Rien & Bien On se souvient de rien, et puisqu’on oublie tout, rien c’est bien mieux que tout.

On n’oublie jamais ceux qu’on aime. Tout passe tout s’efface hors le souvenir. L’amitié et l’amour les pleureront toujours. Le temps passe les souvenirs restent.

On oublie ce qu’on a besoin de se rappeler et on se souvient de ce qu’il faut oublier.Tout s’oublie, même les grands amours. C’est ce qu’il y a de triste et d’exaltant à la fois dans la vie. C’est pour ça qu’il est bon quand même d’avoir eu un grand amour, une passion malheureuse dans sa vie. ça fait au moins un alibi pour les désespoirs sans raison dont nous sommes accablés.

Le passé est fait pour être oublié, pas pour être vécu, car c’est en connaissant le malheur qu’on comprend la valeur du bonheur. Vivez dans le présent. La peine ne sera jamais oubliée, tant qu’on a pas réparé ce qui nous a brisé.

N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais t-en une armure et nul ne pourra l’utiliser pour te blesser.

On s’habitue à tous, que ce soit à une chose qui disparait, une amitié brisée, un amour perdu, une absence, le temps joue contre l’oubli et l’oubli nous fait perdre le fil de notre attachement, il reste la pensée et celle-ci heureusement, l’oubli ne peut rien y faire…

Ce sont toujours les odeurs, les sons, les petits faits sans importance apparente qui sont les plus tenaces et qui, le plus souvent, empêchent les jours de sombrer les uns après les autres dans l’oubli.

Effacer le passé, on le peut toujours : c’est une affaire de regret, de désaveu, d’oubli. Mais on n’évite pas l’avenir. Le pire dans le sentiment amoureux c’est de se focaliser sur l’amour qu’on a donné à quelqu’un qui nous a laissé tomber. Ouvrez-vous à la vie, il faut avancer et aimer de nouveau. Il faut avancer parce que c’est la seule manière que nous ayons de nous reconstruire.

La mémoire , c’est ce qui nous permet de ne pas oublier ceux qui ne sont plus là , qui nous permet de nous souvenir des bons ou moins bons moments , et qui nous permet d’avoir de la reconnaissance et de la gratitude envers les gens qui nous ont tendu la main un jour.

L’amour intense perdu, une blessure qui ne se refermera jamais comme le couché de soleil qui disparaît pour vous mettre dans les ténèbres, mais au petit matin le soleil brille, la vie scintille à nouveau et vous emmène dans la fraîcheur d’un autre amour. L’amour finit toujours par se transformer en cicatrice, plus ou moins vaste, plus ou moins silencieuse. La question n’est pas de savoir si l’amour est supportable ou non. La question est de savoir si l’on se protège ou si l’on s’expose. Si l’on vit à l’abri ou à découvert. Si l’on est prêt à porter sur soi la trace de nos histoires, à même la peau.

C’est dangereux d’aimer, quand chaque fois se profile le risque d’un abandon, d’une trahison. C’est violent, un amour qui se construit sur des attentes qui sont des exigences. C’est fragile une relation qui accepte de se nourrir de leurres, qui se perd entre besoins et désirs blessés.

Personne ne nous a dit non plus que le plus dur, ce n’était pas les ruptures, mais la déliquescence. Le délitement des relations, des êtres, des goûts, des corps, de l’envie. Jusqu’à une sorte de marécage où il est impossible de savoir ce que l’on aime. Et ce que l’on déteste.. Les gens qui s’aiment sont toujours indécents. Et pour ceux qui ont perdu l’amour, le spectacle des amants est une torture qu’ils nient en crachant dessus ou en s’en moquant.

L’amour, ce n’est pas juger, c’est donner à l’autre le confort de se récupérer quand il s’est perdu. On le voit bien chaque jour dans nos pauvres petites existences. On oublie si facilement que tout peut s’arrêter d’un moment à l’autre.

A LIRE AUSSI

A LIRE

91a64e0dc918381dd3299175bb86a9ea

Toucher vaginal, spéculum… À quoi doit ressembler un examen gynécologique normal ?

