Le syndrome de la femme battue

Le syndrome de la femme battue est malheureusement une réalité pour de nombreuses femmes qui vivent une situation de violence depuis longtemps. Voyons ce que nous pouvons faire dans ces cas.

Les symptômes physiques et des conséquences psychologiques à la suite de violences subies ou d’abus dans une relation. Par ailleurs, une mention particulière est faite de la situation dans laquelle les enfants se retrouvent, ce qui remet parfois leur garde en jeu.

Comment identifier le syndrome de la femme battue ?

Le syndrome de la femme battue présente des caractéristiques évidentes qu’il est important de savoir identifier. La solution ? Il est important de solliciter l’aide d’un professionnel dès que possible afin que cette symptomatologie ne se détériore pas et affecte la qualité de vie de la femme qui en souffre.

  • Symptômes corporels : insomnie, perte de poids, somatisation des émotions (eczéma, migraine, colique …)
  • Symptômes psychologiques : dépression, faible estime de soi, culpabilité, désespoir et peur

Ce que vous devez savoir à propos des femmes maltraitées :

1. La violence conjugale est bien plus fréquente que vous l’imaginez et touche toutes les catégories sociales.

2. Les femmes sont plus souvent victimes de la violence dans le couple. L’homme est également victime de violence conjugale mais les « hommes battus » sont beaucoup plus rares et pour eux, les violences sont essentiellement psychologiques.

3. Les violences débutent souvent (ou redoublent d’intensité) durant la grossesse. Les trois quarts des femmes battues ont au moins un enfant.

4. Il ne faut pas confondre la violence faite aux femmes avec les conflits de couple qui dégénèrent. Lors d’une « simple » dispute, les deux conjoints peuvent en venir aux mainssans qu’il soit possible d’identifier un agresseur et une victime (les deux points de vue s’opposent dans un rapport d’égalité). Par contre, lorsqu’une femme est battue, il y a clairement un abus de pouvoir de l’homme et un rapport de force pour dominer la femme.

5. Quand on parle de « femme battue » ou d’« homme battu »on oublie souvent de prendre en compte la violence psychologique qui accompagne les coups et blessures. En réalité, la violence conjugale comprend à la fois la violence physique (bousculades, coups, gifles, morsures, strangulations, tortures, brûlures, séquestrations,…) ET la violence psychologique (harcèlement, dénigrement, humiliations, rabaissement, dévalorisations, critiques, reproches, chantages affectifs, intimidations, isolement, menaces, insultes,…)

« tu es une incapable ! »

« tu es une bonne à rien ! »

« si ça continue, je vais te tuer ! »

« tu es vraiment trop nulle ! »

Il est intéressant de noter que la violence psychologique commence pratiquement toujours AVANT l’apparition de la violence physique. Et dans la majorité des cas,une femme battue continue de se faire harceler entre les coups qu’elle reçoit. De plus, le harcèlement moral est parfois bien pire que la violence physique !

6. Un homme ne naît pas violent, il le devient au fil du temps. En parallèle, la situation de la femme battue a tendance à empirer avec le temps (d’où la nécessité d’agir rapidement pour s’en sortir).

7. Une femme battue qui ne réagit pas met en danger sa vie et sa santé (stress, anxiété, troubles du sommeil, troubles de l’appétit, peurs, perte de l’estime de soi, dépression, décès…) et parfois celle de ses enfants.

8. Les femmes battues ont souvent peur de ne pas être comprises ou prises au sérieux car les hommes violents ont un double visage : en société, ils sont charmants, séducteurs, courtois et adorables (comme monsieur tout le monde) et à la maison, ils sont méchants et violents.

9. On ne devient pas une femme battue par hasard ni du jour au lendemain…

Comment s’installe la violence conjugale ?


La violence dans le couple s’installe toujours de façon progressive et insidieuse.

Au début de la relation de couple, tout se passe bien.

