on ne les embête pas.

Mais si toi t’as pas envie, pourquoi se forcer ?

C’est comme si des célibataires bien dans leur vie venaient dire à des gens en couple :

C’est pas normal d’être en couple, je sais que tu n’es pas heureux comme ça. Pour être normal, pour s’épanouir, il faut être célibataire.

Ça n’a aucun sens, on est d’accord ?

Chacun fait ce qui le rend heureux. Si c’est de te marier et avoir beaucoup d’enfants, super pour toi. Si c’est d’être dans une relation libre ou de polyamour, super aussi. Si c’est être seule, pareil, SUPER.

Il y a plein de célibataires disponibles pour de bons moments à partager ensemble, de manière passagère ou plus permanente, et ça se passe très bien pour elles et eux.

twi

Il y en a qui n’ont pas envie de se cantonner à des choses délimitées. Il y en a pour qui le romantisme n’est pas une priorité. Julie, 31 ans

Faire le choix d’être célibataire

Donc revenons à toi Nadia, toi pour qui le célibat est un choix.

Des célibataires qui recherchent une relation, il y en a un paquet. Trouver quelqu’un qui cherche à se mettre en couple, c’est simple (après, c’est la compatibilité qui peut être délicate).

Se suffire à soi-même sans vivre à travers le regard de l’autre, c’est plus compliqué.

Tu n’es pas moins désirable et tu ne mérites pas moins d’amour que qui que ce soit d’autre. Et ton problème, ce n’est pas que personne ne veut de toi. C’est TOI qui ne veux de personne ! Et c’est pas un problème.

C’est marrant, comme les gens ont l’air de tout de suite se dire que t’es pas normale ou bizarre car « les autres » ne veulent pas de toi…

Sans se dire que, peut-être, que c’est toi qui ne veut pas d’eux.

Mais non, j’oubliais, ça c’est juste une excuse, au fond tu n’es qu’une célibataire désespérée, ben oui ! (NON.)

Tu n’es pas une vieille patate rassise, tu es une merveilleuse créature, tu n’aurais aucun mal à trouver quelqu’un.

Et ce n’est même pas que tu es « difficile » ou que tu attends naïvement le prince charmant. C’est que tu apprécies ta propre compagnie !

Et celle de tes proches. Et peut-être même, tiens, celle de tes plans cul.

Si avec TOUT ça, les gens qui formulent le type de remarques qui ont donné naissance à cet article continuent à te regarder de travers, voire avec pitié…

Il y aura moins de gens, c’est sûr. Mais de toute façon, tu es du genre à privilégier le bien-être personnel à la conformité, donc tout ira bien pour toi !

Le meilleur conseil que je puisse te donner, c’est de les dégager gentiment de ta vie et de commencer à faire un petit tri. Du genre, garder seulement à tes côtés des personnes bienveillantes.

Si tu te trouves dans cette situation, partage ton expérience dans les commentaires, ainsi que tes conseils pour rabrouer le caquet des mauvaises langues OBSÉDÉES par le couple !

A LIRE SUR FAUNES ET FEMMES MAGAZINE

«J'ai commencé à libertiner à son insu depuis peu»

«J’ai commencé à libertiner à son insu depuis peu»

[C’est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Jeanne, qui s’est enfermée dans une relation de couple ne la satisfaisant pas, et animée par l’envie dévorante d’explorer d’autres univers.

c40a3e9eec9af2af340ebc18840b69e4

Entre l’amour et la haine recommençons à zéro

Même si cela te semble dur à entendre, tu te crées des expériences de souffrances et de provocations pour ne pas te perdre sur ce chemin que tu dis suivre sérieusement. Sauf que le chemin dont tu parles et celui que tu prends est différent. Tous tes chemins vont quelque part, tu es persuadé de trouver ce qu’est l’amour au bout de l’un d’entre eux.

fille qui ne veut rien prouver a personne

Vous n’avez rien à prouver, à personne

Tenter d’être les meilleurs, ou de nous montrer particulièrement supérieurs à la moyenne sur certains aspects est un signal sans équivoque d’insécurité. Bien que personne n’ait à prouver quoi que ce soit aux autres, certains continuent de penser le contraire et agissent en fonction de cela.

lacher prise relaxation relativiser

Lâcher-prise: expirer et tomber

Dans un monde plein d’agitation, qui nous sollicite de toutes parts et qui n’attend rien de moins de nous que l’excellence et la maîtrise, nous pouvons parfois nous sentir débordé, voire perdu. C’est notre insistance à vouloir tout contrôler, tout anticiper qui se retourne contre nous. La seule solution à ce sentiment : le lâcher prise pour préserver sa santé mentale et physique !

#JusticepourJulie : Quand la justice protège 20 pompiers accusés de viols sur mineure

Des rassemblements ont lieu le 7 février à 14h30 à Paris, Lyon, Metz, Marseille, Strasbourg, Avignon, Marseille, Clermont-Ferrand, La Rochelle… pour … #JusticepourJulie : Quand la justice protège 20 pompiers accusés de viols sur mineure

Le Bois-des-Pères, un écosystème menacé

Le Bois-des-Pères, qui borde l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR), serait mis en danger par la neige souillée déversée illégalement par … Le Bois-des-Pères, un écosystème menacé

Une entreprise de technologie de l’information de Saint-Laurent fête ses 30 ans

Motivé par son sens de l’entrepreneuriat, Marc Beaulieu a mis sur pied sa propre entreprise de technologie de l’information, Present, qui s’est … Une entreprise de technologie de l’information de Saint-Laurent fête ses 30 ans

Feminists in the City : « Se soutenir entre femmes peut aussi faire avancer l’égalité » 2/2

Composé de Cécile Fara et Julie Marangé, le duo des fondatrices de Feminists in the City a vu le jour alors qu’elles étaient étudiantes à Sciences Po… Feminists in the City : « Se soutenir entre femmes peut aussi faire avancer l’égalité » 2/2

Paris 1

La dérive des parisiens, la secousse des enlèvements des voitures….

La route et longue, et j’ai étais beaucoup fatiguée, mais pas trop le choix, j’arrive sur paris je tourne en rond pendant 45 min pour trouver une petite place pour me garer impossible vraiment impossible 20 min de retard à mon rendez-vous..

Estime de soi

Peur de l’abandon et du rejet : quelles solutions ?

Pensez à la raison pour laquelle l’idée d’être abandonné vous effraie tellement. De quels scénarios avez-vous peur ? Si l’on vous abandonnait aujourd’hui, qu’allez-vous ressentir ? Quel genre de pensées traverserait votre esprit ?

a272871c9d3a1a0236f25141de221087

RÊVER DE BÂTIR L’AVENIR

Mon objectif n’a jamais été de créer une entreprise. Mais de bâtir quelque chose susceptible de changer le monde

New york

Reconnaître le passé pour aider à construire l’avenir

Il ne faut pas trop forcer le destin. L’avenir est moins facile à manœuvrer que le passé. Il faut attendre tel qu’il est prévu.

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

3 thoughts on “Témoignages : « Pourquoi je veux rester célibataire »

  1. Bonjour Diana, je crois que les gazelles sont jaseuses de vous , gare aux prédateurs
    Pourquoi voulez-vous rester célibataire ? , alors que vous devez donner naissance à de beaux enfants et filles pour faire perpétuer votre beauté à travers eux , et non pas parrainage d’un enfant qui n’a pas les mêmes gènes que vous !!!!!

%d blogueurs aiment cette page :