Toucher vaginal, spéculum... À quoi doit ressembler un examen gynécologique normal ?
Toucher vaginal, spéculum… À quoi doit ressembler un examen gynécologique normal ?©pepifoto/IStock

Après les révélations et accusations sur certains gynécologues, on fait le point sur le déroulé d’un examen de routine. 


Le 22 juin dernier, « Marianne » révélait que deux plaintes pour « viol » ont été déposées contre la secrétaire d’État Chrysoula Zacharopoulou. Les faits se seraient déroulés dans le cadre des fonctions de gynécologue de Chrysoula Zacharopoulou, qui exerçait aux côtés d’Emile Daraï. Fin septembre, « Franceinfo » révélait que ce dernier, chef du centre endométriose de l’hôpital Tenon à Paris, était visé par une enquête interne et par une plainte pour viol. Quelques jours plus tard, c’était au tour d’un autre médecin du même service d’être mis en cause pour des violences obstétricales supposées. Ces violences sexuelles ont de particulier de s’être déroulé dans un cadre médical. Quels sont les gestes normaux lors d’un examen gynécologique ? Pour mieux comprendre, on revient sur le déroulé d’une consultation de routine. 

COMBIEN DE TEMPS DURE UNE CONSULTATION DE GYNÉCOLOGIE ? 

Environ une trentaine de minutes – dont maximum 10 minutes d’examen physique, hors actes spécifiques comme la pose d’un stérilet – mais cela peut prendre plus de temps en fonction des questions que vous pouvez avoir pour votre médecin. Nasrine Callet est gynécologue, oncologue et médecin référent pour les femmes à risque génétique de cancer du sein et des ovaires à l’Institut Curie. Elle milite pour une prise en charge plus humaine des patientes. Sa réponse est sans équivoque : « Un examen de gynécologie, ce n’est pas comme aller chez le dentiste ou l’ophtalmo, c’est très intime. On commence forcément par une discussion avec la patiente, on prend le temps. » Avant tout examen physique, le praticien doit donc instaurer un dialogue. Une façon de se renseigner sur la raison de sa venue, ses antécédents, mais aussi et surtout de la mettre à l’aise.

« Le B.A.-BA, c’est mettre en confiance la patiente, insiste Dr. Callet. Et par cela, j’entends aussi ne pas poser de questions inutiles, qui sont juste perverses. » Savoir pourquoi la patiente a pris rendez-vous, ce qu’elle en attend, quels sont ses antécédents et si elle prend une contraception adaptée (de façon à éviter la pilule pour une fumeuse ou un stérilet au cuivre pour une personne souffrant d’endométriose, par exemple) sont des questions importantes pour que le praticien apprécie la bonne santé de la patiente. 

LES QUESTIONS SUR MA VIE SEXUELLE SONT-ELLES UN PASSAGE OBLIGÉ ? 

Non ! C’est une idée assez répandue, mais elle est fausse. « On n’a pas besoin de connaître les détails de la vie sexuelle de notre patiente pour bien la prendre en charge, assure la gynécologue. Dans mon cas, je préfère aborder le sujet de façon plus naturelle. » En cas de consultation pour des infections fréquentes ou pour une IST, il est en revanche indispensable que le, la ou les partenaires soient également soignés. « Mais là non plus, pas besoin de demander des détails. Je demande si ma patiente a un, une ou plusieurs partenaires qui pourraient nécessiter des soins, je fais des ordonnances et je rappelle simplement qu’il faut veiller à ce que chaque personne exposée soit soignée. »

Et en aucun cas, le praticien ne doit tenir des « propos porteurs de jugement sur la sexualité, la tenue, le poids », indique notamment le rapport du HCE, commandé par Marlène Schiappa et publié en 2018, qui liste six types d’actes qui ne doivent avoir lieu sous aucun prétexte pendant un examen – sans quoi, il vous est possible de déposer plainte auprès de la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins. 

DOIS-JE FORCÉMENT ÊTRE NUE PENDANT L’EXAMEN ? 