Puis petit à petit les tensions apparaissent:cela commence souvent par un simple énervement, une agression verbale (insulte) ou de la manipulation mentale (reproche, chantage), parfois une crise de colère.

Le partenaire violent fait comprendre à sa conjointe qu’elle ne répond pas à ses attentes et ses besoins.

Ce sont quelques-uns des symptômes présents chez tous ceux qui souffrent du syndrome de la femme battue. Cependant, nous avons préféré traiter individuellement certains points importants. Voyons quelques-uns d’entre eux pour ensuite, voir les étapes à suivre pour commencer à chercher de l’aide.

Impuissance acquise chez les femmes victimes du syndrome de la femme battue

L’impuissance acquise est un état psychologique dont peuvent souffrir les femmes qui ont été victimes d’abus. C’est une pensée néfaste qui les empêche de prendre des décisions en leur faveur pour se sortir d’une situation dans laquelle elles sont violées ou maltraitées.

Elles considèrent que rien de ce qu’elles peuvent faire n’influencera le résultat. C’est extrêmement handicapant, sans espoir et c’est la raison pour laquelle beaucoup de femmes ne peuvent pas se sortir d’une situation de maltraitance. Même le fait de ne pas y remédier peut mener à une autre relation abusive.

Stress post-traumatique

Lorsqu’une femme a été exposée à une situation de violence répétée pendant une longue période, cela signifie qu’elle a vécu dans un stress constant. Cela a provoqué le fait que, après la séparation ou le départ de cette situation, le stress persiste.

Cette réaction de combat et de fuite, qui est si importante pour notre survie, devient complètement inadaptée chez les personnes atteintes du syndrome de la femme battue. Le stress, la peur et l’anxiété apparaîtront dans des circonstances qui méritent d’être redoutées.

Parmi les moyens par lesquels nous pouvons identifier ce stress post-traumatique, nous analysons le comportement de la femme victime de violence :

  • Cauchemars et flashbacks provoquant des sueurs froides, de la peur et l’augmentation du rythme cardiaque
  • Comportements évasifs de ces lieux ou pensées qui rappellent la situation vécue
  • Hypervigilance, surtout dans la rue (la femme victime de violence pense être poursuivie)
  • Difficultés à se souvenir des caractéristiques ou des moments essentiels de l’événement traumatique

Tous les témoignages de femmes victimes de violences s’accordent : parler a été la première étape de leur parcours pour sortir de la spirale de la peur.
Le silence ne profite qu’aux agresseurs, c’est bien connu !
Parler : cette première étape est primordiale.
Si la femme en ressent le besoin immédiat, elle peut appeler le 3919. Ce numéro est mis en place à l’intention des victimes et témoins de violences. Elle sera entendue, conseillée, informée et dirigée vers les services compétents et proches de son domicile.

La victime ne doit pas hésiter à contacter une personne de son entourage ou une personne de confiance comme un médecin, un avocat, une association spécialisée… Ils apporteront des informations et conseils utiles.

Si ces démarches peuvent sembler difficiles, elles seront néanmoins nécessaires, par exemple, si la victime envisage une procédure judiciaire. Ce qui paraît insurmontable aujourd’hui pourra paraître normal et indispensable demain.

Les associations près de chez soi

Les associations de soutien aux femmes victimes de violences ont été créées pour entendre, soutenir, accueillir, conseiller, accompagner les femmes battues, mais aussi pour lutter contre ces violences à travers différentes actions.

Pour connaître la liste des structures d’accueil près de chez soi, on peut appeler le 3919, ou consuter le site de la Fédération nationale solidarité femmes.

A LIRE AUSSI

A LIRE SUR FAUNES ET FEMMES MAGAZINE

Les 8 tendances bijoux chez Laura Kent

Cette saison, on met le cap sur des bijoux voyants et assumés. Âmes discrètes, n’ayez crainte. Il se trouve que les bijoux minimalistes auront aussi la cote cet été. 

