Lady gaga et les lunettes à gogo

Lady gaga et les lunettes à gogo

lady gaga et les lunettes c3a0 gogo
  • NATIONALITÉ américaine
  • DATE DE NAISSANCE 28/03/1986
  • SIGNE ASTRO Belier
  • MÉTIER Chanteuse
  • Personnalité du prénom Lady

Dès ses premières sorties, Lady Gaga dévoile sa collection impressionnante de lunettes de soleil.

Certes, ses tubes font le tour de la planète, mais Lady Gaga ce n’est pas juste de la musique sur laquelle on se déhanche joyeusement, Lady Gaga c’est aussi tout un style vestimentaire et une attitude. Alors prête pour les paillettes, le skaï et les sous-vêtements sexy? On vous laisse décider…

Futurisme
Lady Gaga se moque de la crise économique, elle regarde plus loin et voit l’avenir en rose fluo, en bleu électrique et en version futuriste. Mi-femme, mi-humanoïde, qui est vraiment Lady Gaga? Une extraterrestre ou une fashionista? En tout cas, elle n’a peur de rien en matière de mode.

lady

Définitivement inspirée par les années 80, la chanteuse aime les maillots échancrés qui nous rappellent les tenues de sport d’il y a 20 ans. C’est que la demoiselle aime jouer les filles sexy et n’hésite pas à se balader en petite tenue. A elle, les sous-vêtements sans survêtement!

Couleurs à gogo
Lady Gaga voit la vie en rose, mais aussi en jaune, en doré, en argenté, en vert, en bleu… Vous l’avez compris, cette demoiselle ne craint pas les mélanges de couleurs et elle les utilise pour créer sa petite touche personnelle qui surprend toujours son public. A elle aussi les imprimés léopard, les petites fleurs bleues ou le skaï. Mélanger les matières et les motifs, rien de mieux pour se créer un look hors du commun.

lok lady

BIO

Lady Gaga, de son vrai nom Stefani Joanne Angelina Germanotta, est née en 1986 à New York (USA). En 2005, elle monte un groupe baptisé The Stefani Germanotta Band (SGBand). Repérée par le producteur Rob Fusari, elle obtient son nom de scène, inspiré par la chanson de Queen, « Radio Ga Ga ». Très influencée par la musique dance électronique d’avant-garde, par David Bowie et Andy Warhol, elle sort son premier album intitulé « The Fame » en 2008. Les singles « Just dance » et surtout « Poker Face » (près de 10 millions d’exemplaires vendus) la propulseront au sommet des charts mondiaux. Son second album, « Born this way », sort en mai 2011 et rencontre un succès encore plus grand. Personnage controversé, elle mêle des références pop et culturelles dans ses apparitions scéniques et dans ses clips. Icône de la mode aux tenues extravagantes, elle est autant une performeuse qu’une chanteuse. Elle a remporté cinq Grammy Awards et treize MTV Video Music Awards. En 2013, elle annonce la sortie de son nouvel album : Artpop. Côté coeur, Lady Gaga semble avoir trouvé l’âme soeur en la personne de l’acteur et mannequin Taylor Kinney depuis fin 2011.

Mercredi 23 avril, Lady Gaga a révélé la liste des chansons et collaborations figurant sur son très attendu sixième album, « Chromatica ».

Lady Gaga semble aussi impatiente que ses fans que son album « Chromatica » sorte dans les bacs. Depuis déjà quelques semaines, la pop star distille des informations sur son nouvel opus, dont la date de sortie est toujours inconnue. Après avoir révélé les différentes couvertures de « Chromatica », Lady Gaga a partagé hier sur son compte Instagram un visuel du dos de la pochette de l’album. L’occasion de découvrir avec qui l’interprète de « Stupid Love » s’est associée pour chanter une partie des ses nouveaux tubes.

Cette Barbie moderne affiche aussi ses courbes sans complexe et est beaucoup moins sage que notre poupée d’enfance. Et sa folie passe également par son maquillage et ses perruques: blonde platine, en version longue ou courte, avec noeuds intégrés ou pas, en arborant des faux cils gigantesques ou des lunettes extravagantes, etc. Lady Gaga frôle parfois le look des travestis mais avec une touche sexy indéniable. Alors convaincues?

ARIANA GRANDE ET ELTON JOHN SUR LA « PLANÈTE » CHROMATICA 

Sur la pochette verte de « Chromatica », on compte seize titres, dont trois sont des collaborations artistiques. Le premier nom à y figurer est celui de la jeune diva Ariana Grande, avec qui Lady Gaga a enregistré sa quatrième chanson, intitulée « Rain On Me ». Plus bas, le nom du girls band sud-coréen Blackpink, qui a collaboré avec Lady Gaga sur le morceau « Sour Cherry ». Et pour terminer, celui du maestro Elton John, avec qui la vedette de «  A Star is Born » chante sur son titre « Sine From Above ». Pour l’heure la seule chanson de l’album à avoir été dévoilée est « Stupid Love », dont le clip est sorti le 28 février dernier. 

Si Lady Gaga se langui de pouvoir retrouver la scène, ses fans et d’enfin débuter sa tournée mondiale, la jeune femme de 33 ans demeure active durant le confinement. Le week-end dernier, la chanteuse a organisé, en partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé, le plus grand concert virtuel qui soit, avec 70 artistes. Intitulé « One world together at home », ce show a duré huit heures et permis de récolter plus de 130 millions de dollars pour soutenir le personnel soignant dans sa lutte contre le Covid-19.

Lady Gaga, c’est l’excentricité incarnée, un goût prononcé pour le conceptuel et l’expérimentation mais aussi une capacité sans limite à nous halluciner. Dingue de mode et reine de la provoc’, la chanteuse ne connaît pas la demi-mesure et affiche la surenchère à longueur de temps.

Folle de chaussures spectaculaires, elle affiche une autre obsession, moins spectaculaire mais tout aussi compulsive : les lunettes. De vue, de soleil, elle les collectionne. Rondes, rectangulaires, en forme de coeur ou même en strass, l’esthétique prime incontestablement sur le pratique.

Dernier de ses soucis, le sens du pratique passe justement souvent au dernier plan. La preuve avec ses lunettes pied de poule ou son modèle mouche. Fashionista jusqu’au bout, la chanteuse est prête à jouer les taupes pour briller avec ses accessoires.

A LIRE AUSSI