Certainement pas pendant la phase de dialogue. Ensuite, il faudra enlever le bas pour procéder à l’examen, puis le haut pour la palpation de la poitrine – qui permet de détecter un potentiel cancer du sein. Dans tous les cas, vous pouvez demander à garder le haut pendant l’examen vaginal, et inversement. Certains gynécologues proposent même des blouses jetables pour davantage de confort. Aucun praticien ne peut vous obliger à vous mettre totalement nue : le gynécologue a le devoir de prendre en compte le caractère très intime des conditions dans lesquelles ces examens sont pratiqués, comme détaillé dans le rapport du HCE sur la question. 

LES QUATRE FERS EN L’AIR SUR LA TABLE D’EXAMEN, C’EST OBLIGATOIRE ?

À sa publication, ce même rapport réclamait justement que d’autres positions de consultations, plus respectueuses de l’intimité des femmes, soient prises en considération par les médecins. Il y est notamment question de la position du décubitus latéral, où la patiente est allongée sur le côté. Celle-ci est courante au Québec, par exemple.  

Dans tous les cas, le dialogue reste central dans l’examen gynécologique – c’est d’ailleurs censé être ce qui prend le plus de temps dans la consultation. Au cours de l’examen, le praticien est tenu de vous expliquer le déroulé, et de vous demander votre consentement avant chaque acte pratiqué. « Outre le consentement, nécessaire, il est important de toujours montrer ce qu’on fait, insiste Nasrine Callet. Un examen gynécologique se fait en binôme. » 

LE SPÉCULUM EST-IL NÉCESSAIRE ? 

Souvent, oui. « C’est la seule façon de voir le col de l’utérus et les parois du vagin », détaille la Dr. Callet. L’outil, qui peut être impressionnant, passe par la vulve pour aller dans le vagin. « Si c’est la première fois qu’une femme vient en consultation, je lui montre ce que c’est. C’est important de comprendre comment marche un examen aussi intime. »

Si, il y a quelques années, les spéculums étaient majoritairement en fer, ils sont de plus en plus souvent en plastique et à usage unique – plus faciles à manier et plus doux pour la patiente. Dans tous les cas, il existe des spéculums de différentes tailles, adaptés aux patientes : des plus petits pour celles qui n’ont pas eu beaucoup de rapports ou qui sont ménopausées, et des plus grands pour les femmes en post-partum. Le gynécologue est tenu d’adapter ses gestes à votre sensibilité : il peut par exemple mettre du lubrifiant sur le spéculum pour ne pas vous irriter, et faire les choses en douceur. « Et si la patiente peine à se détendre, on arrête l’examen et on dialogue avant de le reprendre », insiste Nasrine Callet. 

« Dans les pays anglo-saxons, on ne le met pas toujours, explique également la gynécologue. Mais il est nécessaire pour voir s’il n’y a pas de tumeur du col de l’utérus, par exemple, pour les frottis et pour les poses de stérilet. » Le médecin est tenu de vous prévenir avant de l’insérer, et avant de l’enlever – pour vous éviter un maximum de gêne.  « Il est aussi important de respecter le choix de la patiente si pour elle, la virginité physique est importante. Dans ce cas, j’essaie au maximum d’éviter le spéculum, et on ne fait qu’un examen par palpation », détaille Dr. Callet. Certains praticiens, notamment aux Etats-Unis, proposent également à leurs patientes d’insérer elles-même le spéculum, si elles sont plus à l’aise ainsi, comme le rapporte notamment cet article de « Teen Vogue » (en anglais). 

ET LE FROTTIS ? 

Cet examen particulier permet d’analyser le col utérin et de détecter le papillomavirus, responsable d’une majorité de cancers du col de l’utérus. Le prélèvement se fait avec un spéculum et un écouvillon, sorte de long coton-tige, qui vient frotter le col. Ce geste peut être un peu douloureux. La Haute Autorité de Santé recommande un premier frottis à 25 ans, puis un second l’année suivante. Si les résultats sont normaux, il faut en faire un tous les trois ans par la suite. Ce n’est donc pas un geste obligatoire lorsqu’on consulte un gynécologue pour la première fois, à moins de 25 ans – même s’il s’agit d’une consultation pour une contraception. 

DES « ALLERS-RETOURS » RÉPÉTÉS AVEC LES DOIGTS PEUVENT-ILS FAIRE PARTIE DE L’EXAMEN ? 