Les 8 tendances bijoux chez Laura Kent
Les 8 tendances bijoux chez Laura Kent

Bagues fines, sautoirs colorés, bracelets à perles multicolores… les bijoux d’été insufflent une aura sur-vitaminée à nos tenues estivales avec une facilité déconcertante. Zoom sur toutes les tendances bijoux de la saison. 


Si nos bijoux fétiches ne nous quittent pas de l’année, l’été, ces derniers trouvent une place toute particulière dans notre garde-robe. Ils illuminent un visage, subliment notre bronzage et féminisent nos tenues en un tour de main. En or ou en argent, à perles multicolores ou breloques fantaisistes, d’inspiration bohème ou rock, tour d’horizon de toutes les tendances bijoux de l’été. 

LES BAGUES DE L’ÉTÉ 

Cet été, on adopte les bagues fines dorées, argentées ou serties de perles colorées pour booster son look en toute discrétion. Autre option : on opte pour une bague plus imposante au caractère affirmé et qui se suffit à elle-même.

LES COLLIERS DE L’ÉTÉ

Pas besoin de choisir entre nos colliers fétiches, cet été, on les porte en accumulation. On cumule chaînes fines, colliers à perles multicolores et jolis sautoirs pour un rendu des plus cool et désinvolte. Le modèle phare de notre boîte à bijoux : le collier de surfeur. Pièce phare des années 90, il relève nos tenues les plus sobres avec une facilité déconcertante et se porte aussi bien à la plage sur un t-shirt blanc, un short en jean et une paire de tongs qu’en ville avec une robe longue épurée, un sac en paille et de jolies sandales.

LES BRACELETS DE L’ÉTÉ

De la même façon que les colliers, cet été, les bracelets s’accumulent autour de notre poignet pour une allure tendance et ultra-vitaminée. Joncs dorés ou en argent, bracelets à perles colorées, à breloques fantaisistes ou bracelet en tissu déniché en voyage… on mélange les métaux et les styles pour un look pile dans l’air du temps. La tendance vintage que l’on adopte sans hésiter cet été : le bracelet de cheville, qui fait un comeback remarqué chez les modeuses.

LES BOUCLES D’OREILLES DE L’ÉTÉ

Cet été, nos boucles d’oreilles se feront remarquer sinon rien. Exit les bijoux discrets, désormais on embellit nos looks à coups de boucles d’oreilles XXL serties de coquillages, perles nacrées ou pompons imposants. 

LES BRACELETS DE CHEVILLE DE L’ÉTÉ

Aperçu noué autour des chevilles des filles dans le coup aux prémices de l’été, le bracelet de cheville fait un come-back haut en couleur et se décline version dorée, perlée ou colorée. On l’adopte pour une allure de surfeuse ultra cool. 

Voici donc 8 tendances bijoux phares de l’été 2022.


Parure de bijoux 3 pièces avec aigues-marines et perles de culture d’eau douce

49,99 €

Bracelet avec topazes bleues

249,99 €

Pendentif Ancre et chaîne

129,99 €

Collier Multicolore

29,99 €

Pendentif Grenouille avec péridots et zirconia blancs

89,99 €

Bague à cristaux colorés

29,99 €

Breloque « trèfle avec coccinelle »

89,99 €

Montre femme

39,99 €

SKIN UP : vêtements techniques – Tonifiant et Raffermissant une mode nouvelle

Entourée de scientifiques, chercheurs, stylistes et fabricants elle pense alors une mode nouvelle qui agit naturellement sur le corps et la silhouette, d’Active Body Wear.
Installée quelques années plus tard au sein de la Cosmetic Valley en Touraine, le plus grand pôle international de compétitivité des sciences de la beauté, cette start-up devenue grande s’impose rapidement comme acteur référent des vêtements techniques.

