Je ne t’oublierai jamais, mais je te laisserai partir

On n’oublie pas une personne du jour au lendemain, et si c’est le cas, c’est qu’elle n’a jamais été vraiment importante

J’ai eu à dire adieu plus souvent que je ne l’aurais souhaité, mais tout le monde peut dire ça. Peut importe le nombre de fois que l’on ait fait ça, peut importe que ce soit pour une bonne cause, dire adieu ça fait mal. Bien qu’on oubliera jamais ceux qu’on a abandonné on se doit de toujours aller de l’avant.

Ceux qui ne sont plus dorment au plus profond de notre cœur mais leur absence continue d’être une abîme de douleur dans notre mémoire : ils sont partis sans que l’on puisse leur dire adieu, sans un « je t’aime » ou même sans un « pardon ».

Cette angoisse vitale rend le processus de deuil très difficile.

La mort devrait être comme un adieu sur le quai d’une gare, où l’on pourrait disposer d’un intervalle de temps, où avoir cette ultime conversation, où offrir un long câlin et laisser partir avec la confiance que tout va bien se passer.

Mais, rien de tout cela n’est possible.

Ceux qui nous ont laissés ne sont pas absents, ils subsistent dans chaque battement de notre cœur, ils se reposent dans notre esprit et nous donnent de la force chaque jour alors que nous les honorons de nos sourires…

Anne Morrow Lindberg, célèbre écrivaine et aviatrice du début du XXème siècle expliquait dans sa biographie que la douleur n’est pas universelle.

La souffrance est quelque chose d’extrêmement personnel que seule la personne qui la vit peut comprendre, dans le but de commencer, petit à petit, un lent processus de reconstruction intérieure.

Car la mort ne connaît pas les adieux et c’est quelque chose que nous devons accepter, tôt ou tard. Nous vous invitons à réfléchir à cela.

Lorsqu’on vit ce genre de choses, on commence à structurer un plan dans sa tête pour comprendre pourquoi cette personne à tourné la page sur nous.

Evidemment, le fait de réfléchir à cette histoire a une conséquence directe très simple : on finit par se faire des films auxquels on ne croit pas.

On essaie de trouver des excuses à la personne qui nous ignore, qui agit de manière indifférente et qui, en plus, nous fait du mal. On passe des nuits entières éveillés, on torture son estime de soi, on dit adieu à la fierté et on met en miettes son amour propre.

A la fin, c’est un paysage désolant qui se dresse devant nous. Cela dit, vous pouvez être au plus bas, mais quand on touche le fond, on ne peut que remonter.

Au même moment où vous vous rendez compte que cela fait longtemps que cette personne ne se soucie pas de vous, vous réalisez que la personne dont vous devez vous occuper, c’est de vous.

Si vous cultivez cette relation, vous créerez un réseau d’échanges sains à partir desquels personne ne pourra vous détruire.

Ceux qui sont partis sans demander la permission ou sans dire adieu

On dit souvent que le seul aspect « positif » des maladies en phase terminale est que, d’une certaine manière, elles permettent à la personne d’accepter petit à petit son état et même de préparer son processus d’adieu.

C’est ce que l’on appelle aujourd’hui « bien mourir ». Cependant, même si la famille est très bien préparée à ce moment ou à ce « détachement », elle vit ce départ de manière traumatisante également.

Ceux qui sont partis sans demander la permission, ni dire adieu sont sans aucun doute les absences les plus difficiles à accepter lors du processus de deuil qui passe par 5 étapes selon le modèle de Kübler-Ross.

Comment savoir rapidement que nous ne sommes pas important à ses yeux ?

Si quelqu’un n’est pas capable d’éviter de vous voir souffrir, il ne mérite pas votre amour, et l’amour ne laisse pas de place aux rôles principaux, aux idéaux ou à l’orgueil.

Nous avons tendance à faire une montagne d’un rien, ce qui mène à l’auto-destruction.

Aimer implique une responsabilité, celle de rendre les moments difficiles plus supportables, celle de profiter des bonnes choses, de se prendre la main et d’accompagner l’autre. Quand tout cela s’efface, quelque chose ne va pas…

« Quand tu es en couple et que tu te rends compte que ton partenaire pourrait te faire éviter une montagne de souffrance et qu’il ne le fait pas, c’est que tout est terminé. 

4 signes qui prouvent qu’il ne vous apprécie pas

1. Il ne vous épargne pas la souffrance parce que sa vie est plus importante

Le fait que sa fierté, ses projets et ses intérêts valent mieux que votre bien-être, est le signe que quelque chose ne va plus entre vous deux.