Absolument pas. Le toucher vaginal, indispensable pour repérer les anomalies de type kystes, ne nécessite pas d’allers-retours similaires à la masturbation. Le praticien met un doigtier en plastique qui recouvre son majeur et son index, pour palper l’utérus et les ovaires dans le vagin. L’autre main est posée sur le bas ventre pour constater toute modification d’élasticité, de forme, de volume ou de place de l’utérus. Encore une fois, il doit vous prévenir et vous informer des raisons de ces gestes, lesquels doivent être exécutés de façon à ne pas vous faire mal.

ET ENFIN, EN QUOI CONSISTE LA PALPATION DES SEINS ? 

Là encore, il ne doit rien y avoir de « sexualisant » dans les gestes de l’examen. Il s’agit d’un examen permettant de détecter un éventuel cancer du sein. Avec le plat de la main, le médecin palpe la poitrine et le dessous des aisselles, en vous détaillant les gestes de façon à ce que vous puissiez les reproduire chez vous

baea97ebd6a84c5a72978e94bd5fb888

En Moselle : enquête ouverte pour tentative de féminicide après un incendie dans un appartement à Metz

En Moselle : enquête ouverte pour tentative de féminicide après un incendie dans un appartement à Metz
© Alan Schein / Getty Images

Une enquête pour tentative de meurtre par conjoint a été ouverte après qu’une femme a été retrouvée grièvement brûlée dans l’incendie de son appartement à Metz, a annoncé jeudi le parquet de la ville. 


Le pronostic vital de la victime, une jeune femme de 24 ans, était engagé lorsque les secours sont intervenus à la mi-journée, a précisé le procureur de la République, Yves Badorc. Son mari, un homme de 31 ans, a été retrouvé blessé par les pompiers en bas de l’immeuble après s’être « enfui par la fenêtre », a-t-il ajouté. 

Le parquet reste toutefois « très prudent », indiquant qu’« il y a des constatations complémentaires à faire sur l’origine du sinistre ». Toujours hospitalisés, « ni l’homme, ni la femme n’ont été entendus » par les enquêteurs, a aussi précisé Yves Badorc. L’enquête a été confiée aux policiers de la sûreté départementale. 

LA POLICE APPELÉE PAR DES VOISINS  

Depuis le 1er janvier 2022, 59 femmes ont été victimes de féminicides selon le décompte du collectif féministe Nous Toutes. Lors de la présidentielle, Emmanuel Macron avait affirmé que l’égalité femme-hommes, dont la lutte contre les violences faites aux femmes, serait à nouveau la « grande cause du quinquennat ».  

Les pompiers avaient été appelés par des voisins en fin de matinée pour un incendie dans l’appartement de ce couple, situé au deuxième niveau d’un immeuble de quatre étages. Le feu s’était propagé dans tout l’appartement mais a été rapidement éteint et n’a pas touché les autres logements, a indiqué le commandant Gaël Zimmer, à la tête de la 5e compagnie d’incendie et de secours de Metz-Orne, présent sur les lieux. Le sinistre a mobilisé au total une quarantaine de sapeurs-pompiers et une dizaine de véhicules, a-t-il ajouté. 

À LIRE ÉGALEMENT

Au rapport : l’agriculture biologique la Cour des comptes dénonce des moyens de l’Etat «insuffisants»
l’arrosage des tomates

Au rapport : l’agriculture biologique la Cour des comptes dénonce des moyens de l’Etat «insuffisants»

A Singapour pour les passionnés de culture
7c5728ae4d5e28f14ff4780848026c0d

A Singapour pour les passionnés de culture

mentalgame 2
mentalgame 2

Mode de vie : de quoi parle-t-on ? Peut-on l’adopté

Le style d'Anne Hathaway est la cascousse s'habille en Prada, et on adore
c33c2f35bcc6283bc69112f411ac02ba

Le style d’Anne Hathaway est la cascousse s’habille en Prada, et on adore

La démocratie en béton
Muzharul islam chittagong university

La démocratie en béton

d356ccd8623cd711ff0adf73d20571e5
d356ccd8623cd711ff0adf73d20571e5

Une page se tourne mais un nouveau chapitre commence

ac4470cc1d5b81bcc4c11c0595513a6e
ac4470cc1d5b81bcc4c11c0595513a6e

Pays-Bas : une découverte exceptionnelle d’un temple romain “ intact et complet ”