SKIN UP : vêtements techniques - Tonifiant et Raffermissant une mode nouvelle
SKIN UP : vêtements techniques – Tonifiant et Raffermissant une mode nouvelle

SKIN UP entame son repositionnement avec la création de SKINUP ACTIVE BODY WEAR. Marque premium, celle-ci se décline à travers les univers Sport, Everyday et Maternité pour accompagner tout à chacun au quotidien.
L’ACTIVE BODY WEAR, à porter tout au long de la journée ou lors de ses activités sportives, trouve naturellement sa place dans un univers sanitaire propice à l’accélération de la distribution digitale mais aussi aux changements : évolution de la société, des modes de consommation et des pratique sportives. Plus qu’un textile, l’Active Body Wear devient aujourd’hui un précieux allié.

Libres et responsables

SKIN UP développe une nouvelle gamme de produits menstruels sous la marque FREEDOM. De nouvelles étiquettes qui témoignent des valeurs de la marque : un engagement en faveur de l’environnement et la recherche de produits toujours plus en harmonie avec le bien-être de la personne. Les textiles sont composés de coton biologique et labellisés Oeko-Tex standard 100® : garantie d’absence de toutes substances nocives pour le corps et l’environnement.

SKINUP ACADEMY

Academy du sport crée en 2020, SKINUP ACADEMY est la première en France à proposer une offre complète : tennis, padel et pickleball pour tous.
Au-delà de cette offre sportive unique, SKINUP ACADEMY est une structure novatrice où un acteur économique des textiles fonctionnels et actifs vient apporter son savoir et son expérience au service de sportifs en recherche de performance. Travaillant main dans la main, cette collaboration vertueuse permet d’élaborer des Active Body Wear à l’écoute des besoins physiques pour tous ceux en recherche de performance : maintien, récupération physique, compression…

En 2021 Lancement de la nouvelle gamme, MATERNITY

SKIN UP se veut aux petits soins pour les futures et jeunes mamans et lance sa collection Maternité. Des vêtements de grossesse responsables en coton biologique et en fibres minérales.

Pour le sport ou au quotidien, les textiles actifs SKINUP Active Body Wear vous accompagnent tout au long de la journée pour sculpter la silhouette, tonifier le corps et raffermir la peau. Concepteur de textiles intelligents depuis 15 ans, SKINUP Active Body Wear propose des vêtements innovants et brevetés. Destinés à tous ceux qui recherchent du bien-être au quotidien avec l’univers EVERYDAY, de la performance sportive avec l’univers SPORT ou encore à prendre soin d’elles avec l’univers MATERNITY, nos vêtements intelligents bénéficient de notre UNIK Technology®. Cette technologie triple action sculpte, raffermit et tonifie le corps à chacun de vos mouvements.
Soyez actif avec SKINUP Active Body Wear et rejoignez-SKIN UP

Ne jamais abandonner ses rêves : 12 conseils pour réaliser ses rêves

Avoir le courage de changer ce qui peut l’être, accepter avec sérénité ce qui ne le peut pas et posséder le discernement nécessaire pour faire la différence entre les deux. 

Ne jamais abandonner ses rêves : 12 conseils pour réaliser ses rêves
Ne jamais abandonner ses rêves : 12 conseils pour réaliser ses rêves

Ne jamais abandonner est une phrase que l’on voit partout et pourtant, il n’est pas rare que nous laissions tomber nos projets et nos rêves. Car, nous avons peur. Peur de tant de choses. De l’échec, mais aussi du qu’en dira-t-on et plus étrange encore, nous avons même peur de réussir. Je te propose ici 12 conseils pour réaliser tes rêves.

1 – Ne jamais abandonner ses rêves : Être honnête avec soi-même

Qu’est-ce qui vibre au fond de toi ? 

Trop souvent, nous évitons habilement cette question. Nous nous répétons que nous sommes des personnes banales avec des rêves on ne peut plus classiques : avoir un bon travail, fonder une famille, acheter une maison, adopter un chien et/ou un chat, faire des enfants et faire des repas en famille le dimanche…

Vraiment ? Au fond de toi, qu’est-ce qui vibre ? 

Car, oui, fonder une famille, avoir un bon travail, ce sont des rêves merveilleux, mais moi, je te parle de la magie que tu as au fond de toi et qui ne cherche qu’à se révéler.

Qu’est-ce qui te fait vibrer ? Si tu fermes les yeux et que tu te laisses aller à rêver à un monde idéal, qu’est-ce que tu y ferais ? Comment te sentirais-tu ? Quelle vie mènerais-tu ? 

Quels sont ses rêves qui n’appartiennent qu’à toi qui sont cachés au fond de toi ? Va à leur rencontrer le cœur battant de joie.

Ne jamais abandonner ses rêves, c’est tout d’abord être honnête avec nous-mêmes. Oui, c’est accepter de voir nos rêves en face. C’est se dire : « Oui, moi, [prénom, nom], je rêve de cela. Et, c’est merveilleux. ».

2 – Accepter de briller pour ne jamais abandonner ses rêves

Nous avons appris depuis tout petit à ne pas faire de vagues, à nous fondre dans la masse, à rentrer dans le moule. Ne pas être le plus intelligent ni le plus bête. Ainsi, on est tranquille, on n’attire pas les regards.

Nous ne sommes pas là pour attirer les regards, mais nous sommes là pour briller, chacun à notre façon. 

Nous ne sommes pas nés pour vivre comme tout le monde, vivre les mêmes rêves des autres. Non. Nous sommes là pour donner vie à notre propre magie, à notre propre lumière.

Nous sommes tous différents, nous avons des talents, des goûts et des rêves tous différents. Donnons-leur vie. 

Oui, nous sommes là pour briller de mille feux ! Briller de joie et de bonheur.

Ne jamais abandonner, c’est comprendre que nous existons pour réaliser nos rêves. 

3 – Accepter de ne pas être compris et soutenu 

Nous sommes tous différents. Oui, nous avons tous une personnalité, des rêves et des goûts, une histoire aussi tout à fait différents. C’est pourquoi les autres, même les personnes les plus proches de nous ne peuvent pas partager notre enthousiasme pour nos rêves. Car, nous n’aimons pas les mêmes choses de la même façon. 

Pourtant, nous avons grandi en recherchant l’approbation des autres. Une fois adulte, il est temps que nous arrêtions cela, car ça nous gâche la vie.

Ne jamais abandonner, c’est accepter que nous ne serons pas toujours compris et soutenus et que c’est tout à fait normal.

Tu n’as pas à être compris pour être heureux. Réalise tes rêves et tu seras heureux. 

4 – Accepter de ne pas savoir pour ne jamais abandonner ses rêves

Réaliser ses rêves nous confronte en plus de la peur du rejet des autres, à la peur de ne pas savoir.

Oui, dans notre société moderne qui met en lumière la performance, ne pas savoir, être débutant, devoir apprendre est plutôt mal vécu.

Pourtant, ce sera aussi un passage obligé. Oui, réaliser tes rêves va te demander d’apprendre des choses, d’accepter de ne pas savoir et d’avoir à demander de l’aide.

Ne jamais abandonner, c’est accepter de ne pas savoir et c’est prendre conscience qu’il n’y a aucune honte à apprendre et à demander de l’aide, bien au contraire ! 

5 – Réaliser ses rêves : accepter les échecs

Ah, les échecs… un grand obstacle. En effet, nous sommes tellement nombreux à avoir peur d’échouer que nous ne tentons rien du tout.

Malheureusement, notre zone de confort est bien trop étroite pour nous et nos rêves. On étouffe là dedans et on perd notre joie de vivre petit à petit.

Nous avons appris à avoir honte de nos échecs. En effet, à l’école, dès qu’on faisait et qu’on pensait faux, on était « récompensé » d’un zéro. Le choc ! 

Mais, maintenant, nous sommes adultes et nous avons le droit de changer notre regard sur l’échec. 

L’échec n’est pas un obstacle, mais plutôt une occasion de revoir notre plan d’action et d’apprendre quelque chose. L’échec est un passage obligé, c’est une étape et non une ligne d’arrivée.

Ne jamais abandonner, c’est changer son regard sur l’échec pour l’accepter en toute sérénité.

6 – Célébrer les victoires, aussi petites soient-elles

Autant nous avons appris à avoir honte de nos échecs, autant nous avons appris à avoir la victoire modeste. 

Oui, nous vivons un sacré paradoxe : quand nous perdons, c’est de notre faute, mais quand nous gagnons, c’est que nous avons de la chance.

Comment avoir confiance en nous en pensant de cette façon ?

Alors, arrêtons de penser ainsi. Les victoires comme les échecs t’appartiennent. Cependant, ils ne te définissent pas. En effet, un échec ne vient pas te dire que tu n’es pas suffisamment fort ou intelligent et une victoire ne vient pas te dire que tu es le meilleur des meilleurs et que tu le resteras toute ta vie. 

Les échecs comme les victoires te construisent. Ils te rendent plus fort, plus humble et plus reconnaissant. Ce sont des étapes. L’échec est à accepter et la victoire est à célébrer.

Oui, célèbre tes victoires. Toutes.

Laisse le feu de la joie et de la fierté t’envahir et faire battre ton coeur plus fort.

Ne jamais abandonner, c’est savoir savourer ses victoires pour faire le plein d’enthousiasme et de motivation.

7 – Vivre au présent pour ne jamais abandonner ses rêves

Le risque quand on réalise nos rêves, c’est de rejeter notre passé et notre présent pour idéaliser notre futur.

En fait, nous mettons sous conditions notre bonheur. On se dit : « Je serais heureux quand j’aurais atteint mon objectif. »

C’est une grave erreur bien trop répandue. 

Accepte ton passé, accepte ton présent, car ce sont sur ces piliers que ta vie repose. Ne pense pas trop au futur et ne l’idéalise pas trop.

Concentre-toi plutôt sur ton présent. Sois fier de toi, de tes efforts. Sois confiant dans l’avenir et sois bienveillant envers ton passé. Ni plus ni moins.

Tu es déjà quelqu’un de bien. Tu es déjà en train de réaliser tes rêves et c’est merveilleux.

La ligne d’arrivée n’existe pas. Seul ce que tu fais aujourd’hui importe. Alors, savoure chaque pas que tu fais aujourd’hui. 

Ne jamais abandonner, c’est voir tous les efforts que nous faisons jour après jour et c’est être fier de nous à chaque instant.

8 – S’aimer, de tout son cœur

Tout comme nous avons tendance à mettre notre bonheur sous conditions, nous mettons aussi notre amour pour nous-mêmes sous conditions. 

En effet, quand nous avons un objectif, consciemment ou inconsciemment, nous nous disons : « Je m’aimerais quand j’aurais atteint mon objectif ». 

Là, aussi, il est important pour nous de nous concentrer sur la personne que nous sommes aujourd’hui et nous aimer de notre coeur.

Arrêtons d’idéaliser notre moi futur et préférons notre moi d’aujourd’hui qui fait de son mieux jour après jour. Tu es ton héros de maintenant et non ton héros de demain.

Ne jamais abandonner, c’est voir combien nous faisons de notre mieux et c’est nous aimer de tout notre coeur pour cela. 

9 – Aimer, de tout son coeur

Nous oublions souvent de faire quelque chose et cela gâche notre vie. Oui, nous oublions de mettre de l’amour dans tout ce que nous faisons.

Trop souvent, nous rechignons à la tâche, nous disons que c’est difficile ou que c’est trop routinier, et nous sommes de mauvaise humeur.

La vie est un miracle et elle est remplie de magie. Mais, pour nous en apercevoir, il faut d’abord remplir nos yeux d’amour. 

Fais tout ce que tu fais chaque jour avec amour. Oui, apporte de l’amour partout où tu vas, car c’est le seul moyen pour qu’il s’invite dans ta vie.

Ne jamais abandonner, c’est tout faire avec amour. C’est aller au-delà de la fatigue, de l’ennui et de la frustration et les transformer en amour. 

10 – Se rappeler pourquoi nous sommes nés

Trop souvent, nous doutons de nous. Nous pensons que nous ne méritons pas de réaliser nos rêves et d’être pleinement heureux. 

Oui, nous avons peur que ce bonheur vienne illuminer notre vie, comme si on n’en valait pas la peine.

Chaque jour, rappelle-toi combien c’est un miracle de te lever et d’être en vie. Rappelle-toi combien la vie est magique et donne-toi le droit d’être heureux, pleinement heureux.

Lève-toi pour réaliser tes rêves. Tu le mérites !

Ne jamais abandonner, c’est se rappeler que tu as le droit d’être heureux et de faire ce qui te rend heureux. 

11 – Se faire une promesse

Aujourd’hui et pour tous les jours qui suivront, fais-toi une promesse. 

Promets-toi de faire ce qui te rend heureux. Note ces mots partout autour de toi. Laisse-les s’imprimer dans ton cœur et te donner l’élan de réaliser tes rêves. 

12 – Rester humble et remercier pour ne jamais abandonner ses rêves

Trop souvent, nous avons peur de réaliser nos rêves et d’être pleinement heureux, car nous avons peur de changer. Peur que le bonheur nous change et que notre entourage nous aime moins, voire pire qu’il nous rejette. 

Le bonheur, la réussite ne nous rend pas moins aimables, bien au contraire.

Car, réaliser ses rêves, c’est rester humble et c’est devenir de plus en plus reconnaissant de la chance que nous avons.

C’est se dire chaque matin que nous sommes à la bonne place et que nous l’avons toujours été.

Oui, car quand nous sommes heureux, nous arrêtons de rejeter la faute sur les autres et sur la vie.

Nous devenons un exemple, une lumière qui fait du bien aux autres. 

Ne jamais abandonner, c’est avoir la certitude que ce bonheur que nous ressentons est la meilleure chose que nous puissions nous offrir à nous-mêmes et offrir aux autres, à ceux que nous aimons. 

En savoir plus pour se motiver

Je t’invite à lire ces trois articles complémentaires :

  • Découvre Pourquoi ne jamais se retourner en arrière et aller de l’avant  en cliquant ici.
  • Découvre Le meilleur moyen d’atteindre ses objectifs et ses rêves : l’espoir est le commencement de toute chose. en cliquant ici.
  • Tu peux également découvrir dans cet article : Rêver de bâtir l’avenir

#coronavirus #londres #mieuxetre #sesentirbien #pleineconscience #santenaturelle #developpementpersonnel #bienveillance #sophrologie #bienetreaunaturel #prendresoindesoi #bienêtre 20 minutes Actualité Afrique Amour-sexualité Avenir Bien-être Choix d'avenir Cosmopolitain Célébrité DIANA ABDOU Diana ABDOU Rédactrice En Chef Discrimination Développement-Durable Développement personnel elleMagazine Fait divers International Justice L'amour psychotique Le Figaro Le Parisien LGBT+ Lifestyle Litérature Londres magazine magazines Marie Claire Mode mode de vie Mode street style Monde Music Nancy Portugal Psychologie Shopping Société SOINS SHOPPING ACTUALITÉS Soldes Tendance mode Voyages

 Les femmes battues ont souvent peur de ne pas être comprises ou prises au sérieux car les hommes violents ont un double visage : en société, ils sont charmants, séducteurs, courtois et adorables (comme monsieur tout le monde) et à la maison, ils sont méchants et violents.

« L’artiste crée de belles œuvres. La finalité de l’art est de révéler l’œuvre et de reléguer l’artiste au second plan. Le critique est celui qui peut retranscrire d’une autre manière ou sur un nouveau support son impression de la beauté des œuvres. »

%d blogueurs aiment cette page :