2. Il n’écoute pas vos demandes et vous vous sentez coupable et égoïste quand vous demandez de l’air

Il ne respecte pas les principes de base d’une relation : dévouement et gratitude.

3. Les petits détails brillent par leur absence

Vous ne partagez presque plus rien, non pas parce que vous ne voulez pas, mais parce que toute chose passe avant vous deux, ou plus précisément, avant vous, car il n’a pas envie de maintenir vivante la flamme de l’amour.

4. Il ne s’occupe pas de vous

Il se peut que vous ayez le sentiment que cette personne est plus présente dans les bons que dans les mauvais moments, mais il est probable qu’elle ne soit à vos côtés ni pour les uns, ni pour les autres.

Que vous faut-il de plus pour comprendre que quelque chose ne tourne pas rond ?

En général, on se fond dans des sentiments d’incrédulité et de déni, jusqu’à dériver, dans le pire des cas, jusqu’à un état de désorganisation vitale marquée par la colère chronique ou la dépression.

La mort inattendue d’un être cher génère plus qu’un impact émotionnel intense.

La perte laisse beaucoup de projets en suspens, de mots non dits, de regrets, d’excuses non formulées et d’un besoin désespéré de pouvoir dire adieu.

Les réponses à tout cela resteront alors dans notre intérieur, et c’est ici que nous devrons nous réfugier pendant un moment déterminé pour y trouver le calme, le soulagement et l’acceptation.

La blessure de la perte, de cette absence si douloureuse et inattendue, se guérira avec le temps.

Même si ce sont des vides qui ne s’oublient jamais, notre cerveau est quand même « programmé » pour surmonter l’adversité grâce à cet instinct quasiment inné qui lui ordonne d’aller de l’avant.

Pour cela, il suffit de prendre soin de soi et de s’écouter comme quelqu’un qui recomposerait un morceau de porcelaine fragmenté.

Nous le réunifierons avec de bons souvenirs qui honorent l’être aimé et avec cette matière dont sont faites les amours qui ne s’oublient jamais.

Ne déplacez pas des montagnes pour quelqu’un qui ne bouge même pas une pierre pour vous. Il est temps de faire don de votre absence à ceux qui n’apprécient pas votre présence. Libérez-vous et libérez vos émotions…

 Ce que l’on ne peut pas faire c’est vivre en ayant peur du prochain adieu, parce qu’il y a peu de chance qu’il n’y en ai pas d’autres. Le tout c’est de savoir reconnaître quand un adieu est une bonne chose, l’occasion de prendre un nouveau départ.

A LIRE AUSSI

Jean-Jacques Bourdin, en juin dernier. (Joel Saget/AFP)

Jean-Jacques Bourdin: Enquête ouverte pour des soupçons d’agression sexuelle

Le Parisien révélait samedi matin qu’une plainte pour agression sexuelle avait été déposée mardi 11 janvier au commissariat du XVIe arrondissement de Paris à l’encontre de Jean-Jacques Bourdin par une ancienne journaliste de RMC et BFM.

Amour et travail : une source de performance méconnue

Amour et travail : une source de performance méconnue

Il nous semblait important,  de battre en brèche les stéréotypes légalistes (risques de harcèlement sexuel), moralisant (c’est pas honnête, pas bien quoi !) et pseudo-managériaux (conflits d’intérêts et source d’improductivité) pour affirmer au contraire que…

A LIRE

#coronavirus #londres #mieuxetre #sesentirbien #pleineconscience #santenaturelle #developpementpersonnel #bienveillance #sophrologie #bienetreaunaturel #prendresoindesoi #bienêtre 20 minutes Actualité Actu santé Afrique Amour-sexualité Avenir Bien-être Confiance en soi Conforama Cosmopolitain Célébrité DIANA ABDOU Diana ABDOU Rédactrice En Chef Développement-Durable Développement personnel elleMagazine Fait divers France Info International L'amour psychotique Le Figaro le journal des femmes Le mag Le Parisien Litérature Londres magazines Marie Claire Mode mode de vie Monde Nancy Psychologie SAVERNE Shopping Société Soldes Tendance mode Trans identité Versace.com vogue Voyages

Crédit photo : Diana ABDOU Éditrice En Chef Web | Diana Unlimited
close

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers sujets en lien avec l'actualité santé et grandes thématiques de société.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Supportscreen tag
%d blogueurs aiment cette page :