7f5e35e075a209ba741cec2ff946f0a1
7f5e35e075a209ba741cec2ff946f0a1

Le bonheur auquel chacun aspire : le désir, le plaisir, la morale

drapeau lgbt lutte homophobie transphobie 1 1024x693
drapeau lgbt lutte homophobie transphobie 1 1024×693

En 2022 l’obsession anti-LGBTQI+: Son fonctionnement, ses causes, ses inconséquences peut-on y échapper

Johnny Depp acculé ? L’ex de l’acteur appelée à la barre dont la charge va être un cauchemar 

Alors que s’ouvre le dernier volet du procès intenté par Johnny Depp à Amber Heard pour diffamation, l’actrice Ellen Barkin va témoigner contre l’acteur, qu’elle a fréquenté en 1997.

Alors que le procès Depp-Heard reprendra lundi 16 mai pour une dernière ligne droite de sept jours, la fin de la trève pourrait être rude pour Johnny Depp. A la barre du tribunal de Fairfax, où se déroule le procès depuis le 11 avril, en Virginie, une ancienne compagne de la star de Pirates des Caraïbes devrait témoigner. Selon People, il s’agit d’Ellen Barkin, ex-partenaire de Johnny Depp dans le film Las Vegas Parano (1998) de Terry Gilliam. L’actrice âgée de 68 ans avait entretenu une brève liaison avec la star en 1997, après sa séparation d’avec Gabriel Byrne, son mari d’alors.

Et celle qui a partagé l’affiche du film culte avec l’acteur fétiche de Tim Burton ne devrait pas être tendre avec son ex-amant. En effet, Ellen Barkin est proche d’Amber Heard et c’est en sa faveur qu’elle témoignera en vidéo, tout comme elle l’avait fait lors du précédent procès des ex-époux au Royaume-Uni. Lors du récit qu’elle avait livré à Londres en 2020, Ellen Barkin s’était souvenu d’une bouteille de vin que lui aurait lancé Johnny Depp, « jaloux«  et agressif, corroborant la version d’Amber Heard.

Johnny Depp : « Je ne ressentais pas la même chose »

Interrogé à son tour sur cette relation, Johnny Depp avait été clair. Ce dernier, cité dans le Daily Mail, avait précisé qu’il connaissait Ellen Barkin « depuis de nombreuses années« , avant qu’ils ne débutent une liaison plus sexuelle que sentimentale en marge du tournage de Las Vegas Parano. Une idylle que la comédienne ne percevait pas comme lui : « Je ne ressentais pas la même chose pour elle qu’elle ressentait pour moi« , avait expliqué l’acteur. Une divergence qui d’après l’interprète de Jack Sparrow aurait nourri du ressentiment chez Ellen Barkin : « Elle voulait plus qu’une liaison, elle voulait une vraie relation avec moi, ce que je ne souhaitais pas.« , et d’ajouter que cela l’aurait rendue « très en colère« . Les anciens amis ne seraient plus adressé la parole. Ellen Barkin témoignera en parallèle de Whitney Henriquez, la soeur d’Amber Heard.

«Faire de longues promenades»

Selon le journal américain, un porte-parole du père de Lily-Rose Depp a également confirmé la présence de l’acteur sur le sol britannique. «Johnny est en Europe pour prendre le temps de se reposer quelques jours, passer du temps avec de vieux amis, faire de la musique et de longues promenades dans la campagne», a témoigné l’informateur au New York Post.

En vidéo, ces grands noms impliqués dans le procès de Johnny Depp et Amber Heard

Johnny Depp poursuit son ex-compagne Amber Heard pour diffamation, après que cette dernière a insinué dans une tribune pour le Washington Post avoir été victime de violences conjugales lors de leur mariage. Il lui demande la somme de 50 millions de dollars. L’actrice d’Aquaman a pour sa part contre-attaqué, en demandant 100 millions de son côté pour avoir sali sa réputation.

cover 2 13

Hebdo

Magazine Diana Unlimited

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :